Le Sorcier de la Montagne de feu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Sorcier de la Montagne de feu (The Warlock of Firetop Mountain) est un livre-jeu de genre médiéval fantastique, écrit par les Anglais Steve Jackson et Ian Livingstone, illustré par Peter Andrew Jones (couverture) et Russ Nicholson (illustrations intérieures) et publié en 1982. C'est le premier livre-jeu de la collection Défis fantastiques.

Ce livre a une importance toute particulière car il est le premier du genre à avoir connu un succès notable, et il a permis de populariser le genre du livre-jeu, où la volonté et les choix du lecteur dictent le déroulement de l'histoire.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un héros doit traverser le labyrinthe de grottes de la Montagne de feu pour aller y affronter un terrible sorcier, Zagor, et acquérir son trésor.

Contexte et impact[modifier | modifier le code]

Le concept du livre-jeu existe déjà depuis une dizaine d'années[1] lorsque Le Sorcier de la Montagne de feu paraît chez Puffin Books en août 1982. Il marque une nette avancée du genre : outre le fait qu'il ait été écrit à quatre mains, il est d'une ampleur inégalée jusqu'ici, puisqu'il totalise 400 paragraphes. Il introduit en outre, chose entièrement nouvelle, un système de règles de jeu, avec trois caractéristiques à déterminer grâce à des dés par le joueur : son habileté, son endurance et sa chance. Cependant, son scénario reste conventionnel, puisqu'il s'agit d'un simple porte-monstre-trésor, visiblement inspiré de Donjons et Dragons, dans lequel le héros cherche à s'emparer du trésor d'un magicien caché au fin fond d'un labyrinthe souterrain.

Ce livre atteint des records de vente et lance une véritable mode du livre-jeu. La série Défis Fantastiques (Fighting Fantasy), dont il est le premier tome, est probablement la plus célèbre de toutes, en particulier les premiers livres, comme Le Labyrinthe de la mort de Ian Livingstone ou Le Manoir de l'Enfer de Steve Jackson.

Un jeu de société a été créé ayant pour nom Le sorcier de la Montagne de feu, reprenant l'histoire du livre, et un jeu vidéo sur Nintendo DS appelé : Fighting Fantasy : The Warlock of Firetop Mountain, jamais sorti en France.

Analyse[modifier | modifier le code]

Contrairement à la plupart des livres de la collection Défis fantastiques, il n'y a pas ici d'autre prétexte à l'aventure que l'enrichissement. Le sorcier, Zagor, n'est pas présenté comme un danger pour les royaumes alentours. Il est donc en ce sens moralement différent des autres opus dans lesquels le but est de tuer un sorcier (les KTS, kill the sorcerer), qui est alors démoniaque et prévoie d'envahir le continent.

Le scénario est simpliste et comporte des lacunes. Par exemple, comment les créatures survivent-elles en absence de nourriture, comment font-elles pour cohabiter alors qu'elles sont hostiles, pourquoi les clefs du trésor ont été cachées dans différents endroits ? Ces défaut se retrouvent dans plusieurs ouvrages de la collection et en font presque une marque de fabrique. Ce sont par ailleurs des défauts courants de scénarios de jeu de rôle de l'époque.

L'aventure comporte deux parties distinctes :

  • la première partie, écrite par Ian Livingstone, est relativement linéaire ; elle consiste en une galerie avec es portes de chaque côté, le joueur étant libre de les ouvrir pour explorer les pièces ou pas ;
  • la deuxième partie, écrite par Steve Jackson, est un labyrinthe dans lequel il est possible de revenir en arrière ; certaines portes téléportent vers d'autres endroits du labyrinthe, renforçant la difficulté.

L'ouvrage se termine par une confrontation avec Zagor.

Suites[modifier | modifier le code]

Ian Livingstone écrira par la suite Retour à la montagne de Feu (Return to Firetop Mountain, t. 50, 1992) puis La Légende de Zagor (Legend of Zagor, t. 52, 1993).

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Le livre-jeu La Sorcière des neiges (Ian Livingstone, Caverns of the Snow Witch, t. 9, 1984) se termine au sommet de la montagne de Feu.

Dans un autre livre-jeu de la même série , Rendez-vous avec la M.O.R.T. (Steve Jackson, Appointment with F.E.A.R, t. 17, 1985), le héros peut acheter dans une librairie Le Sorcier de la Montagne de feu pour son patron.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir le chapitre Origines de la littérature interactive de l'article Livre-jeu.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Critiques sur le forum Rendez-vous au 1
  • Critiques sur le forum La Taverne des aventuriers
  • Fiche sur Planète-ldveh