Le Marchand de peur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Marchand de peur
Auteur D.J. MacHale
Genre Roman
Version originale
Titre original The Merchant of Death
Éditeur original Simon & Schuster
Langue originale Anglais
Pays d'origine États-Unis d'Amérique
Date de parution originale 1 Septembre 2002
Version française
Traducteur Thomas Bauduret
Éditeur Rocher
Collection Jeunesse
Date de parution 2003
Nombre de pages 349
ISBN ISBN 2 268 04777 6
Série Bobby Pendragon
Chronologie
La Cité perdue de Faar Suivant

Le Marchand de peur est le premier tome du cycle de Bobby Pendragon par D.J. MacHale. Bobby vivait une vie paisible avec ses amis Courtney Chetwynde et Mark Dimond. Un jour, son oncle Press débarque chez lui et l'amène dans tunnel spatio-temporel, nommé flume. Il sera basculé dans un autre univers, médiéval, nommé Denduron. Il devra affronter de nombreux dangers pour équilibrer les peuples de Denduron, menacé par le démoniaque Saint Dane. Il rencontre Osa et Loor et doit sauver les Migalos des griffes de Kagan,une reine cruelle. Un livre très recommandé pour les amateurs de fantasy!

Histoire[modifier | modifier le code]

Bobby, un adolescent normal de quatorze ans, s'apprête pour participer à un match de basket de son école. Son oncle Press arrive et lui apprend qu'il est un Voyageur et a une mission à remplir ; il l'emmène à moto jusqu'à une station désaffectée du métro dans le Bronx. Un policier étrangement vêtu tente de les tuer.

Via tunnel spatiotemporel ils arrivent au sommet d'une montagne à Denduron, où ils se changent et prennent un traineau pour gagner le village des Milagos. Grâce à un sifflet ultrasons ils échappent de peu à des créatures féroces nommées quigs. L'oncle Press est arrêté comme espion par des chevaliers Bedoowan. Bobby est recueilli par une Voyageuse nommée Osa et sa fille Loor, des guerrières. Osa meurt en tentant de protéger Bobby des chevaliers Bedoowan venus l'arrêter au village.

Bobby se rend compte que le peuple Milago est opprimé par les Bedoowans et leur monarque Kagan ; il reconnaît en son conseiller Mallos le cruel Saint Dane qui avait tenté de le tuer dans le tunnel du métro. Les Milagos sont technologiquement bien moins avancés mais préparent une révolte où ils espèrent qu'un minerai explosif nommé tak leur donnera l'avantage. Pour sauver son oncle Bobby demande à ses amis sur Terre de lui faire parvenir des objets de notre monde (talkie-walkie, lampe torche,...) destinés à servir de diversion pendant qu'avec Loor et Alder, un Voyageur issu du peuple Bedoowan, il ira secourir Press avant son exécution prévue pour le jour de l'équinoxe.

Rien ne fonctionne comme prévu ; Bobby, Press et leurs amis se trouvent au centre d'une arène , destinés à être livrés aux quigs sous les yeux des Bedoowans. Ils en réchappent grâce au sifflet ; mais Bobby se rend compte que pendant son sommeil, un Milago nommé Figgis lui a subtilisé sa lampe torche et compte se servir des piles pour transformer le tak en bombes. L'oncle Press lui apprend que le but de Saint Dane est plus vaste que la querelle séculaire entre Milagos et Bedoowans et vise la destruction du monde entier.