Le Pont sur la Drina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le pont Mehmed Pasa Sokolovic à Visegrad en 1900

Il est un pont sur la Drina ou Le Pont sur la Drina (en serbo-croate Na Drini ćuprija) est un roman du lauréat du prix Nobel de littérature Ivo Andrić, paru en 1945.

Le roman se présente comme une chronique de la ville de Višegrad, petite bourgade sur la Drina, aux confins de la Bosnie, du Sandjak et de la Serbie. La ville vit autour de son pont, un magnifique pont de pierre construit par le vizir turc Mehmed pacha Sokolović, originaire du lieu. C’est sur le pont qu’ont lieu les principaux événements de l’histoire de la ville, mais c’est aussi sur le pont, sur la kapia (vaste espace au centre du pont) qu’a lieu l’essentiel de la vie quotidienne : les hommes s’assoient sur la kapia pour causer, pour boire, pour fumer. L’arrivée des Autrichiens dans la ville en 1878 transforme radicalement la vie de la ville en la faisant entrer dans la modernité à laquelle elle n’est pas préparée. Bientôt, la construction d’un chemin de fer rend inutile le pont sur la Drina, qui est finalement miné puis détruit lors de la déclaration de Première Guerre mondiale.

Traductions françaises[modifier | modifier le code]

Il est un pont sur la Drina : Chronique de Vichégrad, traduit par Georges Luciani, Paris, Plon, 1961.
Le Pont sur la Drina, traduit par Pascale Delpech, Paris, Belfond, 1999.