Leccinum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Leccinum forment un genre de champignons basidiomycètes de la famille des boletacées. On peut les regrouper en français sous le terme générique de bolets rudes, du nom de leur chef de file Leccinum scabrum, anciennement Boletus scaber, et en référence à leur pied rugueux.

L'espèce-type est Leccinum aurantiacum, le bolet orangé. Le genre comprend plus de 200 espèces, différenciées par leur habitat et surtout leurs caractéristiques microscopiques. Comme le dit Michael Kuo[1], autant il est aisé pour l'amateur de voir qu'il a affaire à un Leccinum, autant déterminer son espèce exacte est quasi impossible.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le genre tire son nom de leccio désignant le chêne vert[2]. Cette origine n'a d'intérêt qu'historique, l'habitat des Leccinum étant varié et dépassant la zone méditerranéenne.

Classement phylogénique[modifier | modifier le code]

Arborescence simplifiée de la position phylogénétique des leccinum dans les boletaceae :

Listes des espèces selon la classification linnéenne[modifier | modifier le code]

  • Leccinum aeneum Amérique du Nord
  • Leccinum aerugineum Europe
  • Leccinum alaskanum
  • Leccinum albellum Amérique du Nord
  • Leccinum andinum Amérique du Sud
  • Leccinum arbuticola Amérique du Nord
  • Leccinum arenicola Amérique du Nord
  • Leccinum areolatum Amérique du Nord
  • Leccinum armeniacum Amérique du Nord
  • Leccinum atrostipitatum Amérique du Nord Europe
  • Leccinum aurantiacum Europe
  • Leccinum atrostipitatum Europe
  • Leccinum brunneogriseolum Europe
  • Leccinum callitrichum Europe
  • Leccinum carpini Europe
  • Leccinum cartagoense Amérique du Sud
  • Leccinum cerinum Europe
  • Leccinum cinnamomeum Amérique du Nord
  • Leccinum coffeatum Amérique du Nord Europe
  • Leccinum discolor Amérique du Nord
  • Leccinum duriusculum Europe
  • Leccinum excedens Afrique
  • Leccinum extremiorientale Asie
  • Leccinum fibrillosum Amérique du Nord
  • Leccinum flavostipitatum Amérique du Nord
  • Leccinum foetidum Afrique
  • Leccinum griseum Amérique du Nord, Asie
  • Leccinum holopus Europe Amérique du Nord, Asie
  • Leccinum insigne Amérique du Nord
  • Leccinum insolens Amérique du Nord
  • Leccinum largentii Amérique du Nord
  • Leccinum lepidum Europe
  • Leccinum luteum Amérique du Nord
  • Leccinum manzanitae Amérique du Nord
  • Leccinum melaneum Europe
  • Leccinum molle Europe
  • Leccinum neotropicale Amérique du Sud
  • Leccinum nigellum Europe
  • Leccinum nucatum Europe
  • Leccinum onychinum
  • Leccinum olivaceosum Europe
  • Leccinum palustre Europe
  • Leccinum percandidum Europe
  • Leccinum piceinum Europe
  • Leccinum ponderosum Amérique du Nord
  • Leccinum populinum Europe
  • Leccinum porphyreum Afrique
  • Leccinum potteri Amérique du Nord
  • Leccinum pseudoscabrum
  • Leccinum quercinum Europe, Asie, Amérique du Sud
  • Leccinum rigidipes Europe
  • Leccinum roseofractum Europe, Amérique du Nord
  • Leccinum roseotinctum
  • Leccinum rotundifoliae Europe Amérique du Nord
  • Leccinum rubroscabrum Afrique
  • Leccinum rubrum Asie
  • Leccinum rugosiceps Asie, Amérique du Nord, Amérique du Sud
  • Leccinum salicola Europe
  • Leccinum scabrum Europe
  • Leccinum schistophilum
  • Leccinum snellii Amérique du Nord
  • Leccinum subatratum Amérique du Nord
  • Leccinum subglabripes Amérique du Nord
  • Leccinum subgranulosum Amérique du Nord
  • Leccinum subradicatum Asie
  • Leccinum talamancae Amérique du Sud
  • Leccinum umbonatum Afrique
  • Leccinum umbrinoides
  • Leccinum variicolor Europe, Asie
  • Leccinum versipelle Europe, Amérique du Nord, Asie
  • Leccinum vinaceopallidum Amérique du Nord
  • Leccinum vulpinum

Principales espèces européennes[modifier | modifier le code]

Les principales espèces sont :

Leccinum aurantiacum

Les Leccinum sont pour leur grande majorité comestibles et ne présentent guère de risques de confusion avec des espèces dangereuses. Pourtant leur chair molle (voire véreuse) ou au contraire fibreuse dans le pied, s'oxydant souvent à l'air, n'en font pas toujours un premier choix. On pourra néanmoins faire un plat honorable si on se cantonne aux exemplaires très jeunes et fermes ; sauf s'ils sont, idéalement, encore en "bouchon de champagne", on éliminera toujours les tubes.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]