Le garçon qui criait au loup

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir The Boy Who Cried Werewolf.

The Boy Who Cried Werewolf ou Le Garçon qui criait au loup au Québec est un téléfilm qui a été diffusé pour la première fois le 23 octobre 2010 sur la chaîne Nickelodeon. Ce téléfilm a été produit par Scott McAboy et il a été tourné à Vancouver au Canada.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Depuis la mort de sa mère, Jordan Sands, une adolescente timide, discrète et mal dans sa peau de 17 ans, est forcée de devenir le souffre-douleur de sa classe et la femme de la maison depuis la mort de sa mère. Son père, David, se débat pour ses enfants pendant que Hunter, le petit frère de Jordan, fait ses mauvaises farces effrayantes à sa sœur et son père. Les choses commencent a changer lorsqu'ils héritent du château de leur oncle, Dragomir Vucovic, à Wolfsberg en Roumanie. À leur arrivée, ils font la rencontre de l'étrange et inflexible, Madame Varcolac qui se préoccupe de l'ancienne propriété de Dragomir.

Ayant passée toute sa vie dans son manoir à Wolfsberg, Madame Varcolac décourage David de vendre le château, mais l'agent immobilier, Paulina Von Eckberg a d'autre plan en vue. Rien n'est ce qu'il parait dans cette ville, la visite du château part dans tous les sens quand un étrange accident a eu lieu dans un laboratoire (une potion s'est cassé et Jordan a accidentellement marché dedans) a petit à petit transformé Jordan en loup-garou. Dès lors, son corps change, sa personnalité aussi. Jordan devient gracieuse, athlétique, sûr d'elle, une jeune femme. Pourtant, le côté sombre de Jordan la rend dangereuse, son changement rend confus le jeune boucher du coin, Goran. Pour retrouver son amoureux et une vie normale, Jordan doit compter sur son embêtant de frère et Madame Varcolac avant qu'il ne soit trop tard.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. vrak.tv