Le Neuvième jour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Neuvième jour (Der neunte Tag) est un film allemand de 2004, réalisé par Volker Schlöndorff.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'abbé résistant Henri Kremer se voit mystérieusement libéré du camp de concentration de Dachau. À son arrivée au Luxembourg, il apprend que les nazis, sous couvert de lui permettre de rendre hommage à sa mère récemment décédée, lui accordent neuf jours pour convaincre son évêque d'abandonner sa politique d'opposition face au régime, sans quoi il sera renvoyé à Dachau.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Pfarrerblock 25487[modifier | modifier le code]

Ce film est inspiré d'un passage de l'histoire vraie du Père Jean Bernard, prêtre luxembourgeois. Jean Bernard survécut à la déportation et écrivit ses mémoires : "Pfarrerblock 25487" ("Bloc des prêtres 25487"). Il est décédé en 1994 à 87 ans.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]