Le Port de l'angoisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Port de l'angoisse

Description de cette image, également commentée ci-après

Lauren Bacall et Humphrey Bogart

Titre original To Have and Have Not
Réalisation Howard Hawks
Scénario Jules Furthman
William Faulkner
Ernest Hemingway (roman)
Acteurs principaux
Sociétés de production Warner Bros. Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 100 minutes (1 h 40)
Sortie 1944

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Port de l'angoisse (To Have and Have Not) est un film américain réalisé par Howard Hawks en 1944. Il s'agit d'une adaptation du roman d'Ernest Hemingway En avoir ou pas (To Have and Have Not).

C'est le premier film tourné par Lauren Bacall.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1940 à Fort-de-France en Martinique, durant l'administration vichyste, le patron-pêcheur Harry loue son bateau à de riches touristes américains pour des parties de pêche en haute mer. Un jour, Harry est confronté à un client mauvais payeur, Johnson, grâce à qui il va faire la connaissance d'une charmante américaine, Marie. Avec elle, il va être entraîné dans des affaires politiques aux côtés de la résistance française et face à la police de Vichy.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs non crédités :

Production[modifier | modifier le code]

Ce film serait né d'une partie de pêche entre Hawks et Hemingway, durant laquelle le réalisateur essayait de convaincre son ami de venir à Hollywood, pour se lancer dans le cinéma. Ce dernier étant récalcitrant, Hawks lui proposa de porter à l'écran son plus mauvais livre, ce à quoi Hemingway aurait répondu : « Quel est mon pire roman ? [...] cette chose informe qui s'appelle To Have or Have Not ».

Lauren Bacall fait sa première apparition au cinéma dans ce film. Ce tournage permet à Bogart et Bacall de se rencontrer pour la première fois. Ils deviendront ensuite un des couples les plus célèbres de Hollywood.

Musique[modifier | modifier le code]

Dans le film, Bacall chante How Little We Know de Hoagy Carmichael et Johnny Mercer.

La bande originale comprend aussi une autre chanson de Carmichael intitulée Hong Kong Blues, coécrite par Stanley Adams, ainsi que Am I Blue?, écrite par Harry Akst et Grant Clarke.

Postérité[modifier | modifier le code]

La réplique « Si vous avez besoin de moi, vous n'avez qu'à siffler. Vous savez siffler, Steve ? Vous rapprochez vos lèvres comme ça et vous soufflez ! », prononcée par Lauren Bacall, a été classée 34e dans la liste des 100 répliques les plus connues du cinéma américain établie par l'American Film Institute en 2005.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]