Le Seigneur des anneaux : La Quête d'Aragorn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Seigneur des anneaux
La Quête d'Aragorn
Éditeur Warner Bros. Interactive Entertainment
Développeur TT Fusion
Headstrong Games (Wii)

Date de sortie Icons-flag-us.png 14 septembre 2010
Icons-flag-eu.png 29 octobre 2010
Genre action-aventure
Plate-forme
Console(s)
Console(s) portable(s)

Le Seigneur des anneaux : La Quête d'Aragorn est un jeu vidéo d'action-aventure développé par Headstrong Games sur Wii et TT Fusion sur PlayStation 2, PlayStation 3, PlayStation Portable et Nintendo DS. Sorti fin 2010, c'est le premier jeu tiré du Seigneur des anneaux édité par Warner Bros. Interactive Entertainment, qui succède à Electronic Arts comme détenteur de la licence.

Gameplay[modifier | modifier le code]

Le joueur contrôle Aragorn en vue à la troisième personne, principalement pour des combats à l'épée, mais également durant des séquences de combat monté, de tir à l'arc et de combat à la lance.

Les versions Wii et PlayStation 3 incluent un mode coopératif, dans lequel un deuxième joueur peut à tout moment rejoindre le jeu en incarnant Gandalf. Ce mode est absent des autres versions du jeu, qui contiennent en revanche un mode arène qui n'est pas présent sur Wii ou PS3.

La version PS3 est compatible avec le PlayStation Move.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le jeu débute quinze ans après la guerre de l'Anneau, dans la Comté. Samsagace Gamegie, devenu le maire de Hobbitebourg, raconte à ses enfants l'histoire d'Aragorn, que le joueur incarne. Le jeu suit en grande partie la trame de l'adaptation cinématographique de Peter Jackson, mais inclut également des éléments issus du livre original de J. R. R. Tolkien, ainsi que des quêtes secondaires inventées pour les besoins du jeu.

Développement[modifier | modifier le code]

Annoncé pour fin 2009, La Quête d'Aragorn sort finalement un an plus tard, en septembre 2010.

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues

Presse papier
Média Note
Edge (GB) 5/10[1] (Wii)
Presse numérique
Média Note
GameSpot (US) 7/10[2] (Wii)
IGN (US) 7/10[3] (Wii)
6/10[4] (PS3)
5/10[5] (DS)
Jeuxvideo.com (FR) 12/20[6] (Wii)
10/20[7] (PS2)
9/20[8] (DS)
7/20[9] (PS3)
Agrégateurs de notes
Média Note
GameRankings 59,5 %[10] (PS3)
58,95 %[11] (Wii)
Metacritic 58 %[12] (PS3)
58 %[13] (Wii)

Les critiques du jeu sont mitigées.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The Lord Of The Rings: Aragorn’s Quest Review », Edge,‎ 30 septembre 2010 (consulté le 9 janvier 2013).
  2. (en) Carolyn Petit, « The Lord of the Rings: Aragorn's Quest Review », GameSpot,‎ 16 septembre 2010 (consulté le 9 janvier 2013).
  3. (en) Craig Harris, « The Lord of the Rings: Aragorn's Quest Review (Wii) », IGN,‎ 20 septembre 2010 (consulté le 9 janvier 2013).
  4. (en) Craig Harris, « The Lord of the Rings: Aragorn's Quest Review (PS3) », IGN,‎ 21 septembre 2010 (consulté le 9 janvier 2013).
  5. (en) Craig Harris, « The Lord of the Rings: Aragorn's Quest Review (DS) », IGN,‎ 21 septembre 2010 (consulté le 9 janvier 2013).
  6. « Test de Le Seigneur des Anneaux : La Quête d'Aragorn sur Wii », Jeuxvideo.com,‎ 1er novembre 2010 (consulté le 9 janvier 2013).
  7. « Test de Le Seigneur des Anneaux : La Quête d'Aragorn sur PlayStation2 », Jeuxvideo.com,‎ 3 novembre 2010 (consulté le 9 janvier 2013).
  8. « Test de Le Seigneur des Anneaux : La Quête d'Aragorn sur Nintendo DS », Jeuxvideo.com,‎ 2 novembre 2010 (consulté le 9 janvier 2013).
  9. « Test de Le Seigneur des Anneaux : La Quête d'Aragorn sur PlayStation3 », Jeuxvideo.com,‎ 1er novembre 2010 (consulté le 9 janvier 2013).
  10. (en) « The Lord of the Rings: Aragorn's Quest (PS3) », GameRankings (consulté le 9 janvier 2013).
  11. (en) « The Lord of the Rings: Aragorn's Quest (Wii) », GameRankings (consulté le 9 janvier 2013).
  12. (en) « The Lord of the Rings: Aragorn's Quest (PS3) », Metacritic (consulté le 9 janvier 2013).
  13. (en) « The Lord of the Rings: Aragorn's Quest (Wii) », Metacritic (consulté le 9 janvier 2013).

Lien externe[modifier | modifier le code]