Le Portrait de Jennie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Portrait de Jennie

Titre original Portrait of Jennie
Réalisation William Dieterle
Scénario Paul Osborn
Peter Berneis
Acteurs principaux
Sociétés de production Selznick International Pictures
Vanguard Films
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film fantastique
Sortie 1947
Durée 86 minutes (1 h 26)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Portrait de Jennie (Portrait of Jennie) est un film américain réalisé par William Dieterle et sorti en 1948.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film s'ouvre sur une prise de vue aérienne de nuages bouillonnants au-dessus de New York, une voix-off énonçant des pensées perspectivistes sur le déroulement du temps et les deux exergues suivantes :

« Who Knoweth If To Die
Be But To Live...
And That Called Life
By Mortals
Be But Death?
[1] »

« Beauty is truth, truth beauty, that is all ye know on earth, and all ye need to know.[2] »

Eben Adams est un peintre fauché qui rencontre Jennie, une petite fille dans Central Park portant des vêtements d'un autre âge. De mémoire, il fait d'elle un beau croquis qui impressionne ses marchands d'art. Cela lui inspire un portrait - le "Portrait Of Jennie". La revoyant grandie, il s'éprend alors de celle qui semble n'être qu'une apparition appartenant au passé...


Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ariane Chottin, « le portrait de Jennie », Vacarme, n°7, hiver 1999, [lire en ligne] (Analyse du film)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Euripide
  2. John Keats