Le Votant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Votant (titre original : Franchise) est une nouvelle de science-fiction d'Isaac Asimov, publiée en 1955.

Elle a été publiée en France dans le recueil Le Robot qui rêvait.

Résumé[modifier | modifier le code]

En 2008, les États-Unis se sont déchargés du devoir électoral sur Multivac. Cet ordinateur géant prend en compte des milliers de paramètres pour estimer la tendance de l'opinion. Le vote lui-même n'est plus requis que pour un seul citoyen, choisi par Multivac et qui répond à un questionnaire pour compléter les calculs. Au bout de plusieurs décennies, les gens se sont habitués à ce procédé, et n'imaginent même plus qu'ils pourraient s'exprimer.

La grande affaire est en fait de savoir qui sera le votant. L'histoire suit donc les réactions d'une famille moyenne à mesure que Multivac fait savoir qu'il a choisi leur État, puis leur ville, puis leur quartier - et enfin leur chef de famille - comme échantillon électoral. C'est ainsi que Norman Muller, simple employé de magasin, se retrouve à "choisir" le président, sous la surveillance d'une armée de policiers, agents fédéraux et savants. D'abord réticent (ne va-t-on pas le blâmer si Multivac choisit un incapable ?), il est ensuite très fier de sa participation.

L'histoire s'achève sur une note ironique : à travers lui, les citoyens des États-Unis ont "une fois de plus exercé leur libre et inaliénable droit de vote".

Voir aussi[modifier | modifier le code]