Le Livre de la jungle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Livre de la jungle (homonymie).
Le Livre de la jungle
Image illustrative de l'article Le Livre de la jungle
Couverture de l'édition originale (MacMillan) du The Jungle Book de 1894, illustrée par John Lockwood Kipling, le père de Rudyard.

Auteur Rudyard Kipling
Genre Littérature d'enfance et de jeunesse
Version originale
Titre original The Jungle Book
Éditeur original Macmillan Publishers (Londres)
Langue originale Anglais britannique
Pays d'origine Royaume-Uni
Date de parution originale 1894
Version française
Traducteur Louis Fabulet et
Robert d’Humières
Éditeur Mercure de France (Paris)
Collection Collection d'auteurs étrangers
Date de parution 1899
Nombre de pages 380

Le Livre de la jungle (The Jungle Book) est un recueil de nouvelles écrit par Rudyard Kipling lors d’un séjour de quatre années dans le Vermont, aux États-Unis. Kipling avait auparavant vécu pendant plus de six ans en Inde, d'où est puisée l'inspiration de la majorité de ses nouvelles. Paru en deux volumes en 1894, Le Livre de jungle et Le Second Livre de la jungle, il s'agit probablement de son ouvrage le plus célèbre. La traduction française la plus connue est due à Robert d’Humières et Louis Fabulet.

Structure de l’œuvre[modifier | modifier le code]

Structure d'ensemble[modifier | modifier le code]

Le Livre de la Jungle est un recueil de nouvelles dont chacune raconte une histoire qui se passe dans la jungle, forêt de l’Inde où vivent des animaux sauvages typiques du pays, ainsi que des hommes. Les nouvelles se succèdent dans un ordre qui n’est pas nécessairement chronologique, et permettent de découvrir par différents côtés la destinée de Mowgli petit d’homme, son éducation, la vie sociale du monde des animaux, et les lois de la Jungle auxquelles tous sont soumis, les hommes aussi. Les histoires ne se déroulent pas toutes dans la jungle indienne (ainsi, l'histoire des phoques se déroule en Alaska et mentionne les lois de la plage) et ne font pas toutes intervenir Mowgli.

À la fin de chaque nouvelle, un court chant en vers, en rapport avec cette dernière, offre un pendant poétique. Par exemple, le Chant de Mowgli à la suite de Au tigre ! au tigre !, le Chant de Darzee à la suite de Rikki-Tikki-Tavi, etc.

L’histoire de Mowgli[modifier | modifier le code]

Les nouvelles concernant Mowgli racontent l’histoire d’un enfant recueilli et élevé par des loups. Les aventures du petit homme parmi les animaux de la jungle font de ce récit un conte moral, lisible par les petits comme par les grands.

L’ouvrage de Rudyard Kipling a été adapté de nombreuses fois au cinéma. Il doit notamment sa notoriété aux studios Disney qui adaptèrent le récit en dessin animé en 1967, prenant cependant d'importantes libertés par rapport au récit original.

Couverture du The Second Jungle Book de 1895.

Liste des nouvelles[modifier | modifier le code]

Le Livre de la jungle[modifier | modifier le code]

  • Les Frères de Mowgli (avec Mowgli)
  • La Chasse de Kaa (avec Mowgli)
  • "Au tigre ! au tigre !" (avec Mowgli)
  • Le Phoque blanc
  • Rikki-tikki-tavi
  • Toomai des Éléphants
  • Service de la Reine

Le Second Livre de la jungle[modifier | modifier le code]

  • Comment vint la crainte (avec Mowgli)
  • Le Miracle de Purun Bhagat
  • La Descente de la jungle (avec Mowgli)
  • Les Croque-morts
  • L'Ankhus du roi (avec Mowgli)
  • Quiquern
  • Chien rouge (avec Mowgli)
  • La Course de printemps (avec Mowgli)

Les personnages[modifier | modifier le code]

Les humains[modifier | modifier le code]

  • Mowgli : personnage principal des nouvelles où il apparaît, jeune humain qui a été élevé par les loups dans la jungle.
  • Petit Toomaï : le petit cornac qui a la chance d'assister à la danse des éléphants.
  • Teddy : le petit garçon britannique plusieurs fois sauvé des cobras par Rikki-Tikki-Tavi.
  • Messua : la femme qui recueille Mowgli lorsque celui-ci vient au village des hommes. Elle a perdu un fils, Nathoo, sûrement tué par Shere-Khan, et considère Mowgli comme son remplaçant.
  • Buldeo : le chasseur du village, superstitieux et mystificateur.
  • Le prêtre du village: il reconnait en Mowgli un "enfant-loup".
  • Grand Toomaï : cornac, père de Petit Toomaï.
  • Petersen Sahib : le chef des opérations de capture des éléphants sauvages.
  • Les parents de Teddy : les propriétaires du bungalow dans le jardin duquel se déroulent les aventures de Rikki-Tikki-Tavi.
  • Machua : l'assistant de Petersen qui renomme Petit Toomaï en "Toomaï des Eléphants".
  • Le narrateur de "Service de la reine" : un homme qui se perd la nuit dans le campement et surprend une conversation entre plusieurs animaux de guerre, qu'il comprend car il a appris leur langage.
  • Purun Bhagat : autrefois Sir Purun Dass K.C.I.E, Premier Ministre d'un État indien, reconverti en ascète. Il se familiarise avec les animaux qui fréquentent le temple où il vit seul et sauve un village de l'éboulement d'une montagne.

Les animaux[modifier | modifier le code]

Dans l'histoire de Mowgli :

  • Bagheera : la panthère noire, meilleur ami de Mowgli. Il a autrefois été enfermé dans une cage mais est devenu la plus féroce créature de la jungle.
  • Baloo : l’ours, il enseigne la Loi de la Jungle et les langues des Peuples de la Jungle aux jeunes louveteaux et à Mowgli, parfois trop durement.
  • Kaa: le python des rochers (Python molurus), il vient en aide à Baloo et Bagheera pour récupérer Mowgli enlevé par les Bandar-Logs et plus tard se lie d'amitié avec le petit homme.
  • Shere Khan : le tigre du Bengale boiteux, aussi appelé Lungri, ennemi de Mowgli. Il le considère comme sa proie qui lui revient de droit. Il sème la zizanie dans le clan du Peuple Libre en influençant les jeunes loups et parvient à faire exclure Mowgli qui part vers le village des hommes. Il meurt piétiné par le troupeau de buffles conduit par le garçon avec l'aide d'Akéla et Frère-Gris.
  • Raksha : la louve grise, également appelée Mère-Louve ou La démone, mère adoptive de Mowgli. Elle le défend lorsque Shere-Khan le réclame à l'entrée de sa tanière.
  • Père Loup: le loup, père adoptif de Mowgli.
  • Frère Gris : le loup, frère de Mowgli, qui le prévient du retour de Shere-Khan et l'aide à le tuer. Il vit avec Mowgli et trois autres de leurs frères quand celui-ci revient dans la jungle mais ne réintègre pas le Clan.
  • Akela : le vieux loup, chef du clan du Peuple Libre. Il est déçu lorsqu'il rate son gibier. Il aide Mowgli à se débarrasser de Shere-Khan. Il meurt lors de la bataille contre les Chiens Rouges.
  • Hathi : l’éléphant, le seigneur de la jungle et le Gardien des légendes, respecté par toutes les créatures. Il a le droit de vie ou de mort car c'est lui qui lance l'appel de la trêve de l'eau.
  • Phao : le loup qui devient le chef du deuxième clan de Seeonee après la dissolution du premier suite à la chute d'Akela.
  • Tabaqui : le chacal mendiant, il est complice de Shere-Khan. Le Peuple de la Jungle le craint car il est porteur de la rage.
  • Chil : le milan, le messager du jour. Il informe Bagheera, Baloo et Kaa de l'endroit où les Bandar-Logs ont emmené Mowgli.
  • Bandar-Log : le peuple des singes. Sans foi ni loi, ils sont ignorés du Peuple de la Jungle. Décrits comme instables, ayant de grandes ambitions temporaires mais totalement incapables de mener à bien un projet et voulant à tout prix attirer l'attention. Ils sont méprisés par les autres animaux de la jungle. Ils enlèvent Mowgli dans l'espoir qu'il pourra leur fabriquer des abris contre le vent et devenir leur chef, persuadés qu'ainsi ils deviendront le meilleur peuple de toute la jungle. Ils vivent notamment dans "les Grottes-Froides", les ruines d'une ancienne cité hindoue.
  • Won-tolla : le loup solitaire qui combat les Chiens Rouges au côté du deuxième Clan de Seeonee après qu'ils ont tué sa femme et ses enfants.
  • les Chiens Rouges : un clan de dholes féroces qui traverse la jungle avec l'intention de tout y dévorer.
  • Rama : le buffle, il est le mâle dominant du troupeau que Mowgli lâche sur Shere-Khan. Comme tous les buffles, il ne parle pas, contrairement aux autres animaux car Mowgli ne connaît pas leur langage.
  • Mysa : le buffle des marais accompagné de sa Vache.
  • Mor : le paon
  • Mang : la chauve-souris, messagère de la nuit, principalement citée, elle apparaît très peu. Elle est mentionnée comme alertant toute la jungle de la bataille contre les Bandar-Logs.
  • Sahi (ou Ikki) : le porc-épic, il aime bavarder et raconter à toute la jungle les derniers ragots.
  • Thuu, le Cobra Blanc : un très vieux cobra, devenu albinos, qui garde un fabuleux trésor souterrain caché dans les Grottes Froides. Son nom veut dire "tout sec" car il n'a plus de venin.
  • Thâ : le premier éléphant qui fit naître la jungle. Son histoire est contée par Hathi aux animaux et à Mowgli, présents au bord des rochers de la paix.
  • le Premier Tigre : protagoniste de l'histoire que raconte Hathi, il est le premier juge et juge de la jungle, mais commet le premier meurtre sur un chevreuil. Il en est puni par Thâ qui ordonne aux arbres et aux lianes de le marquer de rayures. Après avoir introduit la Mort dans la jungle, il y répand la Crainte en tuant le premier homme.
  • le Singe Gris : il est nommé le deuxième juge de la jungle après le Premier Tigre, mais n'est pas capable d'autres chose que de singeries, et introduit la Honte dans la jungle.

Cités seulement

  • Jacala : le crocodile vivant dans la Waigunga, la rivière de la jungle.
  • Ferao : le pic-vert; c'est dans sa clairière que l'on fait la fête.
  • Chickaï : le rat sauteur du plateau du Dekkan (patrie des Chiens rouges)
  • Oo : la tortue
  • Phaona : la mère de Phao
  • Ko : le corbeau annonciateur de la mort

Les animaux des autres nouvelles :

  • Kala Nag : l'éléphant de la famille de Toomaï depuis plusieurs générations.
  • Rikki-Tikki-Tavi : la mangouste, adoptée par une famille britannique, il traque les serpents dans leur jardin.
  • Darzee : la fauvette couturière (oiseau), son petit s'est fait dévorer par les cobras du jardin. Il ne pense qu'à chanter la gloire de Rikki-Tikki-Tavi au lieu de lui apporter son aide.
  • la femme de Darzee: également une fauvette couturière, plus intelligente que son compagnon, elle aide Rikki-Tikki-Tavi en détournant l'attention de Nagaina
  • Chuchundra : le rat musqué qui aide Rikki-Tikki-Tavi de ses conseils. Chuchundra ne marche jamais au milieu des pièces et préfère raser les murs.
  • Nag : le cobra royal, ennemi de Rikki-Tikki-Tavi, il est tué par celui-ci alors qu'il espérait tuer le père de Teddy
  • Nagaina : le cobra femelle, plus terrible que son mari, elle est également tuée par Rikki-Tikki-Tavi.
  • Karait : un bongare indien (serpent), tué par Rikki alors qu'il menace Teddy
  • Billy : le vieux mulet de batterie
  • Le Cheval de Troupe : le cheval importé d'Australie pour servir dans l'armée des Indes
  • Double-Queue : l'éléphant qui redoute d'avancer dans la bataille
  • le Jeune Mulet : le mulet de recrue sans grande expérience
  • le chameau : il fait de mauvais rêves la nuit et sème la panique dans le campement
  • les bœufs de batteries : deux bœufs jumeaux
  • Vixen : la petite chienne du narrateur
  • Sona : un ours, ami de Purun Bhagat
  • le Mugger de Mugger Ghaut : un vieux crocodile des marais mangeur d'hommes et de charognes
  • le Chacal : écoute l'histoire que lui raconte le Mugger en étant attentif à ne pas se faire dévorer
  • l'Adjudant : une sorte de grue, qui accompagne le Mugger et le Chacal
  • Kotick : le phoque blanc, il assiste au massacre de ses congénères par des humains, et n'a de cesse de chercher un endroit sûr pour tous les phoques.
  • Sea Catch : l’otarie mâle, père de Kotick.
  • Matkah : l'otarie femelle, mère de Kotick et femme de Sea Catch.
  • Sea Vitch : le morse.
  • Sea Cow : le peuple des dugongs muets qui font découvrir à Kotick une île sûre pour les phoques.
  • Sea Pig : le peuple des marsouins.

Influences de l’histoire de Mowgli[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

L’une des applications concrètes de ce récit peut être directement trouvée dans le scoutisme. En effet, les histoires racontées sont des fables qui utilisent les animaux de façon anthropomorphe afin de délivrer une morale. Le Livre de la Jungle constitue alors un cadre imaginaire, un guide et une référence, pour le louvetisme, branche du scoutisme réservée aux enfants âgés de 8 à 12 ans. Les enfants, appelés louveteaux, sont encadrés par des animateurs empruntant souvent le nom d’un des personnages du livre : Akela, le chef du clan de Seeonee, le Solitaire ; Bagheera, la panthère noire qui enseigne à Mowgli l’art de la chasse ; Baloo, l’ours qui enseigne la Loi de la Jungle aux louveteaux ; Chil, le vautour (un milan dans la version originale) ; Kaa, le python ; Raksha, la mère-louve… Le groupe forme alors une meute. Cet imaginaire fut adopté dès l'époque de Baden-Powell pour les louveteaux.

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

  • Le Livre de la jungle, traduit par Louis Fabulet et Robert d’Humières, Paris, Mercure de France, « Collection d'auteurs étrangers », 1899
  • Le Livre de la jungle, traduit par Philippe Jaudel, dans Œuvres, tome II, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade » no 387, 1992
  • Le Livre de la Jungle : Histoire de Mowgli, texte reprenant uniquement les chapitres de l'histoire de Mowgli, adaptation et traduction de François Chagneau, illustration de Pierre Joubert, Editions Delahaye, 2006

Adaptations[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films américains sauf mention contraire.

Télévision[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Disques[modifier | modifier le code]

  • Le Livre de la jungle - Les frères de Mowgli (1965), raconté par Serge Reggiani, qui relate l'arrivée de Mowgli au clan des loups, jusqu'à son départ après la cérémonie du Rocher du Conseil.
  • Le Livre de la jungle - La chasse de Kaa (1965), raconté par Serge Reggiani, qui raconte l'enlèvement de Mowgli par les singes et son sauvetage par Bagheera, Kaa et Baloo
  • Le Livre de la jungle - 3e disque (1966 ?) où on trouve en face A, l'histoire de "L'ankus du roi" et en face B, l'histoire de la mangouste Rikki-Tikki-Tavi. Sur ce 3e disque, le conteur est Jean-Louis Trintignant

Ces trois disques sont basés sur les livres originaux de Kipling et de nombreux acteurs ont apporté leurs voix pour interpréter les personnages : Julien Guiomar (Rama), Jacques Hilling (Baloo), Aimé Clariond (Kaa), Catherine Sellers (Bagheera), Jacques Dufilho (Tabaqui)…

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :