Le Trou noir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trou noir (homonymie).

Le Trou noir

Titre original The Black Hole
Réalisation Gary Nelson
Scénario Bob Barbash (histoire)
Richard Landau (histoire)
Gerry Day
Jeb Rosebrook
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 1979
Durée 97 min.

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Trou noir (The Black Hole) est un film de science-fiction réalisé par Gary Nelson, produit par la Walt Disney Pictures et sorti en 1979. L'histoire est inspirée du roman Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Présentation de l'intrigue[modifier | modifier le code]

En 2130, un vaisseau spatial d'exploration, l'USS Palomino découvre un trou noir avec un vaisseau perdu, l'USS Cygnus en orbite sur son horizon. Le Palomino a, à son bord, le capitaine Dan Holland, le lieutenant Charles Pizer, le Dr Kate McRae, le Dr Alex Durant et Harry Booth. Explorant le vaisseau, le Palomino est attiré par le trou noir et subit des avaries. Il se résout à accoster à bord du Cygnus qui s'éclaire soudain.

Une fois posé, l'équipage, accompagné de V.I.N.CENT L.E. 396[1], un robot de la classe Carré, est accueilli singulièrement par Hans Reinhardt, le commandant du vaisseau et aussi scientifique. Celui-ci les informe que l'équipage est reparti depuis longtemps vers la Terre et ne vit qu'avec ses droides. Ayant mis au point un système anti-gravitationnel, il maintient le Cygnus en orbite périphérique. Il révèle son ambition de passer au travers du trou noir. Ceci provoque l'admiration du Dr Alex Durant.

Reihnardt leur permet de réparer leur vaisseau et leur adjoint Maximilian, un robot ayant des broyeurs, et âme damnée du maître des lieux. Pendant ce temps, V.I.N.CENT fait la connaissance d'un de ses semblables, B.O.B[2]. lequel a reçu maints sévices des robots créés par Reinhardt. Celui-ci révèle le terrible secret qui entoure le vaisseau. Reinhard avait refusé de déférer à l'ordre de Washington de retourner sur Terre et avait tué le père du Dr Kate McRae puis a réduit en esclavage les membres de l'équipage.

V.I.N.CENT rappelle l'équipage au Palomino en communiquant par télépathie avec McRae. Cette dernière reste avec Durant et Reinhardt. Pendant ce temps, il a donné ses ordres pour entrer dans le trou noir dès le retour d'une sonde envoyée en périphérie du vortex. Par la suite, Laurent explique, par les mêmes voies, la vérité à Kate qui en informe Durant. Celui-ci, enlève le masque d'un humanoïde du Cygnus et aperçoit le visage moribond d'un homme. Démasqué, Reinhardt envoie Maximilian qui tue Durant sans son autorisation. Kate est fait prisonnière pour subir le même sort des hommes du Cygnus. Reinhardt donne l'ordre d'éliminer le reste de l'équipage qui parvient à délivrer Kate.

La lutte contre Reinhardt[modifier | modifier le code]

Pendant ce temps, Booth est resté seul dans le Palomino. Il panique et procède au décollage laissant ainsi ses compagnons. Reinhardt donne l'ordre de détruire le vaisseau ce qui est fait non sans mal. Ce dernier endommage le Cygnus mais le plus sérieux arrive. Une pluie de météorites, attirée par la gravité, dépasse le Cygnus en y provoquant des dommages irréversibles et tuant Reinhardt, écrasé par un panneau métallique. Maximilian, devenu incontrôlable, refuse de secourir son maître, puis part vers la sonde, seul moyen de s'échapper de cet enfer métallique.

Dénouement[modifier | modifier le code]

L'équipage du Palomino, abandonné par Booth, se dirige aussi vers cette sonde et rencontre Maximilian dans la confrontation finale. Le robot provoque des dégâts irréversibles à B.O.B. mais V.I.N.CENT fonce vers le colosse métallique, y perce un trou et réussit à le mettre hors-service. Il rejoint les rescapés dans la sonde. Cette dernière leur réserve des surprises. Programmée pour l'angle d'attaque du vortex, elle fonce droit vers le trou noir.

L'équipage se remémore les événements récents sous l'effet de la gravitation. Dans une séquence, Reinhardt paraît en vie et rencontre Maximilian pour ne faire plus qu'un, se trouvant désormais dans sa carcasse. Suit une vision ressemblant à un univers infernal avec Maximilian en haut d'un rocher. Des formes humanoïdes du Cygnus marchent dans cet endroit. Par la suite, apparaît une sortie lumineuse de cet enfer et l'équipage passe sous des voûtes cristalines d'arc brisés (style gothique) rappelant la nef d'une église, pour sortir du vortex. La sonde se dirige vers une planète qui occulte une étoile comme une éclipse solaire, laissant, derrière elle, un amas circulaire de poussières et de gaz rappelant la naissance d'une étoile.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Une adaptation en bande dessinée a été publié en janvier 1980 dans le dernier numéro du magazine Walt Disney Showcase[3]. Elle a été diffusée en France en tant que feuilleton dans le Journal de Mickey quelques mois plus tard.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Vital Information Necessary CENTralize.
  2. BiO-sanitation Battalion.
  3. (en) Base I.N.D.U.C.K.S : us/WDS 54 The Black Hole

Lien externe[modifier | modifier le code]