Le mot d'esprit et sa relation à l'inconscient

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Mot d'esprit et ses rapports avec l'inconscient
Auteur Sigmund Freud
Genre Psychanalyse
Version originale
Titre original Der Witz und seine Beziehung zum Unbewussten
Langue originale Allemand
Pays d'origine Autriche
Lieu de parution original Vienne
Date de parution originale 1905
Version française
Traducteur Marie Bonaparte et Marcel Nathan (Première traduction)
Lieu de parution Paris
Date de parution 1930

Le Mot d'esprit et sa relation à l'inconscient est un ouvrage de Sigmund Freud publié en 1905 par lequel, à travers les rapports entre inconscient et langage, Freud expose une nouvelle théorie de la sexualité infantile dans le cadre de sa première topique.

Présentation[modifier | modifier le code]

Publié à la suite de L'interprétation du rêve et de Psychopathologie de la vie quotidienne et la même année que Trois essais sur la théorie sexuelle avec lesquels il constitue la première élaboration de la théorie de l'inconscient de Freud, sa première topique, cet ouvrage expose une nouvelle conception de la sexualité dans ses aspects infantiles et polymorphes tels qu'ils apparaissent dans les jeux de langage, le Witz. Lacan qualifie ce texte de « canonique » en 1958 dans sa conférence « L’instance de la lettre dans l'inconscient »[1] et fait du Witz un concept à part entière qui illustre les rapports entre l'inconscient et le langage[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Lacan, Écrits, Seuil, Paris, 1966
  2. Elisabeth Roudinesco et Michel Plon, Dictionnaire de la psychanalyse, Paris, Fayard, coll. « La Pochothèque »,‎ 2011 (1re éd. 1997) (ISBN 978-2-253-08854-7), p. 1036