Le Voïévode (opéra)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Voïévode
Воевода
Genre Opéra
Nbre d'actes 3 actes et 4 scènes
Musique Piotr Ilitch Tchaïkovski
Livret Alexandre Ostrovski
Langue
originale
Russe
Sources
littéraires
Rêve sur la Volga, pièce d'Alexandre Ostrovski
Durée
approximative
env. 2 h 30 min
Dates de
composition
1867-1868
Partition
autographe
Musée d'État de la Culture Musicale M. Glinka, Moscou
Création 30 janvier 1869
Théâtre Bolchoï, Moscou

Le Voïévode (en russe : Воевода), op. 3, est un opéra en trois actes et quatre scènes de Piotr Ilitch Tchaïkovski.

Genèse[modifier | modifier le code]

Premier opéra de Tchaikovsky, basé sur l'intrigue d'une comédie d'Alexandre Ostrovky: Un rêve sur la Volga, scènes de la vie du peuple au 17e siècle, qu'il lui offrit. L'auteur prévoyait d'écrire lui-même le livret. En 1867, Tchaikovsky commence son travail, cependant à cause d'autres travaux et d'un désaccord artistique avec Ostrovsky leur collaboration s'arrête après le 1er acte et le 1er tableau du 2e. Tchaikovsky dut donc finir le livret, ce qui ralentit légèrement la composition. Il rafraîchit l'intrigue : " l'intrigue est nulle, elle manque d'intérêt dramatique et de fluidité." écrit-il à Nadezhda von Meck, sa bienfaitrice.Tchaikovsky termine son oeuvre fin octobre 1867 sur l'insistance de la soprano Alexandra Menshikova, qui chantait le role de Marya Vlasyevna et qui pensait en tirer bénéfice. En juillet 1868 l'opéra est fini. La première eut lieu au Bolshoi le 30 octobre 1869 et fut très bien accueilli. On offrit une couronne de laurier au compositeur qui dut venir saluer de nombreuses fois. Vladimir Odoyevsky, écrivain russe, musicologue et théoricien, dit : " la tonalité russe règne. Mais le doué Tchaikovsky ne résista pas non plus à faire plaisir au public. Cet opéra lui garantit un fabuleux avenir." L'opéra fut joué 5 fois mais plus jamais. Dans le début des années 1870, Tchaikovsky détruisit la partition et utilisa des extraits de l'opéra pour d'autres oeuvres, comme dans le ballet Le Lac des Cygnes. Pendant la période soviétique, le Voyevode fut recréé d'après des manuscrits non détruits.

Création[modifier | modifier le code]

Le 30 Octobre 1869 au Bolshoi de Moscou.

Distribution[modifier | modifier le code]

Nechay Shalygin, le Voyevode (basse)

Vlas Dyuzhoy, un riche commerçant (basse)

Nastasya, sa femme (soprano)

Marya et Praskovya, leur filles (soprano)

Stepan Bastryukov, boyar (ténor)

Roman Dubrovin, un marchand (bariton)

Olyona, sa femme (mezzo-soprano)

Rezviy, serviteur de Bastryukov (basse)

Jester (ténor)

Nedviga, une nurse (mezzo-soprano)

Nouveau Voyevode (basse).

Représentations successives[modifier | modifier le code]

Argument[modifier | modifier le code]

Acte I

Le boyar Stepan Bastryukov se faufile dans le jardin, prés de la maison du commerçant Dyuzhoy pour un rendez-vous avec sa fille Marya Vlasyevna. Il a appris que Dyuzhoy allait marier sa fille ainée Praskovya à son pire ennemi le Voyevode Shalygin qui ruina sa famille. Pendant le rendez-vous, le Voyeode apparaît soudainement. Ebloui par la beauté de Marya, il refuse l'ainée pour la plus jeune. Marya est amenée dans la maison et préparée à être donnée au Voyevode. Cependant, Shalygin se trouve sur leur chemin, et après un combat inégal avec les gardes du Voyevode, les serviteurs de Bastryukov battent en retraite. Le boyar fait la promesse de revenir chercher la mariée et quitte cette horrible maison.

Acte II

  • Scène 1 La maison de Bastryukov.
  • Le boyar s'angoisse pour la mariée tout le jour et toute la nuit. Il trouve de l'aide auprès d'un compagnon de misère, Roman Dubrovin, marchand. Le Voyevode a ruiné sa vie, aussi, en éloignant sa femme de lui. Roman suggère que Bastryukov enlève les filles le matin, quand Shalygin et ses serviteurs vont à l'église. Le plan est accepté.
  • Scène 2 La maison du Voyevode.
  • Les suivantes de Marya dansent mais ne peuvent lui enlever sa tristesse. Une fois seule, Olyona, la femme de Dubrovin viejt lui révéler le plan.

Acte III

A la nuit, les couples se préparent à l'évasion. Leur heureux rendez-vous est interrompu par le Voyevode en colère qui ordonne de ligoter les coupables et de ramener de force Marya à la maison. Le peuple indigné par la tyrannie du Voyevode envahit la cour. La foule délivre les captifs. Le vieux boyar Bastryukov avertit les gens qui sont prêts à en

découdre avec Shalygin qu'il a été démis de ses fonctions. Le père donne sa bénédiction aux jeunes gens sous les hourahs de la foule.

Analyse[modifier | modifier le code]

Orchestration[modifier | modifier le code]

Instrumentation du Voïévode
Bois
1 piccolo, 2 flûtes, 2 hautbois, 1 cor anglais, 2 clarinettes (en si bémol et la), 2 bassons
Cuivres
4 cors (en fa), 2 trompettes (en si bémol), 3 trombones (2 ténors et 1 basse), 1 tuba
Percussions
timbales, triangle, cymbales, grosse caisse
Cordes
1 harpe, premiers violons, seconds violons, altos, violoncelles, contrebasses

Programme[modifier | modifier le code]

Ouverture

Acte I

1. Chœur des jeunes filles et scène
2. Arioso, ballade de Mar'ia Vlas'evna et duo
3. Scène avec chœur
4. Récitatif et air de Bastrioukov
5. Scène et duo de Mar'ia Vlas'evna et Bastrioukov
6. Scène
7. Scène
8. Quatuor et scène
9. Finale et sextuor avec chœur

Acte II

  • Scène 1
Introduction
1. Chœur des domestiques
2. Air de Bastrioukov et scène
3. Scène
  • Scène 2
4. Entracte et danses des femmes de chambre
5. Scène et ballade de Mar'ia Vlas'evna
6. Scène
7. Duo
8. Duo
9. Scène et chœur

Acte III

Entracte
1. Air de Doubrovin
2. Scène
3. Quatuor
4. Scène
5. Duo
6. Scène et quatuor
7. Scène
8. Quintette
9. Quintette avec chœur et scène
10. Scène
11. Finale

Airs célèbres[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Un excellent enregistrement disponible chez Melodya, datant de 1982 : ref MEL CD 10.01869.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]