Le Mystère du labyrinthe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Mystère du labyrinthe
Auteur Robert van Gulik
Genre Roman policier
Version originale
Titre original The Chinese Maze Murders
Éditeur original W Van Hoeve Ltd
Langue originale Anglais
Pays d'origine États-Unis
Date de parution originale 1957
Version française
Traducteur Anne Dechanet et
Jos Simons
Éditeur 10/18
Collection Grands Détectives no 1673
Date de parution 1984
Nombre de pages 347
Série Juge Ti
Chronologie
Le Squelette sous cloche Suivant

Le Mystère du labyrinthe (The Chinese Maze Murders) est un roman policier de Robert van Gulik, publié en 1957[1], et ayant pour protagoniste principal le Juge Ti.

Bien qu'il s'agisse du premier roman publié de la série, le récit est, selon l'ordre chronologique des aventures, la dix-septième enquête du magistrat. L'intrigue se déroule dans la ville fictive de Lan-fang en 670.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le Juge Ti vient d'être nommé magistrat du district de Lan-Fang, une ville située aux confins nord-ouest de l'Empire. S'il lui déplaît d'avoir été évincé de son poste de Pou-yang suite aux intrigues du clergé bouddhiste et des marchands cantonais, il se réjouit en revanche à l'idée de rencontrer des problèmes inédits dans cette région frontalière. Il ne sera pas déçu : dès son arrivée, il constate que la ville est sous la coupe d'un chef de guerre local qui veut fonder sa propre principauté.

Le magistrat doit donc commencer par rétablir l'autorité du gouvernement impérial. Ensuite, tout en prenant garde à ce que les conspirateurs ne tentent pas un nouveau coup de force, il lui faut découvrir comment un général à la retraite a pu être assassiné dans sa bibliothèque fermée de l'intérieur et retrouver une jeune fille disparue. Mais l'énigme la plus difficile à résoudre est peut-être celle de l'héritage du défunt gouverneur Yu Cheou-tsien, qui fut l'idole du juge Ti du temps qu'il était encore étudiant. Le défunt a étrangement réparti ses biens entre ses deux fils : il n'a légué qu'une peinture au second, tandis que celui du premier lit hérite du reste. A-t-il voulu déshériter un bâtard, ou bien la peinture a-t-elle un sens caché ? Et encore n'est-ce pas le seul mystère laissé par le gouverneur : le labyrinthe qu'il a fait construire dans les environs de la ville recèle sans doute bien des secrets...

Personnages[modifier | modifier le code]

Membres du Tribunal 
  • Ti Jen-tsie, le magistrat du district de Lan-fang.
  • Hong Liang, le sergent du tribunal
  • Ma Jong, Tsiao Taï et Tao Gan, les trois lieutenants du Juge Ti
  • Fang, forgeron promu chef des sbires
  • Orchidée Noire, fille du précédent
Personnages intervenant dans le meurtre du général Ting 
  • Ting Hu-Kuo, général à la retraite
  • Ting Yi, son fils, candidat aux Examens Littéraires
  • Wu Feng, peintre et candidat aux Examens Littéraires
Personnages intervenant dans l'affaire du testament caché 
  • Yu Cheou-Tsien, ancien gouverneur mort quelques années auparavant
  • Yu Tsie, son fils aîné
  • Madame Yu, seconde épouse du gouverneur
  • Yu Sian, son fils
  • Madame Li, amie de madame Yu
Autres personnages 
  • Tsien Mo, tyranneau local
  • Liu Wang-Fang, son conseiller
  • Prince Ouljin, alias Oralakchi, chef ouigour
  • Talbi, prostituée ouigour
  • Maître Robe de Grue, ermite taoïste

Commentaires[modifier | modifier le code]

Il s'agit du premier volume dans l'ordre de parution, mais comme le rappelle, au dix-septième chapitre, une allusion à l'intrigue de Squelette sous cloche, c'est ce dernier qui fut écrit en premier.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Robert van Gulik écrivit Le Mystère du labyrinthe en anglais, mais l'ouvrage connu une première publication dans une traduction japonaise en 1951 à Tokyo chez l'éditeur Kodansha, puis deux ans plus tard, en Chine, à la Nanyang Press dans une traduction en mandarin.