Le Sang de la vigne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Sang de la vigne

Titre original Le Sang de la vigne
Genre série policière
Création Marc Rivière
Acteurs principaux Pierre Arditi
Vincent Winterhalter
Catherine Demaiffe
Claire Nebout
Yoann Denaive
Musique Laurent Sauvagnac
Stéphane Zidi
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine France 3
Nb. de saisons 5
Nb. d'épisodes 15
Durée 90 minutes
Diff. originale – en production

Le Sang de la vigne est une série télévisée française policière produite par Telecip, BE-Films et la RTBF (télévision belge) à partir de 2011.

La série est l'adaptation des livres de Jean-Pierre Alaux et Noël Balen dans la collection éponyme, tous publiés chez Fayard.

Elle est diffusée à partir du sur France 3.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette série met en scène les investigations menées par l'éminent œnologue français Benjamin Lebel et ses assistants, à la suite de meurtres commis dans le milieu viticole.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution générale[modifier | modifier le code]

Saison 1 (2011)[modifier | modifier le code]

Les Larmes de Pasquin[modifier | modifier le code]

  • Diffusé le
  • Réalisation : Marc Rivière
  • Musique : Laurent Sauvagnac et Stéphane Zidi
  • Adapté de : Saint Pétrus et le saigneur également publié en livre de poche
  • Audience : 3 541 000 téléspectateurs [2]
  • Résumé : Alors que Benjamin Lebel prépare son nouveau guide à Bordeaux, le commandant Barbaroux vient interrompre son travail. La veille, le corps sans vie d'un octogénaire a été découvert avec une mise en scène insolite. À côté du cadavre ont été posés un verre rempli de vin et onze autres verres vides. Le commandant demande à Benjamin de lui préciser le terroir et le millésime de ce vin.

Saison 2 (2011-2012)[modifier | modifier le code]

Le Dernier Coup de Jarnac[modifier | modifier le code]

  • Diffusé le
  • Réalisation : Marc Rivière
  • Production : Lissa Pillu
  • Scénario et dialogues : Jacques et Christiane Lebrima
  • Musique : Laurent Sauvagnac et Stéphane Zidi
  • Audience : 3,2 millions
  • Résumé : Pierre-François, Baptiste et Garance Aludel sont co-propriétaires des Cognacs Aludel, une maison de spiritueux située à Jarnac. L'aîné, Pierre-François, se désintéresse de la société et vend ses parts à une firme japonaise. Cette dernière engage Benjamin Lebel pour effectuer un audit des comptes et vérifier l'état des stocks de la société. L'accueil au château est contrasté : si Baptiste, un génie de l'alambic, est accueillant, Garance, qui est la patronne bien que la cadette, refuse à Lebel l'accès aux comptes et au stock avant d'avoir réuni le conseil d'administration.
    Dans les rues de Jarnac, Lebel aperçoit un café, la « Rose de Soho », dont la devanture est ornée d'un tableau qu'il avait peint il y a des années, un portrait de Shirley, un amour de jeunesse...
    Le lendemain, le cadavre de Baptiste est retrouvé dans la rivière.

La Robe de Margaux[modifier | modifier le code]

  • Diffusé le
  • Réalisation : Marc Rivière
  • Production : Lissa Pillu
  • Scénario et dialogues : Jacques Lebrima et Daniel Tonachella
  • Musique : Stéphane Zidi et Laurent Sauvagnac
  • Adapté de : Sous la Robe de Margaux
  • Audience : 3,7 millions
  • Résumé : En route vers Bordeaux, Benjamin Lebel aperçoit par hasard sa fille Margaux, qu'il croit à New York, en compagnie de son amoureux dans une voiture décapotable. Lebel apprend de son assistante Mathilde, amie d'enfance de Margaux, que l'homme à la décapotable est Antoine Rinetti, nouveau directeur du Château Barfleur, et que Margaux est engagée au Château. Silvère lui apprend que le Château Barfleur a été racheté après la mort de son propriétaire Edmond Gayraux par un fonds d'investissement suisse, que la nouvelle direction a viré le maître de chai Jean Montcailloux et que celui-ci s'est suicidé peu après.
    Lebel s'invite au château et fait la connaissance du nouveau propriétaire, l'inquiétant Valéry Tchernakov, un homme d'affaires suisse d'origine russe.
    Le lendemain, Margaux et Antoine ont un accident de voiture : Margaux n'est que légèrement blessée mais Antoine est sévèrement brûlé. L'enquête de police, menée par le commandant Barbaroux, révèle que les freins de la voiture ont été sabotés...

Mission à Pessac[modifier | modifier le code]

  • Diffusé le
  • Réalisation : Aruna Villiers
  • Musique : Laurent Sauvagnac et Stéphane Zidi
  • Adapté de : Mission à Haut-Brion
  • Audience : 3,5 millions
  • Résumé : Un ami de Benjamin a été agressé chez lui et son vin a été contaminé.

Saison 3 (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Noces d'or à Sauternes[modifier | modifier le code]

  • Diffusé le
  • Réalisation : Aruna Villiers
  • Production : Lissa Pillu
  • Scénario : Jacques et Christiane Lebrima
  • Dialogues : Christiane Lebrima
  • Musique : Jean-Marie Senia
  • Adapté de : Noces d'or à Yquem
  • Audience : 3 millions
  • Résumé : Lors d'une séance de dédicace pour son livre, Benjamin Lebel est sollicité par Jean et Léonie Lacombe, un couple de sexagénaires qui lui demandent d'expertiser leur cave. Celle-ci contient des bouteilles de Sauternes d'une grande valeur : quarante millésimes différents de Château Paralia. Silvère se rend chez les Lacombe le soir même mais trouve porte close. Le lendemain, lorsqu'il revient avec Mathilde, il trouve le couple assassiné et les bouteilles de vin ont disparu. Interrogé par la police, Silvère omet de mentionner sa visite infructueuse de la veille, mais un témoin l'a vu...

Les veuves soyeuses[modifier | modifier le code]

  • Diffusé le
  • Réalisation : Régis Musset
  • Musique : Jean-Marie Senia
  • Production : Lissa Pillu
  • Adapté de : Les veuves soyeuses
  • Audience : 3,3 millions
  • Résumé : À Aÿ, en Champagne, la famille de Vonnelle est frappée par plusieurs décès successifs : le fils Arthur meurt des suites d'une chute de cheval et Paul, son père, meurt d'une crise cardiaque. Alice de Vonnelle, veuve de Paul et mère d'Arthur, hérite du domaine et souhaite créer un grand cru en hommage à son fils. Elle consulte de ce fait Benjamin Lebel. Après quelques hésitations, Benjamin accepte et se rend en Champagne en compagnie de son assistant Sylvère. Il ne tarde pas à découvrir les tensions qui existent en Alice de Vonnelle et sa belle-fille Marianne, veuve d'Arthur. La découverte fortuite, dans la poche d'un veston, d'un testament qui partage les parcelles du domaine entre Alice et Marianne aggrave encore la situation, qui se dégrade complètement lorsque des lettres anonymes adressées aux deux veuves et à la police dénoncent la mort de Paul de Vonnelle comme étant un assassinat.

Boire et déboires en Val de Loire[modifier | modifier le code]

  • Diffusé le
  • Réalisation : Marc Rivière
  • Production : Lissa Pillu
  • Scénario : Jacques Lebrima et Christiane Lebrima
  • Musique : Jean-Marie Senia
  • Adapté de : Boire et déboires en Val de Loire
  • Audience : 2,8 millions
  • Résumé : Léo Delhomme, un acteur très célèbre, vit retiré dans son château, détruit par la mort violente de sa femme Fanny et par les soupçons qui pèsent sur lui. Ayant décidé d'offrir une partie de sa cave à une vente caritative organisée pour aider la recherche contre les maladies orphelines, il sollicite Benjamin Lebel et son assistante Mathilde pour sélectionner les bouteilles. À son hôtel, Benjamin retrouve un ancien ami journaliste, Marco Ferri, qui enquête sur la mort de la femme de Delhomme. Durant la nuit, Marco Ferri est assassiné au bord de la piscine de l'hôtel. Benjamin commence son enquête mais les suspects sont nombreux au domaine de Gersande : Léo Delhomme, sa maîtresse Victoire, sa sœur Émilia, son agent Alain Boileau...

Question d'eau de vie… ou de mort[modifier | modifier le code]

  • Diffusé le
  • Réalisation : Aruna Villiers
  • Musique : Jean-Marie Senia
  • Adapté de : Question d'eau de vie… ou de mort
  • Audience : 3,2 millions
  • Résumé : Le domaine du baron de Castayrac est ravagé par un incendie, dans lequel décède le maître de chai, un ancien activiste basque. Benjamin Lebel est chargé de l'expertise des dégâts matériels mais il ne tarde pas à découvrir la rivalité qui oppose les deux fils du baron, Olivier et Alban.

Saison 4 (2014)[modifier | modifier le code]

Du Raffut à Saint-Vivant[modifier | modifier le code]

  • Diffusé le
  • Réalisation : Aruna Villiers
  • Musique : Jean-Marie Senia
  • Scénariste : Christiane Lebrima
  • Adapté de : Flagrant délit à la Romanée-Conti
  • Audience : 3,67 millions[3]
  • Résumé : Le corps d'une jeune femme est retrouvé dans les vignes du domaine d'Ubayre à Beaune que Benjamin est venu expertiser.

Vengeances tardives en Alsace[modifier | modifier le code]

  • Diffusé le
  • Réalisation : Marc Rivière
  • Musique : Jean-Marie Senia
  • Scénariste : Jacques Lebrima et Nils-Antoine Sambuc
  • Adapté de : Vengeances tardives en Alsace
  • Audience : 3,69 millions[4]
  • Résumé :

Cauchemar en Côtes-de-Nuits[5][modifier | modifier le code]

  • Diffusé le
  • Réalisation : Aruna Villiers
  • Musique : Jean-Marie Senia
  • Scénariste : Christiane Lebrima et Didier Vinson
  • Adapté de : Cauchemar dans les Côtes-de-Nuits
  • Audience : 3,49 millions[6]
  • Résumé : Un célèbre négociant en vin meurt empoisonné lors d'une dégustation. Tout porte à croire que c'est Benjamin qui était visé...

Le Mystère du vin jaune[modifier | modifier le code]

  • Diffusé le
  • Réalisation : Régis Musset
  • Musique : Jean-Marie Senia
  • Scénario : Jacques Lebrima et Christiane Lebrima
  • Adapté de : Le Mystère du vin jaune
  • Audience : 3,2 millions[7]
  • Résumé : Venu accompagner France dans le Jura pour une expertise, Benjamin Lebel se trouve face à un meurtre, un suicide mystérieux et une parcelle de vin jaune qui suscite bien des convoitises...

Saison 5 (2015)[modifier | modifier le code]

Massacre à la sulfateuse[modifier | modifier le code]

  • Réalisé en 2014
  • Diffusé le 15/11/2014 sur les ondes de la RTBF, puis le 3/01/2015 sur France 3
  • Réalisation : Régis Musset
  • Production : Lissa Pillu
  • Scénario : Jacques Lebrima et Christiane Lebrima
  • Dialogues : Christiane Lebrima
  • Musique : Jean-Marie Senia
  • Adapté de : Massacre à la sulfateuse
  • Audience : 222.500 téléspectateurs le 15/11/2014 sur la RTBF[8]; 3,8 millions de téléspectateurs le 3/01/2015 sur France 3[9]
  • Résumé : Benjamin Lebel, secondé par France Pelletier, est appelé à Châteauneuf-du-Pape par Edgar Loewen pour expertiser le Domaine Duèze, propriété des sœurs Catherine, Léopoldine et Sixtine Castelnaut depuis la mort de leur père. Le domaine est en déclin depuis la mort de l'ancien maître de chai Marcel Ollier que le père Castelnaut avait prétendu remplacer lui-même, avec l'aide de son beau-fils Bertrand Fournier, au lieu d'engager Francis, le fils de Marcel. Catherine, violée durant son adolescence par son père, a fui le domaine à l'âge de 17 ans et a refait sa vie à Berlin où elle tient une galerie d'art moderne sous le nom de Kate Weller. Léopoldine, à qui son père avait imposé un mariage forcé avec Fournier, vient d'être opérée d'un cancer du sein. Léopoldine et Kate ont décidé de faire expertiser le domaine, dans un but qui ne semble pas clair, et ce, à l'insu de leur jeune sœur Sixtine, la seule que la viticulture passionne vraiment. Peu après l'arrivée de Benjamin, quelqu'un pulvérise plusieurs parcelles du domaine avec du défoliant : Benjamin et Francis Ollier (qui semble avoir une relation avec Kate) commencent à enquêter, mais Ollier est retrouvé assassiné au milieu des vignes...
  • Distribution :

Coup de tonnerre dans les Corbières[modifier | modifier le code]

Chaos dans le vin noir[modifier | modifier le code]

  • Réalisé en 2014
  • Diffusé le 27/12/2014 sur les ondes de la RTBF, puis le 9/01/2015 sur RTS Deux et le 17/01/2015 sur France 3
  • Réalisation : Marc Rivière
  • Production : Lissa Pillu
  • Scénario et dialogues : Didier Vinson
  • Musique : Jean-Marie Senia
  • Adapté de : On achève bien les tonneaux
  • Audience : 253.900 téléspectateurs le 27/12/2014 sur la RTBF[10]
  • Résumé : Benjamin Lebel, accompagné de son assistante Mathilde, se rend à Cahors pour évaluer une cuvée du Château Camps de Grèze, propriété d'Édouard Perolles. Mais, au moment de goûter cette cuvée, Benjamin et Mathilde ont un haut-le-cœur : le vin est infect ! Et pour cause : un cadavre est retrouvé dans la cuve n°13 ! Le capitaine Medraoui, de la Police Judiciaire, suspecte d'entrée de jeu Édouard Perolles. Mais Benjamin est plus circonspect car les protagonistes sont nombreux dans cette affaire : Perolles, son assistante Graziella, son maître de chai Foissac, son grand rival André Chiche, richissime marchand de voitures et propriétaire du Château Erquier, l'assistant de Chiche, Stanislas, qui n'est autre que le fils de Perolles, le maître de chai du Château Erquier, Manuel Moreira, qui est un transfuge du Château Camps de Grèze...
  • Distribution :
  • Lieux du tournage : Cahors, Lasbouygues-Bagat-en-Quercy, Saint-Cirq-Lapopie, Tour-de-Faure, Lacapelle-Cabanac et Boissières.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arditi en tournage dans les vignes, sur lejsl.com, consulté le 24 juillet 2013
  2. Audiences, sur ozap.com
  3. Le sang de la vigne sort la tête haute de son duel avec The voice, sur toutelatele.com, consulté le 19 janvier 2014
  4. Le sang de la vigne : un bon cru pour Les vengeances tardives, sur toutelatele.com, consulté le 19 janvier 2014
  5. Arditi en tournage dans les vignes, sur lejsl.com, consulté le 24 juillet 2013
  6. Le sang de la vigne, l'alternative efficace de France 3, sur toutelatele.com, consulté le 25 février 2014
  7. Le sang de la vigne : un succès de plus pour France 3 et Pierre Arditi, sur toutelatele.com, consulté le 25 février 2014
  8. Audiences du 26 au 28 décembre 2014 en Belgique
  9. Le Sang de la vigne fait un retour remarqué sur France 3, sur toutelatele.com, consulté le 4 janvier 2015
  10. Audiences du 26 au 28 décembre 2014 en Belgique

Liens externes[modifier | modifier le code]