Le Temple du mal élémentaire (jeu vidéo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Temple du mal élémentaire
Éditeur Atari (Infogrames)
Développeur Troika Games
Concepteur Tim Cain

Date de sortie 16 septembre 2003 (USA)
21 novembre 2003 (France)
Genre Jeu de rôle
Mode de jeu Solo
Plate-forme Windows
Média 2 CD
Contrôle Clavier, souris

Évaluation ESRB: T
PEGI: +16

Le Temple du mal élémentaire est un jeu vidéo de rôle développé par Troika Games. Ce jeu est directement tiré de la campagne homonyme, publiée en 1985 et créé par Gary Gygax. Il utilise les règles Donjons et Dragons de l'édition 3.5 et est édité par Atari. Il est sorti le 21 novembre 2003 en France et est le premier jeu vidéo à utiliser l'univers de la campagne Greyhawk. C'est, en 2008, le seul titre à exploiter cet univers, même si beaucoup d'éléments de Greyhawk ressortent dans Dungeons & Dragons: Heroes et Dungeons & Dragons Tactics.

Le jeu dispose encore d'une communauté de fans très active qui publie des améliorations et des correctifs.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le Temple du mal élémentaire est le premier jeu vidéo à respecter à la lettre les règles de l'édition 3.5 du jeu de rôle papier. Les combats sont au tour par tour et autorisent toutes les options prévues dans le Manuel du joueur : la prise en tenaille, la charge, la feinte, la course, les pas de placement, les acrobaties, les attaques sournoises, l'incantation sur la défensive, les attaques d'opportunités, les crocs-en-jambe, les attaques en puissance, et les coups de grâce. Chaque point de détail est fidèlement adapté de telle sorte qu'une créature peut être prise au dépourvue, malade, inconsciente, endormie, fatiguée, empoisonnée, paralysée ou enchevêtrée.

L'interface repose sur un menu radial surchargé et complexe, qui rend le jeu peu abordable pour quelqu'un n'ayant jamais joué à Donjons et Dragons . Le manuel livré avec Le Temple du mal élémentaire contient d'ailleurs plus de cent pages de règles.

Accueil[modifier | modifier le code]

Notes dans la presses spécialisée
Publication Note Commentaire
IGN
7,5 sur 10[1]
Empli de démons, d'élémentaires et de bugs.
Gamespot
7,9 sur 10[2]
Une expérience Donjons et dragons authentique.
PC Gamer
79 %[3]
Un jeu fait par des fans de D&D pour des fans de D&D.
Metacritic
71 %[4]
Basé sur 24 critiques.

Le jeu a reçu quelques critiques pour les lacunes de son scénario, la majorité de l'action se résumant à l'exploration d'un donjon colossal, le fameux temple du titre, mais aussi pour les bogues fréquents[4]. Il a cependant reçu un accueil favorable dans la presse spécialisée. PC Gamer donne au jeu un 79 % en argumentant « c'est un jeu fait par des fans de D&D pour des fans de D&D, et il donne à tous les fans de jeux de rôle l'occasion de vivre une des aventures classiques du genre. »[3] Gamespot fait échos à cette critique, donnant 7,9 sur 10 au jeu et le qualifiant "d'une des expériences Donjons et dragons sur PC les plus authentiques de ces dernières années."[2] Sur Gamespy, le jeu décroche quatre étoiles sur cinq mais se fait critiquer pour son absence d'option multijoueur[5]. [1]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Dungeons & Dragons: The Temple of Elemental Evil -- A Classic Greyhawk Adventure Review »
  2. a et b (en) « The Temple of Elemental Evil »
  3. a et b (en) « Greyhawk: The Temple of Elemental Evil »
  4. a et b (en) « Temple of Elemental Evil: A Classic Greyhawk Adventure, The »
  5. (en) « Greyhawk Adventures: The Temple of Elemental Evil »