Le Pensionnaire en traitement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Pensionnaire en traitement
Publication
Auteur Arthur Conan Doyle
Titre d'origine The Adventure of the Resident Patient
Langue Anglais
Parution Drapeau : Royaume-Uni Août 1893,
Strand Magazine (mensuel)
Recueil Les Mémoires de Sherlock Holmes
Intrigue
Date fictive Octobre 1881[1]
Personnages Sherlock Holmes
Docteur Watson
Docteur Percy Trevelyan (client)
Blessington (Sutton)
Nouvelle précédente/suivante
Précédent Le Tordu L'Interprète grec Suivant

Le Pensionnaire en traitement, aussi traduit Le Malade pensionnaire et Le Patient à demeure (The Adventure of the Resident Patient en version originale), est l'une des cinquante-six nouvelles d'Arthur Conan Doyle mettant en scène le détective Sherlock Holmes. Elle est parue pour la première fois dans la revue britannique Strand Magazine en août 1893, avant d'être regroupée avec d'autres nouvelles dans le recueil Les Mémoires de Sherlock Holmes (The Memoirs of Sherlock Holmes).

Résumé[modifier | modifier le code]

Mystère initial[modifier | modifier le code]

Par une froide soirée, le docteur Percy Trevelyan arrive au 221B Baker Street pour y consulter le détective Sherlock Holmes. Trevelyan est un jeune médecin généraliste, qui a pu ouvrir son cabinet de consultation dans Brook Street et payer les divers frais que cela demande grâce à un dénommé Blessington, un homme riche mais souffreteux qui, en contrepartie de son aide, a obtenu le droit de résider au même numéro que le médecin. Blessington est ainsi désigné sous le nom de « pensionnaire en traitement », ou « patient à demeure » (selon la traduction). Or, Trevelyan a remarqué que depuis quelques jours, son patient se comporte de manière bien étrange, et semble souvent dans un état d'excitation et de peur prononcé. Blessington a finalement suggéré à son médecin de se rendre au 221B Baker Street. Trevelyan propose alors à Holmes de venir à Brook Street pour s'entretenir avec son patient et peut-être comprendre l'origine de son angoisse. Sherlock Holmes, accompagné du docteur Watson, accepte volontiers cette nouvelle affaire.

Résolution[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Au tout début de la nouvelle, Watson explique que l'affaire s'est déroulée à la fin de la première année où Holmes et lui-même partageaient le même appartement à Baker Street. Or, il est précisé dans Une étude en rouge qu'il s'agit de l'année 1881. Il est précisé dans le second paragraphe de la nouvelle que l'affaire a débuté au cours d'une soirée d'octobre.