Le Mystère de la Grande Pyramide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Mystère de la Grande Pyramide
4e et 5e album de la série Blake et Mortimer
Scénario Edgar P. Jacobs
Dessin Edgar P. Jacobs
Couleurs Edgar P. Jacobs

Éditeur Le Lombard
Première publication 05/1954 et 01/1955
Nb. de pages 56

Prépublication 23/03/1950 au 28/05/1952 dans le Journal de Tintin
Albums de la série Blake et Mortimer
Précédent Le Secret de l'Espadon La Marque jaune Suivant

Le Mystère de la Grande Pyramide est un album de bande dessinée de la série Blake et Mortimer créée par Edgar P. Jacobs. Il a été publié en deux tomes en 1954 et 1955.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Tome 1 : Le Papyrus de Manethon[modifier | modifier le code]

Invité par son ami l'égyptologue égyptien Ahmed Rassim Bey, Philip Mortimer, accompagné de Nasir devenu son domestique, arrive au Caire. Rassim Bey et son assistant Abdul Ben Zaim lui montrent alors un papyrus parlant d'une chambre d'Horus et du trésor d'Aton. Pour Mortimer, cela ne fait aucun doute : il existe dans la Grande Pyramide de Khéops une chambre secrète inconnue où se trouve la tombe d'Akhénaton, son trésor et celui du culte d'Aton. Mais Mortimer découvre alors que Ben Zaim leur avait caché un papyrus et le récupère. Un soir, Mortimer vient au musée, pour piéger Ben Zaim venant récupérer le document qu'il a perdu, lorsqu'il est assommé par Olrik, censé avoir perdu la vie lors de la destruction de Lhassa (voir Le Secret de l'Espadon, tome 3). Mortimer est alors bien décidé à aider le commissaire Kamal, chef de la police cairote, à mettre la main sur les membres du réseau de trafiquants d'antiquités dont font partie Olrik et Ben Zaim et ce, bien qu'Olrik ait une longueur d'avance sur lui (lui ayant volé le papyrus après l'avoir assommé). Alors qu'il file Ben Zaim, Mortimer découvre une piste dans un magasin d'antiquités dont l'assistant serait un habitué. Mais notre héros y est accueilli de façon plus que brutale par Youssef, le vendeur, et Razul, censé être mort dans la bataille du détroit d'Ormuz, tous deux membres du réseau de trafiquants. Mortimer échappe alors de peu à Olrik.

C'est au tour d'Olrik de passer près de l'arrestation en raison d'une erreur de Ben Zaim. Olrik ayant puni de mort le gaffeur, le commissaire Kamal décide de ne plus écouter Mortimer, qui est alors contraint d'appeler son ami Francis Blake à la rescousse pour l'épauler dans son enquête. En attendant Blake, Mortimer se rend au plateau de Giza où il rencontre l'excentrique égyptologue allemand, le Dr. Großgrabenstein et son second, l'Américain Sharkey, qui n'est autre que le sbire d'Olrik. La première rencontre entre cet homme et Mortimer est assez brutale car le second sauve un vieillard mystérieux appelé Cheik Abdel Razek de ses coups. À la fin du tome 1, Mortimer et Nasir apprennent que Blake a été assassiné lors de son escale à l'aéroport d'Athènes.

Tome 2 : La Chambre d'Horus[modifier | modifier le code]

Au début du tome 2, Mortimer croit comprendre que Großgrabenstein est en danger et se rend un soir à sa villa. Il découvre alors qu'Olrik et Großgrabenstein ne sont qu'une seule et même personne avant d'être capturé et emmené dans la cave de la villa aux côtés de Nasir, qui vient d'être enlevé. C'est alors que Kamal et ses hommes se lancent à l'assaut de la villa. Olrik, sous les traits de Großgrabenstein, abandonne ses hommes tandis que Mortimer et Nasir sont sauvés de l'exécution par Blake, déguisé en ouvrier égyptien. En effet, se sentant suivi, celui-ci avait enfilé un gilet pare-balles et feint d'être tué pour pouvoir poursuivre incognito son enquête au Caire. C'est après ces explications que la villa est prise par la police : Mustapha, un des hommes d'Olrik, est tué et Jack est blessé puis capturé tout comme Razul et Sharkey. On retrouve alors le véritable Großgrabenstein séquestré depuis plusieurs jours dans un de ses sarcophages et tout le monde est emmené au commissariat. Tout le monde sauf Blake et Mortimer qui ont décidé de se rendre au chantier de l'égyptologue allemand où, en suivant Olrik, ils trouvent le chemin qu'ont construit pour lui les hommes infiltrés sur le chantier et parviennent finalement, après de multiples péripéties, à la chambre d'Horus.

Pendant ce temps, Nasir, inquiet pour ses maîtres, s'éclipse lui aussi et va voir le cheik Abdel Razek qui depuis sa maison se rend par un passage secret à la chambre d'Horus. Après avoir détruit l'esprit d'Olrik par ses pouvoirs magiques, il explique tout à nos deux héros : au retour du culte d'Amon survenu après la mort d'Akhenaton (qui avait instauré le culte monothéiste d'Aton) les fidèles de ce culte qu'étaient Mérira et Paatenemheb décidèrent de mettre la tombe d'Akhenaton, son trésor et celui d'Aton, qui étaient en danger, en lieu sûr. Une nuit, en secret, ils transportèrent tout dans la chambre d'Horus et Paatenemheb fut nommé Initié et chargé de préserver le secret jusqu'au retour de ce culte. C'est en digne descendant de Paatenemheb que Razek a sauvegardé le trésor contre Olrik et qu'il efface une partie des souvenirs de Blake et Mortimer. Les deux amis, ressortant de la Grande Pyramide, fêtent alors leur victoire envers les trafiquants d'antiquités. Ils croient tout d'abord n'avoir pas trouvé la chambre d'Horus mais seulement fait un rêve extraordinaire, jusqu'à ce que Mortimer voit à son doigt une bague que lui a confié le cheik avant leur perte de mémoire partielle.

« Dites donc, mon vieux, êtes-vous bien certain qu'il s'agissait seulement d'un rêve ? » demande Mortimer.
 « Je me le demande !… » répond Blake.

Après un dernier regard pour la Grande pyramide de Khéops, sur laquelle se tient Abdel Razek, les deux héros quittent le plateau de Giza sous le regard du cheik. Au loin, s'enfonçant dans le désert, Olrik devenu dément erre vers l'inconnu.

Personnages[modifier | modifier le code]

Dans cet album se mêlent des personnages déjà apparus dans Le Secret de l'Espadon (les héros Blake et Mortimer, Nasir, Olrik et le Bezendjas) et des personnages spécifiques à cette aventure. Ces derniers sont en majorité égyptiens (Ahmed Rassim Bey, Commissaire Kamal) ou liés à l'égyptologie (Docteur Großgrabenstein). Le nouveau bras droit d'Olrik, Sharkey apparaît dans cet album. L'auteur utilise également l'histoire ancienne en mettant en scènes deux pharaons : Akhénaton et Toutânkhamon (orthographié Tout-Ankh-Amon dans l'album).

Édition[modifier | modifier le code]

Cette aventure est initialement parue en épisodes dans Le Journal de Tintin sous le titre Le Mystère de la pyramide. Elle est aujourd'hui disponible en deux tomes aux éditions Blake et Mortimer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]