Saison 2 de Futurama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Le Sud profond)
Aller à : navigation, rechercher

Saison 2 de Futurama

Logo original de la série

Logo original de la série


Série Futurama
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine FOX
Diff. originale 21 novembre 19993 décembre 2000
Nb. d'épisodes 19

Chronologie

Liste des épisodes de Futurama

Cet article présente le guide des épisodes la deuxième saison de la série télévisée Futurama.

Épisode 1 : Sentiments partagés[modifier | modifier le code]

Titre original
I second that emotion
Numéro
14
Code de production
2ACV01
Première diffusion
Scénario
Patrick M. Verrone, David X. Cohen
Réalisation
Mark Ervin
Résumé
Bender manque de se faire tuer par l’ouvre-boite destiné à ouvrir les conserves de Nibbler.Il essaie alors de se débarrasser de Nibbler qui se casse une dents en tentant de se défendre. Chez le Vétérinaire, Fry découvre que Nibbler aurait 5 ans et tout le monde décide d’organiser une fête pour son anniversaire. Bender essaie d’attirer l’attention sur lui alors que tout le monde est tourné vers Nibbler et fait un gâteau pour les impressionner, mais Nibbler s’empresse de le dévorer. Dans un excès de colère, Bender s’en débarrasse en le jetant dans les toilettes. Pour que Bender éprouve un peu de regret, le Professeur lui implante une puce qui lui fait ressentir toutes les émotions de Leela. Fou de chagrin, Bender se jette à son tour dans les toilettes pour retrouver Nibbler dans les égouts où vivent, selon une légende urbaine, des mutants.
Références et gag du sous-titre
  • Gag du sous-titre : Fait à partir de sous produits carnes
  • Références :
    • La puce électronique implantée sur la tête de Bender le rapproche de Data, un personnage de Star Trek quasi humain.
    • Chez le vétérinaire, on aperçoit un "monstre-rouille" tiré du jeu Donjons et Dragons.
    • La légende sub-urbaine "El Chupanibre" fait référence à un monstre d'une légende urbaine : "El Chupacabra"
    • Les mutants vénèrent une bombe atomique comme dans le film Le Secret de la Planète des Singes.
Commentaires
Quand le mutant commence à raconter la légende, on peut voir les parents de Leela dans le coin en haut à gauche

Épisode 2 : La Déchéance de Brannigan[modifier | modifier le code]

Titre original
Brannigan begin again
Numéro
15
Code de production
2ACV02
Première diffusion
Scénario
Lewis Morton
Réalisation
Jeffrey Lynch
Résumé
L’équipe de Planet Express doit livrer une paire de ciseaux géantes au DOOP (Directoire Officiel de l’Ordre des planètes) qui inaugure son nouveau siège. Zapp Brannigan les arrête sous prétexte que les ciseaux sont une arme secrète d’une conspiration des neutres. Malgré une mise en garde de Kif, Zapp tente de couper le ruban d’inauguration depuis son vaisseau avec un LASER et détruit le nouveau siège. Il est jugé dans un tribunal du DOOP qui décide de l’exclure de ses forces et de le dégrader, ainsi que Kif. Ils s’adressent à Planet Express et le Professeur les embauche tous les deux. Au cours d’une livraison, Bender et Fry se mutinent et font de Zapp leur nouveau capitaine. Zapp voudrait retrouver sa place au sein du DOOP et, pour arriver à ses fins, ne trouve pas d’autre solution que d’attaquer Neutralia, la planète des neutres, en y écrasant le vaisseau de Planet Express. Fry et Bender décident donc de se retourner vers Leela.
Références et gag du sous-titre
  • Gag du sous-titre : Non conçu pour l’an 3000
  • Références :

Épisode 3 : Fortes têtes[modifier | modifier le code]

Titre original
A head in the polls
Numéro
16
Code de production
2ACV03
Première diffusion
Scénario
J. Stewart Burns
Réalisation
Bret Haaland
Résumé
Dans un contexte de campagne pour la présidence du Monde, et à la suite de l’effondrement d’une mine de titanium, Bender décide de vendre son corps (fait à 40 % de titanium) pour devenir riche. Réduit à l’état de tête, Bender se rend vite compte que, sans corps, il ne peut pas faire grand-chose et il décide d’aller le récupérer. Mais son corps a déjà été acheté par la tête de Richard Nixon, qui désire se présenter et qui espère obtenir les voix des robots grâce à son nouveau corps de métal.
Références et gag du sous-titre

Épisode 4 : Conte de Noël[modifier | modifier le code]

Titre original
Xmas story
Numéro
17
Code de production
2ACV04
Première diffusion
Scénario
David X. Cohen
Réalisation
Peter Avanzino
Résumé
Se préparant à passer Noël, Fry est nostalgique car de nombreux changement ont eu lieu dans le futur, rendant Noël moins traditionnel. Fry se sent seul car sa famille a disparu et Leela aussi car elle est la seule de son espèce. En allant acheter un perroquet à Leela, Fry apprend que le Père Noël a été remplacé par un robot et tue systématiquement, à la suite d'une erreur de programmation, toutes les personnes qu’il trouve dehors après le coucher du soleil. Mais le perroquet s’enfuit, ce qui retarde Fry et le met en danger. Leela ne dispose que d’une heure pour retrouver Fry avant l’arrivée du Père Noël.
Références et gag du sous-titre

Épisode 5 : C'est dur d'être un crustacé amoureux[modifier | modifier le code]

Titre original
Why must I be a crustacean in love
Numéro
18
Code de production
2ACV05
Première diffusion
Scénario
Eric Kaplan
Réalisation
Brian Sheesley
Résumé
Leela, Fry, Bender et Zoidberg décident d’aller au gymnase. Zoidberg se montre très en forme et finit par devenir agressif. Le professeur détermine la cause de cette agressivité comme une « surcharge de laitance ». Fry et Leela accompagnent Zoidberg sur sa planète d’origine afin qu’il puisse accomplir sa parade amoureuse. Mais Zoidberg reste seul alors que les autres crustacés ont trouvé leur fiancée. Il prend alors des cours de drague auprès de Fry pour séduire Edna, une femelle qu’il a connu étant jeune et qui représente son seul espoir. Pourtant, Edna apprend que c’est Fry qui est à l’origine de la parade et tombe amoureuse de lui. Pour récupérer sa belle, Zoidberg décide d’affronter Fry au « claque-pince », un combat rituel à mort.
Références et gag du sous-titre
  • Gag du sous-titre : Sur la chaine qui a diffusé "Les Simpsons"
  • Références :
    • Cet épisode fait en grande partie référence au premier épisode de la Saison 2 de Star Trek. L'hymne national de Decapod 10 est la musique que l'on entend lorsque James T. Kirk et Spock se battent. Lorsque Fry doit choisir ses armes, on aperçoit deux armes Vulcaines.
    • Lorsque Fry aide Zoidberg à séduire Edna, il s'agit d'une parodie de Cyrano de Bergerac.
    • Lors de la bataille du "Claque-Pince", Zoidberg dessine un Z sur le T-shirt de Fry. Une référence à Zorro.

Épisode 6 : Le Moins Pire des deux[modifier | modifier le code]

Titre original
Lesser of two evils
Numéro
19
Code de production
2ACV06
Première diffusion
Scénario
Eric Horsted
Réalisation
Chris Sauve
Résumé
Fry, Leela et Bender visitent une réplique de l’ancienne New York de l’an 2000. En essayant de conduire une ancienne voiture, Fry renverse Flexo, un robot tordeur qui ressemble à Bender hormis une petite barbichette. L’équipage de Planet Express doit livrer un atome de Jumbonium d’une grande valeur destiné à orner la couronne de la future Miss Univers. Le Professeur Farnsworth décide d’embaucher Flexo afin d'avoir une personne en plus pour assurer la sécurité de l’atome bien que Fry s’en méfie. Fry reste pour surveiller Flexo pendant son tour de garde ce qui fait durant le sien, Fry finit par s’endormir. À son réveil, il découvre que l’atome a été volé.
Références et gag du sous-titre
  • Gag du sous-titre : La série qui se penche sur le passé
  • Têtes célèbres : Bob Barker
  • Références :
    • Le slogan dans la pub pour Past-O-Rama est "Da Boom!". Da Boom était un slogan de FOX durant la première saison de Futurama.
    • Le club de strip-robot s'appelle Electric Ladyland, en référence à l'album de Jimi Hendrix du même nom.
    • Miss Vega 4, la gagnante du concours ressemble au Tentacule Pourpre du jeu Maniac Mansion: Day of the Tentacle publié par LucasArts.
    • Les policiers URL et Smitty apparaissent dans l'émission TV show Cop Department, une parodie de COPS.
    • Lorsque les membres de Planet Express doivent deviner le prix de la tiare, il s'agit d'une parodie du Juste Prix.
    • Miss Arrakis représente l'une des planètes issues de Dune, le roman de Frank Herbert.
    • Lorsque Bender surveille l'Atome, il lit le magazine Pentium House. Un nom formé du magazine Penthouse et de Pentium. Il s'agit d'un gag récurrent où la pornographie robotique est représentée par des circuits électriques à nu.

Épisode 7 : La Tête sur l'épaule[modifier | modifier le code]

Titre original
Put your head on my shoulder
Numéro
20
Code de production
2ACV07
Première diffusion
Scénario
Ken Keeler
Réalisation
Chris Louden
Résumé
Amy et Fry partent sur Mercure essayer la toute nouvelle voiture d’Amy mais tombent en panne d’essence. En attendant le dépanneur, ils « sympathisent » et se mettent ensembles. Mais Fry ne tarde pas à craindre qu’Amy ne s’attache trop à lui. Lors d’un pique-nique sur Europe où Fry a invité Zoidberg pour ne pas se retrouver en tête à tête, ils ont un terrible accident et le corps de Fry se retrouve mutilé. Afin de conserver la tête en vie, Zoidberg la greffe sur l’épaule d’Amy. C’est une fois que Fry partage le corps d’Amy qu’il décide de rompre avec elle, à quelques jours de la Saint Valentin.
Références et gag du sous-titre
  • Gag du sous-titre : N’est pas tiré d’un roman de James Fenimore Cooper
  • Têtes célèbres : George Washington, Abraham Lincoln
  • Références :
    • Le titre de l'épisode en VO vient de la chanson "Put Your Head on My Shoulder" de Paul Anka.
    • La voiture Benta Romeo est un mélange d'Alfa Romeo et de Bentley.
    • L'entreprise Septuple-A (Austro-Afro-Antartico-Amer-Asian Automobile Association) est un clin d'œil à l'American Automobile Association (Triple A).
    • Lors de la visite sur Europe, on aperçoit le monolithe tiré de 2001 : l'odyssée de l'espace.
    • Certains sons proviennent de Star Trek.
    • Fry se voit proposer une "Thundercougarfalconbird", une voiture hybride formée à partir de la Ford Thunderbird, la Mercury Cougar et la Ford Falcon.
    • La déclaration du vendeur au sujet de la ceinture qui "protège et sépare les seins" fait référence aux soutiens-gorge de Playtex.

Épisode 8 : Raging Bender[modifier | modifier le code]

Titre original
Raging Bender
Numéro
21
Code de production
2ACV08
Première diffusion
Scénario
Lewis Morton
Réalisation
Ron Hughart (en)
Invités
Résumé
L’équipe de Planet Express se rend au cinéma où Bender a une altercation avec un robot. Bender finit par le vaincre malgré lui et il s’avère que le robot était l’Unité Masquée, le robot numéro 1 du catch robotique. Bender est alors repéré par un agent qui l’intègre à la ligue du catch robotique. Leela apprend que son ancien professeur de karaté, qui n’a jamais eu d’estime pour elle, entraîne un robot catcheur et elle décide de devenir l’entraîneur officiel de Bender pour se venger.
Références et gag du sous-titre
  • Gag du sous-titre : Nominated For Three Glemmys
  • Têtes célèbres : Richard Nixon, Rich Little, George Foreman
  • Références :
    • Le titre de l'épisode est une référence au film Raging Bull de Martin Scorcese.
    • Le générique du film " De tout mes circuits " est une référence au générique de James Bond.
    • Juste après que Bender a fait sa présentation, lors de son combat de catch robotick contre Bill le richissime, on aperçoit une personne qui porte un maillot jaune noté " Bender 3:16 ", ce qui est une référence au catcheur américain Stone Cold Steve Austin.

Épisode 9 : Le Mariage de Leela[modifier | modifier le code]

Titre original
A bicyclops built for two
Numéro
22
Code de production
2ACV09
Première diffusion
Scénario
Eric Kaplan
Réalisation
Susie Dietter
Résumé
Le Professeur Farnsworth obtient enfin une connexion à Internet et toute l'équipe de Planet Express se retrouve dans le monde virtuel. Alors qu'ils jouent à un jeu vidéo, Leela rencontre un séduisant cyclope, qui représente une chance incroyable de retrouver ses origines et la planète d'où elle vient. Mais Fry, emporté par le jeu, explosent les deux cyclopes avant qu'ils aient pu se donner leurs coordonnées. Heureusement, Alcazar, puisque c'est le nom du cyclope, recontacte Leela qui abandonne sur le champ sa livraison de pop-corn et met le cap, avec Fry et Bender, vers la planète qu'il lui a indiqué. Sous le charme, elle comprend trop tard que sous son apparence séduisante se cache un macho insupportable. Cependant, Alcazar incarne le seul espoir de sauver la race des cyclopes, menacée d'extinction...
Références et gag du sous-titre
  • Gag du sous-titre : Cet épisode a été modifié pour s'adapter à vos écrans primitifs.
  • Références :
    • Lorsque Bender joue à un jeu vidéo, son hologramme est aspiré dans les rouages d'une machine à la façon de Charlot dans Les Temps modernes.
    • La scène où Leela est évacuée de sa planète natale pour la Terre par un vaisseau est une référence à Superman qui est envoyé sur Terre alors que Krypton, sa planète originelle, est sur le point de disparaitre. Le rapport pourrait aller plus loin puisque comme Superman, Leela n'a plus de parents et est la dernière survivante de sa planète.
    • La scène sur le canapé entre Al et Leela est une parodie de "Mariés, deux enfants". Parodie poussée puisque la voix originale de Leela n'est autre que Katey Sagal, l'actrice jouant Peggy Bundy dans "Mariés, deux enfants"
    • L'une des formes d'Alcazar est une « chose très ancienne » tirée de la nouvelle Les Montagnes hallucinées de H. P. Lovecraft et dont de nombreuses illustrations sont visibles dans le jeu de rôle L'appel de Cthulhu.

Épisode 10 : Le Clone de Farnsworth[modifier | modifier le code]

Titre original
A clone of my own
Numéro
23
Code de production
2ACV10
Première diffusion
Scénario
Patric M. Verrone
Réalisation
Rich Moore
Invités
Résumé
Le Professeur Hubert Farnsworth n'a plus longtemps à vivre : il approche de ses 160 ans, l'âge où l'escadron de la mort vient chercher les personnes âgées et les emmène sur une planète inconnue. Pour ne pas laisser ses recherches inachevées, il décide de nommer quelqu'un à sa succession. Leela, Bender, Hermes, Amy et surtout Fry se voit bien en légataires universels... Cependant, le professeur a eu une autre idée; il leur présente donc Cubert Farnsworth, son clone, identique en tous points à lui-même, sauf en ce qui concerne son nez, plus épaté. Cubert est un enfant insupportable et arrogant; de plus, il ne manifeste aucune envie de devenir scientifique et se moque même de certaines découvertes de son illustre aîné. Désespéré, le professeur Farnsworth appelle la Mort pour qu'elle vienne le chercher mais son équipe va utiliser ses inventions pour venir libérer le professeur farnsworth de son terrible destin
Références et gag du sous-titre
  • Gag du sous-titre : Bientôt sur DVD illégal
  • Références :
    • L'état du membre de l'équipage le plus vieux presque en vie est inspiré par celui du capitaine Pike (qui partage le même genre de fauteuil roulant, et l'utilisation d'un ou de deux bips pour répondre par oui ou par non), dans l'épisode de Star Trek La Ménagerie qui est aussi parodié dans l'épisode "la maternelle" de south park
    • L'étoile de l'agonie est une parodie evidente de l'étoile noire de Star wars.
    • Lorsque Cubert se montre désagréable envers l'équipe, Leela réplique en le traitant d' "espèce de petit ...", qui est l'insulte qu'Homer Simpson emploie toujours sur Bart
    • Dans l'étoile de l'agonie, les tiroirs dans lesquels sont entreposés les gens, les branchement sur le professeur et cette histoire de monde virtuel dans lequel il était plongé, comme les autres vieillards, rappelle Matrix.
    • Le nez de Cubert ressemble au nez de Clancy Wiggum

Épisode 11 : L’Inspectrice de l’administration centrale[modifier | modifier le code]

Titre original
How Hermes requisitioned his groove back
Numéro
24
Code de production
2ACV11
Première diffusion
Scénario
Bill Odenkirk
Réalisation
Mark Ervin
Invités
Résumé
Hermès est très content de lui : l'administration centrale s'apprête à l'inspecter et il est pratiquement sûr d'avoir une promotion. Mais Bender et d'anciens collègues de Leela, roulés au poker par ce dernier, se battent et mettent son bureau sens dessus dessous. Hermès menace de mettre fin à ses jours...mais est finalement mis à pied par l'inspectrice et part en vacances ("le châtiment suprême") à spa 5, en fait un camp de travail forcé. L'inspectrice, Morgan Proctor, se met rapidement à dos toute l'équipe sauf...Fry, qui l'a séduite - paradoxalement - à cause de son côté sale et désordonné. Mais Bender veille, et il finit par découvrir leur relation en menaçant de la révéler au grand jour. Morgan retire à Bender sa carte-mère, qui est toute sa personnalité, et rompt avec Fry. L'équipage de "Planet Express" décide de rechercher la carte mère de Bender à l'administration centrale...
Références et gag du sous-titre

Épisode 12 : Le Sud profond[modifier | modifier le code]

Titre original
The deep south
Numéro
25
Code de production
2AVC12
Première diffusion
Scénario
J. Stewart Burns
Réalisation
Bret Haaland
Invités
Résumé
Au plus profond de l'océan, l'équipe découvre la ville perdue d'Atlanta. Fry tombe éperdument amoureux d'une sirène.
  • "Les gars, c'est bien plus grave qu'on ne le pensait. Mon poisson s'est barré!"
Références et gag du sous-titre
  • Gag du sous-titre : À Stern Warning of Things to Come
  • Références :
    • Atlantis

Épisode 13 : Bender s'affranchit[modifier | modifier le code]

Titre original
Bender gets made
Numéro
26
Code de production
2AVC13
Première diffusion
Scénario
Eric Horsted
Réalisation
Peter Avanzino
Résumé
Après avoir rejoint la mafia des robots, Bender se retrouve embarqué dans un plan machiavélique destiné à dérober le vaisseau de Planet Express et à éliminer les membres de l'équipe.
Références et gag du sous-titre
  • Gag du sous-titre : "Simulcast on crazy people's fillings"
  • Références :
    • La mafia robotique, ainsi que leur chef Don Bot, est une référence au Parrain.

Épisode 14 : Fêtes des mères[modifier | modifier le code]

Titre original
Mother's day
Numéro
27
Code de production
2AVC14
Première diffusion
Scénario
Lewis Morton
Réalisation
Brian Sheesley
Résumé
Chaque année, le jour de la fête des mères, tous les robots - dont Bender - fabriqués dans l'"Usine de Maman" lui apporte des cartes, des cadeaux et de l'argent. Bender est sûr de devenir le préféré de sa mère grâce à la jolie carte qu'il compte lui offrir. Cependant, cette année, M'man est amère au sujet d'une liaison terminée depuis plus de 70 ans. Elle décide, grâce à une petite télécommande qui contrôle l'antenne de ses robots, de les amener à se rebeller et à renverser les gouvernements humains. Cependant, les trois vrais fils de M'man découvre que la vieille histoire d'amour qui la fait souffrir implique également...le Professeur Hubert Farnsworth. Ils essaient donc de le convaincre de coopérer au plan qu'ils ont mis en place pour sauver la Terre...
Gag du sous-titre
Testé sur les larves, approuvé par les chrysalides

Épisode 15 : Délicieux Enfants[modifier | modifier le code]

Titre original
My problem with popplers
Numéro
28
Code de production
2AVC15
Première diffusion
Scénario
Patric M. Verrone / Darin Henry
Réalisation
Chris Sauve / Gregg Vanzo
Résumé
L'équipe de Planet Express revient de la planète des Emprunteurs, qui leur ont volé toute leur nourriture alors qu'il leur reste encore deux jours de voyage. Ils mettent donc le pied sur une planète inconnue en espérant y trouver de quoi manger. Bender et Fry découvre une sorte de "trou rempli de beignets de langoustines". Leela, après s'être assurée que cette "chose" n'est pas toxique, décide d'y goûter, imitée par Fry. C'est excellent. Ils en rapportent sur Terre et les "popplers" - le nom qu'ils leur ont trouvé - connaissent un grand succès. Alors que Leela s'apprête à dévorer un énième poppler, celui-ci ouvre les yeux et l'appelle "Maman". La cyclope décide alors d'informer la population, mais personne ne l'écoute... Peu après, les popplers adultes débarquent sur Terre, et demandent justice : ils veulent obtenir le droit de manger autant de bébés humains que les Terriens ont mangé de bébés popplers - soit 300 milliards d'humains. Zap Brannigan réussit à négocier, et tous les humains seront épargnés à conditions que les popplers puissent manger le premier humain à avoir goûté l'un de leurs enfants - soit Leela. Zap Brannigan donne aux popplers, qui ont quelques problèmes de vue, un orang-outan à la place de Leela.
Références et gag du sous-titre
  • Gag du sous-titre : Pour usage extérieur seulement
  • Références :
    • Le titre anglais The problem with popplers est inspiré d'un épisode de Star Trek Tribulations (The Trouble with Tribbles)
    • Les "popplers" sont découverts sur une planète de classe M, une référence à Star Trek. Leela s'attend également à trouver des "Roddenberries" là-bas, clin d'œil au créateur de Star Trek, Gene Roddenberry.
    • Le programme télévisé que regarde Leela, DateNight, est une parodie des émissions Dateline et Nightline.
    • Au début de l'épisode, Fry demande si la planète la plus proche a un Burger Queen, un Fishy Joe's, ou un Chizzler. Ce sont des références à Burger King, Joe's Crabby, et Sizzler. Puis Leela se dit déçue puisque depuis qu'ils sont à mille milliards de nulle part, la planète a probablement seulement un Howard Johnson's.

Épisode 16 : Histoires formidables ![modifier | modifier le code]

Titre original
Anthology of interest I
Numéro
29
Code de production
2AVC16
Première diffusion
Scénario
Eric Rogers (Terror at 500 Feet)
Ken Keeler (Dial L for Leela)
David X. Cohen (The Un-Freeze of a Lifetime)
Réalisation
Chris Louden et Rich Moore
Résumé
Le Professeur Farnsworth, critique, passe en revue ses inventions. Il fait découvrir à l'équipage de Planet Express une machine qui permet de simuler les souhaits de n'importe qui. On découvre alors trois histoires : celle de Bender, transformé en robot géant, de Leela, plus "impulsive" et légataire universelle de Farnsworth, et enfin celle de Fry qui crée par erreur une faille dans l'espace temps et se fait aider par Al Gore, Stephen Hawking, Gary Gygax et Nichelle Nichols.
Gag du sous-titre
Painstakingly drawn before a live audience (Laborieusement dessiné en direct)

Épisode 17 : La Guerre c'est l'enfer[modifier | modifier le code]

Titre original
War is the H-Word
Numéro
30
Code de production
2ACV17
Première diffusion
Scénario
Eric Horsted
Réalisation
Ron Hughart (en)
Résumé
Bender, Fry et Leela s'engagent dans l'armée et partent en guerre contre la planète Spheron I, habité par des extraterrestres en forme de boule.
Références et gag du sous-titre
  • Gag du sous-titre : Touch eyeballs to screen for cheap laser surgery (Collez vos yeux à l'écran pour une chirurgie au laser bon marché)
  • Références :
    • La scène de l'arrivée du blessé à l’hôpital est inspiré du film M*A*S*H, dont on entend la musique.
    • On retrouve de nombreuses références à des films de science-fiction américains. Fry s'entraîne ainsi au combat au sabre laser rappelant la formation de Luke Skywalker et les terriens débarquent sur une planète désertique rappelant la première vague d'assaut sur Klendathu dans Starship Troopers
    • Zapp Brannigan sur son cheval Félicité ainsi que son penchant homosexuel rappellent Alexandre le Grand et son cheval Bucéphale.

Épisode 18 : La Voiture-Garoute[modifier | modifier le code]

Titre original
The Honking
Numéro
31
Code de production
2ACV18
Première diffusion
Scénario
Ken Keeler
Réalisation
Susie Dietter
Résumé
Lorsque Bender apprend que son oncle Vladimir est décédé, il reçoit en héritage son ancienne demeure. Cependant Bender est pourchassé la première nuit par une voiture qui tente de le tuer.
Références et gag du sous-titre
  • Gag du sous-titre : Smell-o-vision users, insert nostril tubes now (Utilisateurs de la flairovision, mettez les tubes nasaux maintenant)
  • Références :
    • Le film est une parodie des films de loups-garous.
    • Le numéro dans le miroir est 666 en binaire (chiffre de la bête), ce qui effraie Bender. Il apparaît sur le mur comme 357 en binaire.
    • Lorsque Bender est poursuivi dans le château, l'un des deux fantômes a un logo windows.
    • L'épisode est une référence au film Christine de John Carpenter (film lui-même tiré d'un roman de Stephen King)
    • Le château est similaire à celui du film Dracula de Francis Ford Coppola.
    • À la fin de l'épisode Bender étrangle Fry de la même façon que Homer Simpson étrangle Bart.

Épisode 19 : La Femme cryonique[modifier | modifier le code]

Titre original
The Cryonic Woman
Numéro
32
Code de production
2ACV19
Première diffusion
Scénario
J. Stewart Burns
Réalisation
Mark Ervin
Résumé
La petite amie de Fry de 1999 réapparaît en l'an 3000. Mais elle a du mal à s'adapter. Ils entament donc tous les deux un autre voyage de mille ans dans le futur.
Gag du sous-titre
Not a substitute for human interaction (N'est pas un substitut à l'interaction humaine)