Le Roi lépreux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Roi lépreux est un roman de Pierre Benoit publié chez Albin Michel en 1927 dont l'action se situe essentiellement à Angkor, en Indochine française, dans les années 1920. Le titre de ce roman se réfère au surnom donné à la statue du roi lépreux, représentant le roi khmer Sūryavarman II, située à Angkor (Cambodge).

L'histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de ce roman peut être synthétisée par son lieu : le temple d'Angkor, et ses personnages : un homme et trois femmes. L'homme, c'est Raphaël Saint-Sornin, jeune archéologue. Les trois femmes sont Annette Barbaroux (l'héroïne en A des romans de Pierre Benoit mais dont le rôle ici est complètement effacé), fiancée de Raphaël et fille d'un riche négociant en soie lyonnais; Maxence Webb, cultivée, riche et extravagante voyageuse américaine, cousine de l'amiral Jeffries; et la mystérieuse Apsara, jeune danseuse du Cambodge au passé secret (ne serait-ce pas plutôt elle l'héroïne?…). Notons la présence de Gaspard Hauser, narrateur et ami de Raphaël Saint-Sornin, sans lien autre qu'homonyme avec le célèbre orphelin.

Anecdote[modifier | modifier le code]

Pierre Benoit livre, au détour d'un récit, une phrase qui donne un semblant d'unité à plusieurs ouvrages de son œuvre : citant les amis de Gaspard Hauser et Raphaël Saint-Sornin, Pierre Benoit cite « François Gérard, Ribeyre, Surville, Mouton-Massé, Vignerte, Dumaine et les autres »[1]. Or ces noms se retrouvent dans d'autres romans de Pierre Benoit : Le jeune professeur Raoul Vignerte est ainsi le héros de Kœnigsmark (dans lequel se trouverait aussi cité un Ribeyre) ; Dumaine est le héros d'Axelle ; François Gérard celui de La Chaussée des Géants.

Adaptations cinématographiques[modifier | modifier le code]

Il ne semble pas que le roman ait fait l'objet d'une quelconque adaptation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Roi Lépreux, édition Livre de poche, 4e trimestre 1957, page 25.