Le Tueur du vendredi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Tueur du vendredi

Titre original Friday the 13th Part II
Réalisation Steve Miner
Scénario Ron Kurz
Phil Scuderi
Acteurs principaux
Sociétés de production Paramount Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Horreur
Slasher
Sortie 1981
Durée 87 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Vendredi 13 : Le Tueur du vendredi (Friday the 13th part 2) également connu sous le titre Vendredi 13 : Chapitre II est un film d'horreur américain sorti en 1981 aux Etats-Unis, réalisé par Steve Miner, qui succède à Sean S. Cunningham à la réalisation. . Il s'agit de la première suite de Vendredi 13, et du premier à mettre en vedette Jason Voorhees. Ce film est le deuxième opus de la saga Vendredi 13.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Alice (Adrienne King), la seule survivante d’une série de meurtres à Crystal Lake, est sauvagement assassinée chez elle par Jason Voorhees devenu maintenant adulte. Il lui a enfoncé un pic à glace dans la tête après qu’elle a découvert la tête de Pamela Voorhees dans son réfrigérateur. Jason ne s’est pas noyé dans le lac comme sa mère le croyait. Et l'enfant a été témoin du meurtre de sa mère. Ceci l’a conduit à se cacher dans la forêt dans le but de prendre sa vengeance sur celui qui a tué sa mère ou quiconque tente de l’arrêter.

Cinq ans plus tard, un groupe d’adolescents vont à Crystal Lake pour installer un nouveau camp. Paul (John Furey), raconte l’histoire de Jason jusqu’à ce qu’ils soient attaqué par un homme portant un masque sur son visage. Cependant, il s’agit d’une blague de la part de Paul et il affirme que Jason est mort. Tandis que Ralph, un vieil homme, observe Paul et sa petite amie en train de flirter, Jason l’attaque et l'étrangle avec du fil de fer barbelé. Winslow, un officier de police, vois Jason s'enfuir dans les bois et le poursuit. En arrivant près d'une cabane construit avec des détritus, l'officier entre et est tué par l'inconnu qu'il poursuivait, qui s'avère être Jason. Jason commence ensuite à attaquer les campeurs. La moitié du groupe a décidé d’aller à la ville. Terri va nager dans le lac. Scott, l’un des campeurs, la surprend et vole ses vêtements. Il est pris dans un piège fait par Jason. Terri retourne dans la maison pour chercher de l’aide. Jason attaque Scott et le tue en lui coupant la gorge. Il tue ensuite Terri.

Dans la maison, le couple Sandra et Jeff s'isole, et Vickie séduit Mark, un campeur en fauteuil roulant. Vickie va dans sa chambre pour changer ses vêtements. Mark est tué par Jason à la machette au visage, et tombe à la renverse dans son fauteuil roulant en descendant une volée de marches sous la pluie[1]. Une lance à la main, Jason se déplace jusqu'à l'endroit où Jeff et sa fiancée ont des rapports sexuels. Se faufilant jusqu'à eux, il empale le couple avec la lance allant jusqu'à traverser le lit. Vickie est assassinée avec un couteau de cuisine dans son estomac après un coup dans sa jambe droite. Ginny (Amy Steel) et Paul, à leur retour de la ville, trouvent le lit de Sandra rempli de sang. Jason les attaque, Ginny réussit à s’échapper dans la forêt et trouve la cabane où il a tué l’officier, contenant un sanctuaire dédié à sa mère avec la tête coupée et momifiée de Pamela Voorhees au-dessus de l'autel, entourée de bougies et de nombreux cadavres mutilés.

Quand elle l'entend s'approcher de lui, elle l'attaque frénétiquement, mais il se défend en brandissant une pioche. La vivacité d'esprit de Ginny lui fait se vêtir du chandail de Pamela et manipuler la faible intelligence de Jason pour qu'il pense qu'elle est sa mère. Malheureusement, alors qu'elle s'apprête à lui porter le coup décisif, Jason réalise en voyant la tête coupée de sa mère, et arrête l'attaque de Ginny avec sa pioche. Paul arrive et lutte contre Jason. Comme Jason est sur le point de tuer Paul, Ginny lui donne un coup de machette dans l'épaule, ce qui leur permet de s'échapper. Armés d'une fourche cassée, ils se cachent dans une cabane. Attaquant avec une grande violence, Jason traverse une fenêtre, révélant son hideux visage déformé. Ginny se réveille plus tard dans une ambulance sans aucun souvenir sur la façon dont elle s'est échappée, laissant Jason dans la nature et le sort de Paul incertain. Le plan final montre la tête de Mme Voorhees, comme attestant que le déchaînement meurtrier de Jason n'est pas terminé.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Jason apparaît pour la première fois à l'écran. Les meurtres n'ont pas un caractère particulièrement gore mais révèlent une certaine originalité. Jason ne porte pas encore le masque de hockey caractéristique, mais un sac de pommes de terre avec un trou pour un œil.
  • C'est le seul film, avec le suivant, où l'on voit son visage, comme au début de la série Halloween où l'on voit brièvement le visage de Michael Myers dans le premier film.
  • Steve Miner a également réalisé le troisième épisode officiel des Vendredi 13 : Meurtres en 3 dimensions (1982). On lui doit aussi le terrifiant House (1986), la comédie Soul Man (1987), Halloween, 20 ans après (1998), et plus récemment Lake Placid (1999).

Production[modifier | modifier le code]

Steve Daskawisz a été ramené en urgence durant le tournage, en effet l’actrice Amy Steel a heurté son majeur avec une machette. Daskawisz a eu treize points de suture. Son doigt a été couvert avec un morceau en caoutchouc et les deux acteurs ont insisté pour refaire la scène.

Dans le rôle de Ginny, les producteurs ont fait appel à une quasi-inconnue : Amy Steel. Cette dernière a largement contribué au succès de cette suite car aucune autre comédienne de la saga dans Vendredi 13 n'est parvenue à être aussi crédible dans le rôle de l'héroïne[réf. nécessaire]. Les producteurs bluffés par son jeu (dont Frank Mancuso J.R) la rappelèrent cinq ans plus tard (en 1986 donc) pour le film Week-end de terreur, réalisé par Fred Walton, metteur en scène de Terreur sur la ligne (When a Stranger calls - 1979). Le film fut l'un des gros succès au box-office de cette année-là.

Betsy Palmer revient dans cette suite pour la scène finale lorsque Jason entend la voix de sa mère en flashback, et croit la voir à la fin.

Réception[modifier | modifier le code]

Le film est sorti dans les salles américaines le 1er mai 1981. Le film est sorti aussi sur VHS, DVD et en blu-ray.

Comme le premier film, Le Tueur du vendredi est un succès au box-office américain, malgré le peu de critiques favorables qu'il reçoit. En se basant sur trente critiques, le film obtient un score de 33 % sur Rotten Tomatoes[2]. En France, au contraire, c'est un échec commercial (169 000 entrées contre plus de 600 000 pour le premier opus).

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays Box-office Nbre de sem. Classement TLT[3] Date
Box-office Drapeau des États-Unis États-Unis / Drapeau du Canada Canada 21.722.776 $ ? sem. 1.986e Total
Box-office Drapeau de la France France 169 986 entrées ? sem. Total

Adaptation[modifier | modifier le code]

Un roman basé sur le scénario de Ron Kurz est sorti en 1988 : Hawke, Simon, Friday the 13th Part II: A Novel, New American Library, New York, 1988, ISBN 0-451-15337-5

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cette image choquante du handicapé désarticulé dévalant les marches a contribué à la publicité du film et sera plusieurs fois reprise dans des flashbacks dans les films suivants
  2. [1]
  3. Tous les temps - All Time

Liens externes[modifier | modifier le code]