Le Miroir aux espions

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Miroir aux espions
Auteur John le Carré
Genre Roman d'espionnage
Version originale
Titre original The Looking-Glass War
Éditeur original William Heinemann
Langue originale Anglais britannique
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Lieu de parution original Londres
Date de parution originale 1965
Version française
Traducteur Jean Rosenthal
Lieu de parution Paris
Éditeur Éditions Robert Laffont
Date de parution 1965
Série George Smiley
Chronologie
Précédent L'Espion qui venait du froid La Taupe Suivant

Le Miroir aux espions (titre original : The Looking Glass War) est un roman d'espionnage de John le Carré, publié en 1965.

L'histoire concerne un service de renseignement britannique pendant la Guerre froide, mentionné comme « le Service » et sa tentative pour infiltrer un agent en République démocratique allemande.

George Smiley, le personnage le plus célèbre de John le Carré, apparaît dans ce roman, mais seulement comme un personnage secondaire qui apporte une aide. L'écrivain a prétendu que cette œuvre était son portrait le plus réaliste du monde du renseignement, pour autant qu'il le connaissait, et que c'était là une des raisons du manque relatif de succès du roman.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le Service a eu de nombreux succès en contrôlant des agents contre les nazis durant la Seconde Guerre mondiale, mais il est demeure aujourd'hui dans l'illusion d'une compétence passée. Il semble dépenser toute son énergie dans une guerre bureaucratique avec le service plus professionnel surnommé le Cirque.

À la suite de certains renseignements, le Département enquête sur une base de missiles soviétiques installée à proximité de la frontière ouest-allemande. LeClerc, le directeur du Service décide d'envoyer un agent de l'autre côté de la frontière pour découvrir la vérité Pour limiter les risque d'échec, il insère l'agent dans un avion de ligne contenant une colonie d'enfants, pour photographier les bases soviétiques de la RDA. Le Service réactive l'un de ses anciens agents, un polonais naturalisé connu comme Fred Leiser. Celui-ci est entraîné à nouveau, puis infiltré de l'autre côté de la frontière est-allemande.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Fred Leiser : Espion anglais d'origine polonaise, personnage principal.
  • LeClerc : chef du « Service »
  • George Smiley : Personnage faisant une brève apparition.

Adaptation[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) John Le Carré, The Looking Glass War, Londres, Hodder and Stroughton,‎ 1965 (ISBN 0-340-73360-8), première édition.
  • (fr) John Le Carré (trad. Jean Rosenthal), Le Miroir aux espions, Paris, Robert Laffont,‎ 1965 (ISBN 2-02-047246-5), première édition française.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]