Le Vaisseau du ciel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Vaisseau du ciel ou À 400 millions de lieues de la Terre (titre original : Himmelskibet) est un film danois muet réalisé par Holger-Madsen, sorti en 1918.

Réalisé pendant la Première Guerre mondiale, ce qui explique son message pacifiste, ce film aurait été le premier space opera et le dernier film de science-fiction danois avant Reptilicus le monstre des mers en 1962[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une expédition arrive sur Mars et découvre des Martiens pacifistes. La fille du leader martien accepte de les accompagner sur la Terre pour délivrer un message de paix.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Avis sur le film[modifier | modifier le code]

  • « Mais c’est un film qui développe un nombre impressionnant d’idée SF d’une façon encore inégalée – au cinéma – avant lui. Rappelons en vrac : un voyage interplanétaire, une attention aux réalités scientifiques – même limitées – une société utopique, un film à message, un film vegan ! – quelle modernité !… » Cine-SF[2]
  • « En fait, Himmelskibet est surtout un film pacifiste réalisé trois ans après le début de la Première Guerre mondiale, à un moment où nul ne pouvait dire quand ce conflit prendrait fin. La S.F. y sert seulement de prétexte à une fable aux intentions louables, ce qui n'est déjà pas si mal... » Daniel Riche[3]
  • « Sauf que le Drakken des anciennes légendes devient un aéroplane qui traverse l'éther et que les grèves merveilleuses sont celles de la planète Mars où habitent des peuples doux et pacifistes, végétariens et antialcooliques, et de blondes Gretchen dont l'une retourne avec le héros à son foyer. La photographie est bonne. Il y a notamment un ogre extrêmement réussi. » Lionel Landry[4]
  • « Ole Olsen avait fait pour Himmelskibet un énorme effort. Les cachets des artistes dépassèrent cent mille couronnes. Mais le succès commercial ne répondit pas à cet effort. L'envol de ce Vaisseau du ciel coïncidait avec la mise en train du grand trust U.F.A. qui avait arraché à la Nordisk son circuit de cinémas allemands, base de sa puissance. Les beaux jours du cinéma danois se terminaient... » Georges Sadoul[5]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Phil Hardy. The Overlook Film Encyclopedia: Science Fiction. New York: The Overlook Press, 1994, pp. 56-57
  2. http://cine-sf.com/himmelskibet/
  3. http://marsmovies.free.fr/himmelskibet.html
  4. Cité par Georges Sadoul - Histoire générale du Cinéma - tome 4 - 1952-1974 (p.438-440) http://marsmovies.free.fr/himmelskibet.html
  5. Histoire générale du Cinéma - tome 4 - 1952-1974 (p.438-440) http://marsmovies.free.fr/himmelskibet.html