Le Prospecteur de la vallée de l'Agonie blanche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Prospecteur de la vallée de l'Agonie blanche
8e épisode de la série La Jeunesse de Picsou
Auteur Keno Don Rosa

Personnages principaux Balthazar Picsou
Lieu de l’action Amérique
Époque de l’action 1897

Pays Drapeau du Danemark Danemark
Titre original Kongen af Klondike
Autres titres King of the Klondike
Éditeur Egmont
Première publication 1994
Nb. de pages 24
Albums de la série La Jeunesse de Picsou
Précédent Le Rêveur du Never Never La Prisonnière de la vallée de l'Agonie Blanche (8bis) Suivant

Le Prospecteur de la vallée de l'Agonie blanche, de son titre original L'Empereur du Klondike, est une histoire en bande dessinée de Keno Don Rosa. Elle est le huitième épisode de La Jeunesse de Picsou, biographie du personnage de fiction créé par Carl Barks. Elle met en scène Balthazar Picsou pendant la ruée vers l'or du Klondike dans les dernières années du XIXe siècle.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Après un voyage en bateau depuis l'Australie où il a eu la révélation d'aller vers le Nord pour trouver la fortune, Balthazar Picsou arrive à Skagway, en Alaska. Il est sans le sou après une rencontre avec Wyatt Earp et doit emprunter 100 dollars pour la première fois de sa vie au malhonnête Soapy Slick au moment où est annoncé que de l'or a été trouvé dans le Yukon voisin.

Picsou parvient dans la ruée des prospecteurs à atteindre Dawson City. Il commence à exploiter la vallée de l'Agonie blanche dont il connaît seul le chemin, pendant que les affaires malhonnêtes de Soapy Slick et les spectacles de cabaret de Goldie O'Gilt prospèrent à Dawson.

Finalement, une dernière provocation de Soapy, lui disant que sa mère, Edith O'Drake, est morte, permet à Picsou de s'affirmer face à la malhonnêteté de ses ennemis : d'abord par la force en permettant l'arrestation de Slick, puis par le travail qu'il mène dans sa concession où l'attend la pépite qui le rend riche. Cet épisode marque la fin de la recherche de l'or par Picsou.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Histoire noD 92514.
  • Éditeur : Egmont[1].
  • Titre de la première publication : Kongen af Klondike (danois), Klondiken keisari (finlandais), Sølvstrømmen (norvégien), En Argonaut i Klondike (suédois : un Argonaute au Klondike).
  • Titre en anglais : King of the Klondike (le roi du Klondike).
  • Titre en français : L'Empereur du Klondike.
  • 24 planches.
  • Auteur et dessinateur : Keno Don Rosa.
  • Premières publications : Anders And & Co (Danemark), Donald Duck & Co (Norvège), , Aku Ankka (Finlande) et Kalle Anka & C:o (Suède), no 1993-29 à 1993-31, été 1993.
  • Première publication aux États-Unis: Uncle Scrooge no 292, juin 1995.
  • Première publication en France : Picsou magazine no 281, juin 1995.

Références à Carl Barks[modifier | modifier le code]

Les histoires de Barks, Retour au Klondike et Au nord du Yukon, ont permis à Don Rosa de situer dans le temps et l'espace le parcours de Picsou, ainsi que de Soapy Slick avec son arrestation, entre Yukon et Alaska. Ce dernier avance cependant de 1898 à 1896 le prêt à 100 % d'intérêts puisqu'ayant découvert qu'en 1898 toutes les concessions du Yukon avaient été déclarées.

Cette histoire dans l'œuvre de Don Rosa[modifier | modifier le code]

Pour Don Rosa, cet épisode est le climax[2] de la biographie de Picsou : il est jeune, intelligent, fort, riche enfin. Si les 7 premiers épisodes montrent l'ascension du personnage, les épisodes 9 à 12 vont montrer la chute vers le vieillard fatigué que Donald et ses neveux rencontrent à la Noël 1947.

C'est son éditeur, Byron Erickson, qui a conseillé à Don Rosa de rendre Picsou le plus solitaire possible dans cette histoire pour la rendre dramatique. Erickson a ainsi refusé l'idée que Picsou rencontre Grand-Mère Donald à Dawson, ce qui a reporté la première rencontre des deux personnages à l'épisode 10 « L'Envahisseur de Fort Donaldville », fort que Picsou achète à Dawson à Jules Écoutum, frère de Grand-Mère Donald.

Inhabituel dans les bandes dessinées Disney, la mort d'un personnage cher au héros n'est pas ici évitée, et est même annoncée par le personnage du méchant ; habituellement, le mort n'était pas connu et sa disparition était l'objet d'une aventure pour que Donald ou Picsou remplissent les étonnantes conditions pour toucher l'héritage. Don Rosa évoque à nouveau des personnages connus de l'univers de Donald Duck dans l'épisode suivant, « Le Milliardaire des landes perdues », et dans Une lettre de la maison.

Dans la seconde édition intégrale de la Jeunesse en 2005, aux États-Unis, le récit de la destruction du casino flottant de Soapy est peinte en marron, comme un récit historique et plus en couleurs comme le reste de l'histoire. Don Rosa voulait montrer comment naissaient les personnages légendaires dans l'Ouest nord-américain.

Par la suite, deux épisodes bis centrés davantage sur la relation entre Goldie et Picsou sont écrits  : la Prisonnière de la vallée de l'Agonie Blanche et les Deux Cœurs du Yukon.

Références historiques et culturelles[modifier | modifier le code]

La file des prospecteurs escaladant le sentier du Chilkoot.

Don Rosa avoue avoir commis deux erreurs factuelles dans son récit :

Néanmoins, l'image de l'escalade du Chilkoot est une image historique connue de la ruée vers l'or du Klondike, qui a été auparavant utilisée par Charlie Chaplin dans son film La Ruée vers l'or.

La recherche du parcours de l'or depuis la montagne jusqu'à la vallée à cause de l'érosion et les moyens de prospection de Picsou peuvent être considérés comme une vulgarisation de la géologie glaciaire, notamment la vue en coupe du puits sur la planche 16.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Don Rosa, « Foreword » [Avant-propos], dans The Life and Times of Scrooge McDuck, Gemstone Publishing, 2005, ISBN 0-911903-96-8, page 4 : « At that point, my publisher, Egmont, interceded and volunteered me for the project » (« À ce moment-là, mon éditeur, Egmont, intercéda et me proposa pour le projet [d'écrire la biographie dessinée de Picsou] »).
  2. Don Rosa, The Life and Times of Scrooge McDuck, Gemstone, 2005 ; commentaires de l'auteur sur l'épisode 8, pages 169-170.

Lien externe[modifier | modifier le code]