Le Mont Fuji et la Lance ensanglantée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Mont Fuji et la Lance ensanglantée

Description de cette image, également commentée ci-après

Affiche japonaise du film avec Chiezō Kataoka et le Mont Fuji en arrière-plan.

Titre original Chiyari Fuji
Réalisation Tomu Uchida
Scénario Kintaro Inoue (idée)
Shintarō Mimura
Fuji Yahiro
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau du Japon Japon
Sortie 1955
Durée 94 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Mont Fuji et la Lance ensanglantée (血槍富士, Chiyari Fuji?) est un film japonais réalisé par Tomu Uchida en 1955.

Le Mont Fuji et la Lance ensanglantée est le premier film de Uchida après 14 années d'inactivité liées à son séjour en Mandchourie. Inscrit dans la tradition des films chambara, il s'en éloigne par sa critique de la domination sociale de la classe des samouraïs, et son exaltation des classes sociales les plus basses. Uchida exprime ainsi dans ce film son adhésion aux idéaux communistes qu'il a découverts en Chine. Le Mont Fuji et la lance ensanglantée exalte également la fraternité toujours possible entre les hommes face aux difficultés du monde social. Le film entremêle ainsi critique sociale et engagement humaniste.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film suit le voyage d'un samouraï et de deux de ses serviteurs, vers la capitale Edo. Au fur et à mesure de leur voyage, une série d'épisodes picaresques se succèdent, qui transforment le regard du maître sur la société, et permettent au spectateur de percevoir l'injustice des rapports sociaux dans le Japon médiéval. Ces épisodes culminent dans le meurtre du maître, devenu critique de la position sociale de sa classe, par des samouraïs soûls et brutaux, qui lui reprochent de laisser son serviteur boire avec lui.

Distribution[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]