Leader du gouvernement à la Chambre des communes (Canada)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Politique au Canada
Image illustrative de l'article Leader du gouvernement à la Chambre des communes (Canada)





Le Leader du gouvernement à la Chambre des communes (anglais : Leader of the Government in the House of Commons) est le ministre responsable de la planification et de la gestion du programme législatif du gouvernement à la Chambre des communes du Canada. Légalement, le poste ne fait pas partie du conseil des ministres, donc tous les Leaders du gouvernement en chambre doivent également posséder un autre portefeuille ministériel. Depuis quelques années, des portefeuilles ne comprenant que peu ou pas de responsabilités sont donnés aux Leaders du gouvernement, leur permettant de se concentrer pleinement sur les affaires de la Chambre des communes. L'actuel Leader en Chambre est l'honorable Peter Van Loan.

Rôle et responsabilités[modifier | modifier le code]

Le Leader du gouvernement en Chambre travaille pour le compte du gouvernement en négociant avec les Leaders parlementaires des partis d'opposition. Cela inclut souvent des discussions sur l'horaire de la chambre et peut entraîner des concessions aux partis d'opposition afin d'assurer l'adoption rapide d'un projet de loi et l'appui possible de l'opposition. Le poste est particulièrement crucial en situation de gouvernement minoritaire lorsqu'aucun parti ne détient la majorité aux communes et le gouvernement doit s'assurer l'appui d'au moins un parti d'opposition, non seulement pour faire adopter son programme législatif mais également pour demeurer au pouvoir. Le détenteur de ce poste doit être expert en procédure parlementaire afin d'arguer des points d'ordre devant le Président de la Chambre des communes ; il doit également être bon stratège afin de déjouer les manœuvres de l'opposition.

Histoire[modifier | modifier le code]

De 1867 jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, le Premier ministre du Canada assumait les fonctions de Leader du gouvernement à la Chambre des communes et s'occuper d'organiser et de coordonner les affaires de la Chambre avec les autres partis. L'expansion des responsabilités du gouvernement au cours de la Guerre pousse le Premier ministre William Lyon Mackenzie King à désigner un de ses ministres pour lui déléguer ces responsabilités. En 1946, le poste de Leader du gouvernement en Chambre est officiellement reconnu. En 1968, le Premier ministre Pierre Trudeau fait de la présidence du Conseil privé de la Reine pour le Canada une des responsabilités du Leader du gouvernement.

Sous le Premier ministre Brian Mulroney, le rôle du Leader du gouvernement et du Président du Conseil privé furent séparés en 1989. Sous Mulroney et ses successeurs, le poste de Leader en Chambre était souvent détenu par un ministre d'État sans aucun portefeuille spécifique. Depuis 2003, le titre de ministre d'État est abandonné sauf dans les circonstances très formelles au profit du titre de Leader du gouvernement à la Chambre des communes.

Jacques Saada, le premier Leader en Chambre du Premier ministre Paul Martin, était également ministre responsable de la Réforme démocratique ; toutefois, avec l'élection d'un gouvernement minoritaire lors de l'élection fédérale de 2004, il nomme Tony Valeri au poste de Leader du gouvernement sans responsabilités supplémentaires.

Sources[modifier | modifier le code]