Le shérif est en prison

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le shérif est en prison

Titre original Blazing Saddles
Réalisation Mel Brooks
Scénario Andrew Bergman (histoire)
Mel Brooks
Norman Steinberg
Andrew Bergman
Richard Pryor
Al Uger (adaptation)
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 1974

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le shérif est en prison (Blazing Saddles) est un film américain réalisé par Mel Brooks, sorti en 1974.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire se déroule dans l'Ouest américain en 1874 (avec un grand nombre d'anachronismes). La mise en place d'une ligne de chemin de fer ne peut aboutir à cause d'une zone de sables mouvants. L'itinéraire doit être changé, ce qui fait que la ligne pourrait passer par Rock Ridge, une ville frontière où tous les habitants portent le même nom, Johnson. Le procureur d'état, le procureur général intriguant Hedley Lamarr – à ne pas confondre, ce qui arrive souvent dans le film, avec l'actrice Hedy Lamarr – souhaite racheter à bas prix les terrains prévus pour la construction. Pour y aboutir il tente de chasser les habitants de leur ville. Ainsi, pour leur faire peur, y envoie-t-il une bande de malfaiteurs dirigée par l'inepte Taggart, ce qui incite la population de Rock Ridge à demander au gouverneur de leur affecter un nouveau shérif. Or le gouverneur, un peu dépassé, se laisse persuader par Lamarr de choisir pour cette fonction Bart, un afro-américain et ouvrier à la construction des chemins de fer. Comme Bart est noir, Lamarr espère que ce choix outragera les habitants de Rock Ridge à tel point qu'ils finiront soit par abandonner la ville soit par lyncher leur nouveau shérif.

Ce dernier, grâce à ses astuces et à l’aide d'un as de la gâchette, alcoolique, Jim (connu aussi sous le nom de Waco Kid, « à moi tout seul j'ai tué plus d'hommes que Cecil B. DeMille ») œuvre pour faire disparaître l'hostilité à son égard. Il vainc et devient ami avec Mongo, un homme de main envoyé par Taggart, et fait piéger à son propre jeu une séductrice à gages allemande, Lili von Shtupp, avant de convaincre ses concitoyens de dresser un guet-apens contre l'armée des sbires de Lamarr. 

La bataille décisive entre les hors-la-loi servant Lamarr et les habitants de Rock Ridge va jusqu'à briser littéralement le quatrième mur ; elle quitte le studio de Warner Bros et se répand sur le plateau de tournage d'un film musical, elle se fraie un chemin dans la cafeteria pour dégénérer en une bataille de gâteaux et par la suite tous sortent dans les rues avoisinantes. 

Quand ils ont battu leur ennemi et sauvé la ville, le shérif et le Waco Kid courent pour rattraper la fin du film en invitant entre temps des blancs et des gens de couleur à vivre en harmonie, pour enfin partir vers le soleil couchant, pas à cheval mais en limousine.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le shérif est en prison est le premier film de l'acteur Patrick Labyorteaux, qui tenait ici le rôle non crédité d'Henry.
  • La scène où un homme assomme un cheval d'un coup de poing est citée par Pierre Desproges comme l'un de ses effets comiques préférés.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 1er février 1974 selon AlloCiné.