Le Ponthou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Ponthou
Le bourg et le viaduc de la ligne Paris - Brest
Le bourg et le viaduc de la ligne Paris - Brest
Blason de Le Ponthou
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Finistère
Arrondissement Morlaix
Canton Plouigneau
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Pays de Morlaix
Maire
Mandat
Pierre-Yves Minec
2014-2020
Code postal 29650
Code commune 29219
Démographie
Gentilé Ponthousien, Ponthousienne
Population
municipale
166 hab. (2011)
Densité 124 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 33′ 55″ N 3° 38′ 19″ O / 48.5653, -3.638548° 33′ 55″ Nord 3° 38′ 19″ Ouest / 48.5653, -3.6385  
Superficie 1,34 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Finistère

Voir sur la carte administrative du Finistère
City locator 14.svg
Le Ponthou

Géolocalisation sur la carte : Finistère

Voir sur la carte topographique du Finistère
City locator 14.svg
Le Ponthou

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Ponthou

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Ponthou

Le Ponthou [lə pɔ̃tu] est une commune du département du Finistère, dans la région Bretagne, en France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Ponthou est situé dans le nord-est du Finistère.

Communes limitrophes de Le Ponthou
Plouigneau Le Ponthou Plouégat-Moysan
Botsorhel
Carte de la commune.

Histoire[modifier | modifier le code]

La seigneurie du Ponthou dont le fief, la juridiction et la châtellenie, avec droit de haute, moyenne et basse justice se situait en Trégor et dépendait de l'évêché de Tréguier. Elle s'étendait sur Lannéanou, Plougonven, Botsorhel, Plouigneau, Plouezoch, Plougasnou, Lanmeur et Plouégat-Guérand[1].

Au printemps 1796, « dans la région de Scrignac et vers Le Ponthou, des bandes se formèrent et se dirigèrent vers les Côtes-du-Nord, sous la conduite d'inconnus disposant de beaucoup de numéraire. Des cultivateurs furent dépouillés par ces bandes ; ils se laissaient piller sans nommer leurs voleurs de crainte d'être assassinés »[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
2008 en cours Jean Paul Minec    

Monuments[modifier | modifier le code]

La commune ne compte aucun monument historique protégé.

Événements[modifier | modifier le code]

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
312 212 359 402 409 424 401 418 387
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
355 362 352 284 263 240 206 195 208
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
178 180 185 176 165 158 175 174 137
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
147 127 108 118 127 114 160 164 164
2011 - - - - - - - -
166 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Comtesse du Laz, La Baronnie de Rostrenen, 1892, consultable http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54883740/f28.image.r=Lanneanou.langFR
  2. Daniel Bernard, Recherches sur la Chouannerie dans le Finistère, revue "Annales de Bretagne", 1937, consultable http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k115338s/f112.image.r=Perguet.langFR
  3. Notice no IA29003590, sur Glad, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2005, 2006, 2010, 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :