Le monde s'effondre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le monde s'effondre
Auteur Chinua Achebe
Genre Roman
Version originale
Titre original Things Fall Apart
Éditeur original Heinemann
Langue originale Anglais
Pays d'origine Drapeau du Nigeria Nigeria
Date de parution originale 1958
Version française
Traducteur Michel Ligny
Lieu de parution Paris
Éditeur Présence africaine
Date de parution 1966

Le monde s'effondre (aussi traduit « Tout s'effondre », dans certaines éditions francophones) est un roman de l'écrivain nigérian Chinua Achebe, paru en 1958.

À travers le destin d'Okonkwo, un notable de son clan, Chinua Achebe évoque le choc culturel qu'a représenté pour les autochtones l'arrivée des Britanniques à Ibos, à la fin du XIXe siècle et la colonisation du Nigéria par les Britanniques. Presque coupés de l'extérieur, les habitants de la forêt équatoriale pouvaient imaginer un monde à leur image, fait de multiples dieux, de culte des ancêtres, de rites et de tabous. L'irruption des Européens et de leur religion, le christianisme, bouleverse toutes les croyances traditionnelles, d'où le titre du roman. Cependant, Chinua Achebe n'idéalise pas le passé. C'est parce que son meilleur ami a été victime d'un sacrifice humain que le fils d'Okonkwo rompt avec les pratiques de son village, ouvrant ainsi une brèche dans l'unité du clan.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) George Shea, A reader's guide to Chinua Achebe's 'Things Fall Apart', Enslow Publishers, Berkeley Heights, (N.J.), 2008, 128 p. (ISBN 978-0-7660-2831-9)
  • (en) David Whittaker et Mpalive-Hangson Msiska, Chinua Achebe's' 'Things fall apart' , Routledge, London, New York , 2007, 145 p. (ISBN 978-0-415-34456-2)