Le Village des damnés (film, 1995)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Village des damnés.

Le Village des damnés

Titre original Village of the Damned
Réalisation John Carpenter
Scénario David Himmelstein
Sociétés de production Universal Pictures
Alphaville Films
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Horreur
Sortie 1995
Durée 99 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Village des damnés (Village of the Damned) est un film américain réalisé par John Carpenter, sorti en 1995.

Il s'agit d'un remake du film britannique film homonyme de 1960 réalisé par Wolf Rilla, lui-même basé sur le roman The Midwich Cuckoos de John Wyndham. Alors que l'action se situe au Royaume-Uni dans le film original et dans le roman, elle se déroule aux États-Unis dans le film de Carpenter. Après la sortie des films, le roman originel Les Coucous de Midwich fut renommé sous le même titre que ces derniers.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une ombre mystérieuse survole le village de Midwich et cause l'évanouissement de tous les êtres vivants dans un territoire aux contours nettement définis. Pendant six heures, Midwich est sans vie. N'arrivant pas à entrer en contact avec les habitants du village, les populations voisines s'inquiètent. Des spécialistes du surnaturel se regroupent et tentent d'élucider ce phénomène.

Quelque temps plus tard, dix habitantes de la bourgade dont une jeune femme vierge se retrouvent simultanément enceintes. Certaines sont dévastées, d'autres, enchantées. Pourtant, grâce aux discours du docteur Suzanne Verner et à l'aide financière accordée aux familles se retrouvant dans cette situation, toutes décident de garder leur progéniture. Les enfants naissent en même temps, à la même heure, et au même endroit. À première vue, ils ont l'air normaux. L'un d'eux est toutefois déclaré mort-né par S. Verner qui le soustrait pour l'étudier.

Les nouveaux arrivants font l'objet d'observations durant leur développement. Leurs cheveux sont blonds, anormalement soyeux et leurs ongles sont plus étroits que la normale. Ils ont des traits communs, un peu comme s'ils étaient frères et sœurs. Ils sont dépourvus de compassion, à l'exception de l'un des petits garçons. Le plus inquiétant reste leur regard hypnotisant et leurs pouvoirs télépathiques. Les morts suspectes se multiplient dans le village et les enfants sont soupçonnés même s'ils n'ont jamais de contact physique direct avec les défunts.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre francophone : Le Village des damnés
  • Titre original : Village of the Damned (ou encore John Carpenter's Village of the Damned)
  • Réalisation : John Carpenter
  • Scénario : David Himmelstein, avec la participation non créditée de Steven Siebert et Larry Sulkis
d'après le scénario du film de 1960 Le Village des damnés écrit par Stirling Silliphant, Wolf Rilla et Ronald Kinnoch
d'après le roman Les Coucous de Midwich, de John Wyndham
Drapeau des États-Unis États-Unis : Universal Pictures
Drapeau de la France France : United International Pictures
Drapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau de la France France :
  • Film interdit aux moins de 12 ans lors de sa sortie en France

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Il s'agit du dernier film de Christopher Reeve encore valide, avant qu'il ait un accident de cheval le laissant paralysé le [2].

Parodie[modifier | modifier le code]

Dans le onzième épisode de la saison 10 des Simpson, les enfants de Springfield, violant un couvre-feu injustifié, se rendent à un cinéma de plein air où est diffusée une parodie du Village des damnés intitulée Le Sanguinaire.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]