Le MUR (art urbain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jacques Villeglé devant le MUR en 2008.

Le M.U.R., acronyme de Modulable, Urbain et Réactif, est une association française fondée en 2003 et dont l’objet de promouvoir l’art contemporain et l’art urbain en particulier. Association française d'intérêt général, de type loi de 1901, elle a été fondée autour du peintre et sculpteur français Jean Faucheur, de l'artiste Thomas Louis Jacques Schmitt dit « Thom Thom », de Malitte Matta et du collectionneur Bob Jeudy.

L'association propose à des artistes urbains, à des graffeurs, de s'exposer de manière éphémère sur un mur situé au niveau du 107 de la rue Oberkampf, dans le 11e arrondissement de Paris ; un nouvel artiste expose une œuvre toutes les deux semaines. La nouvelle œuvre remplaçant la précédente, elle perpétue ainsi le principe d'un art urbain éphémère[1],[2],[3].

Historique[modifier | modifier le code]

Selon l'entretien entre Jean Faucheur et Thomas Schmitt[4] De mai 2000 à mars 2001, le double panneau publicitaire à l'intersection des rues Oberkampf et Saint Maur (dans le XIe arrondissement de Paris) devient un « spot » de l'art urbain parisien. Un peu comme un squat vertical, les deux panneaux « 4 par 3 » d'affichage gérés à l'époque par la société Giraudy sont brouillés. Le détournement systématique du panneau par Thomas Schmitt génère un premier cercle de rencontres : Nomad, Vast, L'Atlas.

L'année suivante (mars 2001-mai 2002), Thomas Schmitt invite Jean Faucheur à venir coller une affiche sur le panneau détourné depuis presque un an. Faucheur présente alors une série d’œuvres réalisées dix ans auparavant, en commençant par une scène tricolore, Gran' Popa Scalp. C'est ensuite la série des échantillons[5]. Le cercle s'élargit en 2002 en un collectif éphémère d'artistes. L'objectif de ce groupe, baptisé Une nuit, est de remplacer en une nuit les affiches publicitaires du 11e arrondissement par des œuvres originales de 4 mètres sur 3 réalisées en atelier. Le collectif revendique sa première action le 24 mai 2002[6].

En septembre 2002, et jusqu'en Janvier 2003, à l'occasion du tournage du clip de Youssou N'Dour et Pascal Obispo, So many men, le M.U.R. est intégralement recouvert d'un papier bleu permettant l'incrustation. Une fois le tournage achevé, Thom Thom réalise un double megalogo[7].

Période « Réservé aux autistes » (janvier 2003-janvier 2007)[modifier | modifier le code]

Dans les premiers jours de 2003, le double panneau Giraudy est retiré. Un nouveau bardage est mis en place par Dauphin avec un panneau sous plexiglas côté cour et un petit panneau (200cm par 150cm) côté jardin. Ce panneau est accompagné d'un écriteau indiquant « Avis aux artistes, ce panneau vous est spécialement réservé pour donner libre cours à votre imagination. » Quelques heures après sa pose, l'écriteau est détourné par Thom Thom en « Avis aux autistes etc. »[8],[9]

Cette situation persiste jusqu'en 2007. Deux nouvelles actions « une nuit » ont lieu le 9 mai 2003 puis le 20 mai 2005[10].

En mars 2003, les statuts de l'association M.U.R. sont déposés. Dès lors, le projet d'un « mur-galerie » est proposé aux autorités[11]. Le Comité de l'art dans la ville donne un avis favorable en septembre 2005[12].

Première période officielle (2007-février 2009)[modifier | modifier le code]

Affiche de RERO en 2008

L'inauguration officielle a lieu, en présence de Georges Sarre, le jeudi 25 janvier 2007[13]. La première affiche « légalement collée » est signée par Gérard Zlotykamien. Un double panneau, installé par Clear Channel pour le compte de la mairie est mis en place de manière temporaire. Les travaux de restaurations sont annoncés. La dernière affiche collée sur le « MUR vert » est celle de RERO[réf. nécessaire].

Seconde période officielle (depuis mai 2009)[modifier | modifier le code]

Le nouveau MUR (teinte puce) entre en fonction en juin 2009 avec l'affiche phosphorescente de Pierre Huyghe qui rend hommage à Manhu, membre décédé des Frères Ripolin. D'août à décembre, le MUR présente des affiches d'abord exposées à la Fondation Cartier lors de « Né dans la rue - Graffiti »[14]. En octobre 2010, parait aux éditions Kitchen 93 Le MUR/The Wall, un premier livre-catalogue qui regroupe toutes les œuvres exposées officiellement depuis Gérard Zlotykamien jusqu'à Ella et Pitr.[réf. nécessaire]

Le M.U.R. en activité[modifier | modifier le code]

Les modes d’intervention sur le panneau sont libres et multiples. Les artistes utilisent les matériaux de leur choix : aérosol, acrylique, collage, encre... Généralement ils créent des œuvres de 3 x 8 mètres pour respecter le cadre. Cependant, ceci reste aussi un choix.

En 2009, l'association collabore[15] à l’exposition « Né dans la rue – Graffiti » , qui s'est déroulée à la Fondation Cartier du 7 juillet 2009 au 10 janvier 2010[16]. La Fondation Cartier a invité les artistes Alëxone, le collectif 1980, Fancie, Jean Faucheur, WK Interact, Honet, NP 77, Poch, RCF 1, Sun7 et Thom Thom à créer des œuvres en public[15]. Ces œuvres furent exposées un mois puis affichées sur le mur d’Oberkampf[17].

Exposition « 400ML »[modifier | modifier le code]

Le M.U.R. gère aussi « 400ML Project », une exposition à l’initiative du collectionneur Gautier Jourdain de bombes customisées par des artistes urbains du monde entier[18],[19]. Quand Jean Faucheur offre une bombe aérosol customisée à Gautier Jourdain, ce dernier ne pensait pas qu’il consacrerait deux ans de sa vie à la réalisation de cette collection unique : 400 bombes réalisées par 400 artistes internationaux[18]. Le titre du projet est choisi en référence à la contenance européenne standard d’une bombe aérosol (400 millilitres). Cette collection achevée, Gautier Jourdain eut l'initiative de la céder au M.U.R. pour sa diffusion. La bombe aérosol est l’objet fédérateur qui symbolise le mieux l’art de la rue. Tous les artistes ne l’utilisent pas. Pour autant, qu’ils soient adeptes du collage, des stickers ou des performances, tous se reconnaissent dans ce symbole. Dès lors, 400 artistes urbains emblématiques dans le monde ont accepté de travailler sur ce support. L’exposition a été montrée pour la première fois en novembre 2008 à la Maison des Métallos à Paris . Depuis cette date, « 400ML Project » est devenue une exposition itinérante[20].

Liste (non exhaustive) des artistes présentés sur le MUR[modifier | modifier le code]

Numéro de collage Nom (Prénom) de l'Artiste Date du collage[réf. nécessaire] Description[réf. nécessaire] Sources[réf. insuffisante]
1 Zlotykamien (Gérard) 25/01/2007 figuratif minimal [21]
2 Psyckoze 10/02/2007 figuratif minimal [22]
3 Horphé 24/02/2007 Lettrage [23]
4 L'Atlas 10/03/2007 monochrome [24]
5 Ox 24/03/2007 maxi-pointillisme [23]
6 G 07/04/2007 installation textuelle [24]
7 Bensmana (Gil) 21/04/2007 détournement de la campagne électorale présidentielle [24]
8 Zevs 05/05/2007 monochrome, performance [25]
9 Fairey (Shepard) et WK interact 19/05/2007 collage [26]
10 Krief (Laurent) 01/06/2007 graffiti-cubisme [24]
11 Popay 06/06/2007 Lettrage [23]
12 Douard (David) & Landre (Samuel) 30/06/2007 figuratif noir et blanc [24]
13 Babou 14/07/2007 figuratif couleur [22]
14 Michael De Feo 28/07/2007 figuratif couleur (reprise de l'Olympia de Manet) [24]
15 Pavageau (Louis) 11/08/2007 art cinétique [22]
16 Hermès 25/08/2007 Lettrage [23]
17 Hélène Laxenaire (Surfil) 08/09/2007 image par image [24]
18 Influenza 22/09/2007 Pictogramme [24]
19 Gallego (Antonio) 06/10/2007 Installation [24]
20 C215 avec les Feebles, duo de graphistes nantais 20/10/2007 Pochoir [23]
21 Epsylon Point 04/11/2007 Pochoir [24]
22 Swoon 17/11/2007 Collage figuratif [22]
23 9eme concept 01/12/2007 Installation interactive [24]
24 Régis-R 15/12/2007 Installation récupération [23]
25 Fuite et Versus 29/12/2007 Billet de banque [24]
26 Héphaïstos 19/01/2008 Découpage [24]
27 Yaze 26/01/2008 Figuratif expressif [27]
28 Tarek Benaoum 9/02/2008 Calligraphie [21]
29 Thierry Theolier 29/02/2008 Monochrome [24]
30 VLP 08/03/2008 Figuratif stylisé [24]
31 Joan Ayrton 22/03/2008 Figuratif stylisé [24]
32 Le Tone 05/04/2008 Mise en Abime de l'espace [24]
33 Pacific (Stéphane Manel) 12/04/2008 Figuratif [24]
34 Martha Cooper 19/04/2008 Photographie [24]
35 YZ 03/05/2008 Figuratif noir et blanc [24]
36 Miss. Tic 17/05/2008 triptyque [24]
37 Derome (Jasmin) 31/05/2008 Portrait statistique [24]
38 Erosie 14/06/2008 Lettrage [24]
39 Uriel Goldberg 28/06/2008 Abstrait [24]
40 SP38 12/07/2008 Slogan [24]
41 Chris Lux 26/07/2008 Figuratif couleur [24]
42 Mister Lolo 9/08/2008 Figuratif [22]
43 Bla+ 20/08/2008 Composition colorée [24]
44 (Ctink, Czarnobyl et Pisa73) 13/08/2008 Figuratif [24]
45 Villeglé (Jacques) 27/09/2008 Blason, alphabet sociopolitique [28]
48 Mire Project 2008 Mires Tv [24]
49 Loeilpartoo et Sixo 2008 Slogan [24]
49b Rero 2008 Slogan [22]
50 Pierre Huyghe 05/06/2009 Composition phosphorescente [29]
51 San 18/06/2009 Composition figurative [23]
52 Osta 11/07/2009 Paysage urbain [23]
53 Fancie / /2009 Bas Relief [23]
54 Honet 22/08/2009 Figuration stylisée noir et blanc [23]
55 Sun7 10/09/2009 Figuratif tachiste [23]
56 Alëxone 25/09/2009 Narration figurative [24]
57 Poch 08/10/2009 Pochoir [24]
58 Np77 22/10/2009 Paysage noir et blanc [24]
59 Chanoir (1980) 05/11/2009 Figuratif couleur [23]
60 Rcf1 28/11/2009 Composition lettrage/figuratif [23]
61 Wk Interact 14/12/2009 Photocopie [24]
62 Jean Faucheur 03/01 /2010 impression numérique retouchée [23]
63 Ludo (Nature's Revenge) 21/01/2010 impression numérique [22]
65 Fabrice et Julien 13/02/2010 Pixel art (reprise de l'Origine du Monde de Courbet) [24]
66 Jef Aérosol 26/02/2010 Pochoir [30]
67 Reko 14/03/2010 Abstrait / Figuratif [24]
68 Titi from Paris 01/04/2010 Figuratif [22]
69 Anne-Laure Maison 17/04/2010 Recomposition spatiale [24]
70 Pedro 01/05/2010 répétition (Rimbaud) [24]
71 Nice Art 13/05/2010 Composition lettrage/figuratif [24]
72 Tanc 21/05/2010 Abstraction gestuelle [23]
73 Ella et Pitr 22/05/2010 Collage peinture [23]
74 Zino / /2010 Abstrait / Figuratif [réf. souhaitée]
75 A1one 26/06 /2010 Lettrage [31]
76 Lamb 15/07/2010 photocopies placardées [réf. souhaitée]
77 Paëlla Chimicos 31/07/2010 Figuration libre [22]
78 Nick Walker 20/08/2010 Flop / pochoir [32]
79 Ulysse Ketselidis 11/09/2010 Figuration architecturale [réf. souhaitée]
80 Above 26/09/2010 Lettrage [réf. souhaitée]
81 Speedy Graphito 27/10/2010 Lettrage [33]
88 Jérôme Mesnager 22/01/2011 corps blancs [33]
89 Keflione 10/02/2011 Figuratif [33]
90 Fkdl 24/02/2011 Collage peinture [22]
91 Jana & Js 26/02/2011 Collage peinture [22]
92 No Rules Corp 17/03/2011 Collage peinture [34]
93 Smash 137 02/04/2011 Pièces/Lettrage [33]
100 ROA 30/06/2011 radiographie [22]
101 Collectif France Tricot 16/07/2011 pièces tricotées [35]
105 Bustart 23/09/2011 pochoirs, collages figuratifs [36]
106 Kouka 13/10/2011 peinture [22]
113 Stoul 26/01/2012 peinture [33]
114 Rafael Gray 11/02/2012 peinture [33]
115 Mardi Noir 01/03/2012 peinture [37]
116 Kidacne 17/03/2012 peinture [38]
117 Frères Ripoulain 01/04/2012 peinture [33]
118 Crash 07/04/2012 peinture [39]
119 Artiste Ouvrier 21/04/2012 peinture [40]
120 Alber 05/05/2012 peinture [33]
121 Vhlis 19/05/2012 collage [22]
121 bis Le Module de Zeer 26/05/2012 dessin [41]
122 Jace 07/06/2012 peinture [22]
126 Astro 07/06/2012 peinture [42]
127 Shaka 07/06/2012 peinture [42]
128 Kashink 20/09/2012 peinture [43]
129 Katre 06/10/2012 collage et peinture [22]
141 Pro176 08/05/2013 graff [44]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Faucheur et Thomas Schmitt, Jusque là tout va bien : propos de l'artiste recueillis par ; présenté par Daniel Cresson, Critères éditions (col. Critères urbanité), 2004 (ISBN 978-2-951945-54-X) Notice BnF no FRBNF400538938[45]
  • 2011, Florence Pacaud, « Le M.U.R., de l'illégalité à l'institution », avec des entretiens avec Thomas Schmitt (Thomas Schmitt, alias Thom Thom), (secrétaire de l'association)[2] sur le site de France Culture (18/5/2011)
  • 2011, Florence Pacaud, « À coup de griffes sur les murs », avec des entretiens avec Thomas Schmitt (Thomas Schmitt, alias Thom Thom), (secrétaire de l'association)[3] sur le site de France Culture (18/5/2011)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon Ambre Viaud, « L'association M.U.R. est un projet collectif qui propose à plusieurs artistes d'exposer successivement leur travail. Régulièrement, un artiste affiche son œuvre sur un grand panneau à l'angle de la rue Oberkampf et de la rue Saint Maur à Paris. Chaque nouvel artiste est lié aux autres, chaque nouvelle affiche recouvrant la précédente. » ; cf. Ambre Viaud, Street Art, Un musée à ciel ouvert, édition Palette, coll. L'Art & La Manière, 2011, p. 6 (ISBN 2358320846) ; cet ouvrage comporte 31 pages, avec de nombreuses illustrations en couleur, cf. notice BNF FRBNF42519702.[réf. à confirmer]
  2. a et b Source : France Culture (18/5/2011)
  3. a et b sur le site de France Culture (17/5/2011).
  4. Jean Faucheur et Thomas Schmitt, « Avant-propos », Le Mur / The Wall, Kitchen 93, Bagnolet, 2010 (ISBN 2-85980-015-8), p. 10-19 (distribution de l'ouvrage Critique Livres SAS).
  5. Jean Faucheur, Thom Thom, Jusque là tout va bien !, Critères Urbanité, 2004, 212 p. (ISBN 2-9519455-4-X).
  6. Marie Lechner, « En plein dans le panneau », Libération, 29 mai 2002.
  7. Kriss Montfort, Hip art the French Touch, éditions Kitchen 93, 2004, p. 79.[réf. à confirmer]
  8. Zurban, 8 janvier 2003, p. 6.
  9. Courrier International 654, 15 mai 2003 reprenant un article de Giacomo Leso dans L'Espresso.
  10. Collectif, Une Nuit, Kitchen 93, Bagnolet, 2007 (ISBN 2-85980-007-7).[réf. à confirmer]
  11. Antoine Besse, « Urban Free Style pour le Mur de l'Art », Zurban 24 septembre 2003.
  12. J.H., « Les artistes supplantent la pub », Le Parisien, 3 mai 2007.
  13. Aurélie Sarrot, « De l'art à la place de la pub », Métro, 25 janvier 2007.
  14. à propos de l'œuvre d'Alëxone : Billboard painting exhibited at Fondation Cartier and subsequently pasted on the M.U.R., on the rue d'Oberkampf. Paris, 2009 Patrick Nguyen and Stuart Mackenzie, Beyond the Street: The 100 Leading Figures in Urban Art, gestailten, p. 185.
  15. a et b « Né dans la rue – Graffiti », sur Fondation Cartier,‎ 2009 (consulté le 16 décembre 2012)
  16. Dominique Poiret, « Né dans la rue - Graffiti », sur Libération,‎ 2009 (consulté le 16 décembre 2012)
  17. Stéphanie Genestar, « Né dans la rue - Graffiti - Fondation Cartier pour l'art contemporain - Du 7 juillet au 10 janvier 2010. », LCI,‎ 1er juillet 2009 (lire en ligne)
  18. a et b Marie Lechner, « Lâcher de 400 bombes à Paris », Libération,‎ 29 octobre 2008 (lire en ligne)
  19. Léonor de Bailliencourt, « 400 ml Project », Pixelcréation,‎ octobre 2008 (lire en ligne)
  20. « 400 ML », sur Fatcap,‎ 2009 (consulté le 16 décembre 2012)
  21. a et b « Save the Date_Le M.U.R. de l’ART @ Paris », sur Stencil History,‎ 2012 (consulté le 16 décembre 2012)
  22. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o et p « Les 5 ans du M.U.R. », sur Fatcap,‎ 2012 (consulté le 16 décembre 2012)
  23. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o et p « Le-M.U.R.(Modulable, Urbain et Réactif) souffle ses 3 bougies ! », sur Canal Plus,‎ 2010 (consulté le 16 décembre 2012)
  24. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac, ad, ae, af, ag, ah, ai, aj, ak, al et am « L'association le MUR d'Oberkampf fête ses 3 ans avec 80 artistes pour un évènement riche en couleur. », sur Fatcap,‎ 2010 (consulté le 16 décembre 2012)
  25. « ZEVS @ Le MUR », sur Arte,‎ 2011 (consulté le 16 décembre 2012)
  26. « Collection », sur Val Dan (consulté le 16 décembre 2012)
  27. Jean Faucheur, Le Mur / The Wall, Bagnolet, Kitchen 93,‎ 2010 (réimpr. 2011 (OCLC 709683308) c/o Gardners Books (en)), Collectif (ISBN 9782859800154 et 2859800158)
  28. « Villeglé @ Le MUR », sur Arte,‎ 2011 (consulté le 16 décembre 2012)
  29. « Pierre Huyghe @ Le MUR », sur Arte,‎ 2011 (consulté le 16 décembre 2012)
  30. (en) « Jef Aerosol, not only in the streets », sur Arte,‎ 2010 (consulté le 16 décembre 2012)
  31. « A1one, un graffeur iranien à Paris », sur Respect Mag,‎ 2010 (consulté le 16 décembre 2012)
  32. « Nick Walker », sur Streetlove,‎ 2012 (consulté le 16 décembre 2012)
  33. a, b, c, d, e, f, g et h « Le M.U.R. (Modulable, Urbain, Réactif) », sur Graffitiart,‎ 2012 (consulté le 16 décembre 2012)
  34. « No Rules Corp itw », sur Street love,‎ 2011 (consulté le 16 décembre 2012)
  35. (en) « CFT @ MUR », sur Streetlove,‎ 2011 (consulté le 16 décembre 2012)
  36. « Bustart @ Le MUR », sur Arte,‎ 2011 (consulté le 16 décembre 2012)
  37. « Mardi Noir @ Le Mur », sur Arte,‎ 2012 (consulté le 16 décembre 2012)
  38. « Kidacne @ Le Mur », sur Arte,‎ 2012 (consulté le 16 décembre 2012)
  39. « John "Crash" MATOS @ Le Mur », sur Arte,‎ 2012 (consulté le 16 décembre 2012)
  40. « Artiste Ouvrier @ Le Mur », sur Arte,‎ 2012 (consulté le 16 décembre 2012)
  41. « MoDuLe De ZeeR », sur Arte,‎ 2012 (consulté le 16 décembre 2012)
  42. a et b Bérénice Le Mestre, « Astro, street art filant », Libération,‎ 29 août 2012 (lire en ligne)
  43. (en) « Kashink paints Le M.U.R. and the Parisian autumn starts », sur Alternative Paris,‎ 2012 (consulté le 16 décembre 2012)
  44. quandlm
  45. Notice d'autorité BNF pour Thomas Schmitt : (notice BnF no FRBNF15040018r).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]