Le Rite (film, 2011)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Rite.

Le Rite

Titre original The Rite
Réalisation Mikael Håfström
Scénario Michael Petroni
d'après le reportage de
Matt Baglio
Acteurs principaux
Sociétés de production Contrafilm
Fletcher & Company
New Line Cinema
Pays d’origine États-Unis
Genre Thriller
Sortie 2011
Durée 114 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Rite (The Rite) est un thriller américain réalisé par Mikael Håfström sur le scénario de Michael Petroni très librement inspiré du documentaire de Matt Baglio The Rite: The Making of a Modern Exorcist sur la formation exorciste dispensés par l'Athénée Pontifical. Distribué par Warner Bros., ce film est sorti en 2011.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Michael Kovak, un séminariste sceptique, assiste à contrecœur à des cours d'exorcisme au Vatican, organisé par l'Athénée Pontifical Regina Apostolorum. À Rome, il rencontre un prêtre peu ordinaire, le père Lucas ; celui-ci lui présente la face obscure de sa foi.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : The Rite
  • Titre français: Le Rite
  • Réalisation : Mikael Håfström
    • Premier assistant à la réalisation : Sean Guest, Filippo Fassetta (en Italie), Bruce Terris (en Chicago)
    • Second assistant à la réalisation : Senica Billingsley, James Andrew Haven, Luca Padrini (Italie), Bogi Móricz (en Hongrie)
    • Troisième assistant à la réalisation : Barbara Bevacqua (Italie), Linda Marián (Hongrie)
  • Scénario : Michael Petroni, d'après le reportage de Matt Baglio The Rite: The Making of a Modern Exorcist
  • Direction artistique : Lóránt Jávor et Stuart Kearns
  • Décors : Peter Walpole
  • Costumes : Carlo Poggioli
  • Direction de la photographie : Ben Davis
  • Montage : David Rosenbloom
  • Musique : Alex Heffes
  • Casting : Deborah Aquila et Mary Tricia Wood
  • Production : Beau Flynn et Tripp Vinson
    • Coproduction : Christy Fletcher et Mark Tuohy
    • Production exécutive : Robert Bernacchi
    • Production associée : Christopher Almerico
  • Supervision des effets spéciaux : Gabor Kiszelly
    • Société des effets spéciaux : Leonardo Cruciano Workshop
  • Supervisions des effets visuels : Michael Janov et Marc Kolbe
    • Sociétés des effets visuels : Prologue, CIS Hollywood, Pixmondo
  • Société de production : Contrafilm, Fletcher & Company et New Line Cinema
  • Société de distribution : Warner Bros.
  • Budget : 37 000 000 de dollars
  • Pays d'origine : Drapeau des États-Unis États-Unis
  • Langue originale : anglais
  • Format : couleur - 2,35:1 - 35 mm
  • Genre : Thriller, horreur, drame
  • Durée : 114 minutes
  • Dates de sortie :
  • Interdit aux moins de 12 ans

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (V. F.) sur RS Doublage[1]

Box-office[modifier | modifier le code]

  • Alt=Image de la Terre Mondial : 90 millions $
  • Drapeau des États-Unis États-Unis: 33 millions $
  • Drapeau de la France France : 7,3 millions $ (800 000 entrées)

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Analyse du film[modifier | modifier le code]

Il s'agit de la libre adaptation hollywoodienne du documentaire "Le Rite" paru en France aux éditions catholiques Salvator, où l'auteur suit un prêtre venu à Rome suivre les cours de psychiatrie, psychologie, sociologie, criminologie et exorcisme dispensés par l'Athénée Pontifical[2].

Seuls les prêtres et non les séminaristes peuvent suivre ces cours; ils y ont plusieurs mentors pour éviter la subjectivité, alors que dans le film le héros est séminariste et ne voit qu'un seul prêtre.

Dans une approche très hollywoodienne, beaucoup de scènes sacrifient au spectaculaire avec effets spéciaux et s'éloignent de la réalité vécue, selon le livre-reportage de Matt Baglio, par les exorcistes.

L'hebdomadaire catholique Famille Chrétienne parle d'un film "décevant"[3], recommande plutôt de lire le livre pour se faire une idée exacte du vécu des exorcistes, et parle d'un Anthony Hopkins "grimaçant".

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]