Le Sacrifice d'Isaac (Le Caravage, Florence)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Sacrifice d'Isaac.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Le Sacrifice d'Isaac (Le Caravage, Princeton).
Le Sacrifice d'Isaac
Image illustrative de l'article Le Sacrifice d'Isaac (Le Caravage, Florence)
Artiste Le Caravage
Date 1597-1598
Technique Huile sur toile
Dimensions (H × L) 104 × 135 cm
Localisation Galerie des Offices, Florence

Le Sacrifice d'Isaac (en italien Sacrificio di Isacco) est un tableau du Caravage peint vers 1597-1598[1] et conservé à la Galerie des Offices de Florence. Une première version du Sacrifice d'Isaac datant de 1598 est conservée dans la collection Barbara Piasecka Johnson à Princeton aux États-Unis.

Historique[modifier | modifier le code]

La toile est une commande du cardinal Maffeo Barberini, futur Urbain VIII (en 1623).

Description[modifier | modifier le code]

Inspiré du passage de la Genèse (22, 9-12), Le Caravage place l'action de son tableau au moment précis où l'ange intervient pour arrêter le geste fatal d'Abraham, devant sacrifier son fils Isaac sur l'injonction de Dieu : l'ange placé à gauche étend le bras pour stopper et retenir la main armée du couteau d'Abraham, placé au centre de la composition. Isaac est étendu vers la droite, la tête plaquée sur un rocher, la bouche ouverte, les yeux inquiets de la suite (posture du cri). La tête d'un mouton apparaît à sa droite immédiate, en symbole du sacrifice.

Un paysage dans le fond en haut à droite adoucit cette scène violente.

Analyse[modifier | modifier le code]

La palette n'est pas celle du ténébrisme, la scène étant placée à l'extérieur avec un ton pictural proprement vénitien[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sybille Ebert-Schifferer, Caravage, Paris, éditions Hazan,‎ 2009 (ISBN 978-2-7541-0399-2), p. 289
  2. Michel Hilaire, Caravage, le Sacré et la Vie, Herscher, coll. « Le Musée miniature ». – 33 tableaux expliqués (ISBN 2-7335-0251-4), p. 44-45

Article connexe[modifier | modifier le code]