Le Prince d'Égypte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Prince d'Égypte

alt=Description de l'image LePrincedEgypteLogo.jpg.
Titre original The Prince of Egypt
Réalisation Brenda Chapman
Steve Hickner
Simon Wells
Scénario Philip LaZebnik
Acteurs principaux
Sociétés de production Drapeau des États-Unis DreamWorks Animation
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 1998
Durée 99 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Prince d’Égypte (The Prince of Egypt) est un long-métrage d’animation américain réalisé par les studios DreamWorks en 1998. C'est le premier dessin animé en animation traditionnelle 2D réalisé par ces studios. Le film, directement inspiré de l'Ancien Testament, a pour sujet les aventures de Moïse.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Moïse nait au sein d'une famille hébraïque en Égypte, sous le règne du pharaon Séthi Ier, à l'époque où le peuple d'Israël est réduit en esclavage. Ce dernier décide de tuer tous les enfants hébreux afin d'endiguer leur nombre. Dans le but de le sauver, la mère de Moïse dépose son fils dans un panier, sur le Nil. Il est trouvé par la femme de pharaon, qui l'adopte. Moïse va donc vivre de manière insouciante au côté de son frère aîné, Ramsès II, destiné un jour à hériter du pouvoir royal. Un jour, Moïse croise le chemin de Myriam, sa sœur biologique, qui le reconnait et lui apprend qu'il est hébreu. Dévasté, celui-ci s'enfuit dans le désert, après avoir accidentellement tué un garde égyptien qui fouettait un vieil esclave israélite. Après avoir erré dans le désert, Moïse va rencontrer des nomades juifs, qui vont l'accueillir au sein de leur communauté. Devenu berger, il va vivre heureux au côté de sa femme, Tsipora, jusqu'au jour où Dieu, sous la forme d'un buisson ardent va lui ordonner de retourner en Égypte afin de libérer son peuple. De retour dans le pays qui l'a vu grandir, Moïse, avec le soutien de Dieu, va devoir se confronter à son frère, qui est monté sur le trône à la mort de son père, afin de faire libérer le peuple d'Israël.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Comme dans Les Dix Commandements, c’est un seul et même acteur qui prête sa voix à Moïse et à Dieu.

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Source : Voxofilm[3]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • En janvier 1999, le film a été interdit aux Îles Maldives par le conseil suprême des affaires islamiques, car Moïse, en tant que messager de Dieu, reconnu par l’Islam, ne peut être représenté, et en Malaisie, sans justification officielle.
  • Les studios Dreamworks ont annoncé avoir consulté près de 600 experts en religion afin d’obtenir un scénario fidèle au texte et respectueux de son essence. Des anthropologues, des historiens et des archéologues ont aussi été mis à contribution, dans le but, entre autres, de donner aux personnages des caractéristiques physiques « scientifiquement valides ».
  • En réalité, ce film s’inscrit dans un débat polémique américain concernant l’appartenance ethnique des Égyptiens de l’Antiquité qui, pour certains membres de la communauté afro-américaine, étaient noirs.
  • Dans un premier temps, les producteurs du film l’ont annoncé comme étant un dessin animé destiné à un public ayant une certaine maturité (il fut même question de l’interdire aux moins de treize ans aux États-Unis), correspondant au positionnement marketing de DreamWorks. Cette intention ainsi que les mécontentements divers qu’a provoqué le film (accusé d’être une forme de catéchisme historiquement absurde par certains et accusé d’avoir au contraire pris des libertés avec la Bible par d’autres) ont provoqué quelques remous. Le caractère « adulte » du film n’a pourtant pas convaincu tout le monde. Le comparant aux productions Disney, Jérôme Larcher (Les Cahiers du cinéma) en a dit : « On retrouve les mêmes stéréotypes, une idée du monde aussi simpliste que chez le concurrent. Pas de quoi donc crier au génie ou vanter la nouveauté. ».

Box-office[modifier | modifier le code]

Le Prince d'Égypte est un succès : pour un budget de 70 000 000 de dollars, il rapporte 218 000 000 de dollars dans le monde entier (dont un peu plus de 101 millions aux États-Unis)[1].

Prix et nominations[modifier | modifier le code]

Award Catégorie Nominé Resultat
Academy Awards Academy Award for Best Original Score Nomination
Academy Award for Best Original Song "When You Believe" Lauréat
Annie Awards[4] Annie Award for Best Animated Feature Nomination
Individual Achievement in Directing Brenda Chapman, Steve Hickner, and Simon Wells Nomination
Individual Achievement in Storyboarding Lorna Cook (Superviseur de l'histoire) Nomination
Individual Achievement in Effects Animation Jamie Lloyd (Effects Lead — Burning Bush/Angel of Death) Nomination
Individual Achievement in Voice Acting Ralph Fiennes ("Ramsès II") Nomination
Golden Globe Awards Golden Globe Award for Best Original Score Nomination
Golden Globe Award for Best Original Song "When You Believe" Nomination

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]