Le Poisson doré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Poisson doré (en russe : Золотая рыбка, Zolotaïa rybka) est un ballet en trois actes et six tableaux d'Arthur Saint-Léon, musique de Léon Minkus. Le livret s'inspire du Conte du Pêcheur et du Petit Poisson d'Alexandre Pouchkine. Arthur Saint-Léon dirigeait le ballet de la troupe impériale à Saint-Pétersbourg et a créé ce ballet en Russie.

Arthur Saint-Léon a écrit le livret lui-même et il a changé l'intrigue du conte de Pouchkine. Tout le ballet est devenu une louange symbolique à l'empereur russe.

Le ballet a été présenté pour la première fois (uniquement le premier acte) au Théâtre de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg le 20 novembre/décembre 2 (Julien/Grégorien calendrier des dates), 1866. Praskovya Lebedeva jouait le rôle principal de Galia. C'était son dernier rôle, elle a arrêté de travailler et est partie à la retraite.

Le ballet a été présenté entièrement pour la première fois en 1867 à Saint-Pétersbourg. Dans les rôles principaux: Guglielmina Salvioni - Galia, Timofeï Stoukolkine - Taras, Lev Ivanov - Petro, Clavdia Kantsyreva - Poisson doré.

À ce moment, la Russie vivait beaucoup de changements sociaux. La nouvelle société des démocrates (Raznochintsy) commençait à remplacer la société aristocratique. Ces démocrates ne pouvaient pas accepter sereinement un ballet à la gloire à l'empereur. Mikhaïl Saltykov-Chtchedrine a écrit un article ironique et très drôle sur ce ballet et les journaux démocratiques se moquaient du ballet Le Poisson doré.

Le ballet a été joué quelques mois puis a été supprimé de l'affiche.

Une nouvelle version de ce ballet a été créé en 1903, après 35 ans, par Alexandre Gorski au Théâtre Bolchoï à Moscou. Il a réécrit le livret afin de se rapprocher du conte de Pouchkine. Il a supprimé toute glorification de l'empereur russe, a ajouté la musique d'autres compositeurs et a créé une nouvelle chorégraphie. Dans les rôles principaux : Nikolaï Domashov - le vieil homme, Sofia Fedorova - la vieille femme, Enrichetta Grimaldi - Le Poisson doré.