Le Royaume de Rothgar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Royaume de Rothgar
Auteur Michael Crichton
Genre Roman d'aventures
Version originale
Titre original Eaters of the Dead
Éditeur original Alfred A. Knopf
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original États-Unis
Date de parution originale 1976
ISBN original 0394494008
Version française
Traducteur Lisa Rosenbaum
Éditeur Mazarine
Collection Roman mazarine
Date de parution 1982
Nombre de pages 250
ISBN 2863741004
Chronologie
Précédent Un Train d'Or pour la Crimée Congo Suivant

Le Royaume de Rothgar[1] (titre original : Eaters of the Dead) est une nouvelle de Michael Crichton parue en 1976.

L'histoire se présente comme la transcription de manuscrits anciens, porteurs du récit d'un dénommé Ahmad Ibn Fadlân, ambassadeur du Calife de Bagdad auprès du roi des Bulgares de la Volga. En 921, Ibn Fadlân se trouve entraîné malgré lui dans un long, étrange et périlleux périple dans les terres du nord, en compagnie de douze guerriers Vikings.

La nouvelle a été adaptée au cinéma en 1999 par le réalisateur John McTiernan sous le titre Le 13e guerrier.

Résumé[modifier | modifier le code]

En 921, Ahmed Ibn Fadlan, cultivé, habitué au raffinement de la cour persane, se retrouve ambassadeur du calife de Bagdad auprès des peuplades du Nord. Il relate comment il est forcé par un groupe de douze guerriers Vikings, sous le commandement de leur chef Buliwyf, de prendre part à une périlleuse quête vers des terres sauvages cernées de mers glaciales. Ils finissent par atteindre le royaume de Rothgar, en guerre contre les Wendols, de mystérieux monstres, également nommés « mangeurs de morts »...

Basé sur un histoire vraie[modifier | modifier le code]

Ibn Fadlân est un personnage réel, envoyé de Bagdad comme secrétaire d’un ambassadeur du Calife abbasside Al-Muqtadir au roi des bulgares de la Volga. Il s'agissait, officiellement, d'instruire le roi et son peuple de la religion de l'Islam. L'ambassade avait en réalité pour but, en contournant l'obstacle des Khazars judaïsés d'assurer, en amont, des relations essentielles pour le commerce irakien[2]

Beowulf[modifier | modifier le code]

Si les trois premiers chapitres de la nouvelle de Michael Crichton se révèlent assez proches du texte d'Ibn Fadlân, la suite constitue en fait une adaptation du célèbre poème épique Beowulf. Comme il l'explique en postface, l'auteur voulait avec cette pseudo monographie érudite, émaillée de nombreuses notes et références (souvent fantaisistes), démontrer que Beowulf est « un récit dramatique et exaltant » et non « l'un de ces textes considérés comme essentiels […], mais qu'en vérité personne ne lit plus à moins d'y être obligé ».

Crichton dépeint ses Normands comme des guerriers sans peur, partageant un certain point de vue philosophique sur la vie et la mort ( « Les animaux meurent, nos amis meurent, et je mourrai, mais une chose ne meurt jamais, et c'est la réputation que nous laissons derrière nous à notre décès »; « Un homme ne doit jamais s'éloigner à plus d'un pas de ses armes »; « [tu as peur] parce que tu penses à ce qui va arriver, et tu imagines des choses terribles qui arrêteraient le sang de n'importe quel homme. Ne penses pas à l'avance, et soit joyeux en sachant que personne ne vit éternellement »)[3].

Adaptation[modifier | modifier le code]

La nouvelle a été adaptée au cinéma en 1999 par le réalisateur John McTiernan, sous le titre Le 13e guerrier (The 13th Warrior), avec Antonio Banderas, Vladimir Kulich ou encore Omar Sharif.

Note[modifier | modifier le code]

  1. Le Royaume de Rothgar a été publié sous d'autres titres dans les éditions ultérieures :
    • Michael Crichton (trad. Lisa Rosenbaum), Les Mangeurs de morts, Pocket, coll. « Science-fiction »,‎ 1994, 157 p. (ISBN 2-266-01230-4)
    • Michael Crichton (trad. Lisa Rosenbaum), Le 13e guerrier, Pocket,‎ 1999, 157 p. (ISBN 2-266-08665-0)
    • Michael Crichton (trad. Lisa Rosenbaum), Les Mangeurs de morts, Pocket, coll. « Thrillers »,‎ 2005, 159 p. (ISBN 2-266-14235-6)
  2. Encyclopaedia Universalis
  3. Fact behind Fiction Eaters of the Dead

Lien externe[modifier | modifier le code]