Le Juste Prix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Juste Prix
Logo de l'émission depuis 2009.
Logo de l'émission depuis 2009.

Programme adapté Drapeau des États-Unis The Price Is Right
Genre Jeu télévisé
Périodicité Quotidien (du lundi au vendredi)
Création Bob Stewart
Réalisation Gabriel Cotto
(depuis 2009)
Présentation Vincent Lagaf' (depuis 2009)
Ancienne présentation Max Meynier (1987-1988)
Éric Galliano (1988)
Patrick Roy (1988-1992)
Philippe Risoli (1992-2001)
Patrice Laffont (Le Juste Euro)
(France 2) (2001-2002)

Gérard Vivès (2009-2011)
Participants Cyrielle, Alice, Nicolas (2015)
Narration Le Baron (Jean Marc Lancelot)
(depuis 2012-2014)
Musique Patrick Martini (remixée par Pierre Billon en 2009)
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 17
Nombre d’émissions 5321 au 10 janvier 2014
Production
Lieu de tournage Mirapolis
(1987-1988)
Bry-sur-Marne
(1988-1998)
La Plaine Saint-Denis
(depuis 1998, aux Studios 107)
Durée 35-40 min
Format d’image 4/3 (entre 1987 et 2001), 16/9 (depuis 2009)
Format audio Stéréo
Production Hervé Hubert
(depuis 2009)
Société de production Tilt productions,
Pearson Television France (1987-2001)

FremantleMedia,
Hervé Hubert (depuis 2009)

Diffusion
Diffusion TF1
Date de première diffusion 13 décembre 1987
Statut En cours
Public conseillé Tout public
Site web www.tf1.fr/le-juste-prix/
Chronologie
Précédent Atout Cœur (midi)
Une famille en or (soir)
Attention à la marche ! (midi)
Money Drop (soir)
Au pied du mur ! (soir)
Suivant

Le Juste Prix est un jeu télévisé français adapté du jeu américain The Price Is Right, diffusé sur TF1 à partir du dimanche 13 décembre 1987. Retiré de l'antenne le 31 août 2001 après près de 14 ans de diffusion, le jeu fait son retour sur TF1 le 27 juillet 2009, dorénavant présenté par l'humoriste Vincent Lagaf' accompagné de Gérard Vives (remplacé par une voix-off en 2012).

Historique[modifier | modifier le code]

L'émission (le juste prix), créée aux États-Unis sous le nom de The Price Is Right[1] le 4 septembre 1972, arrive sur TF1 le dimanche 13 décembre 1987 à 14h20, présentée alors par Max Meynier. Le jeu est produit par Tilt productions et Pearson Television France. Étienne Mougeotte, vice-président de TF1 à cette époque, avait proposé à Jean-Pierre Foucault l'animation du jeu, celui-ci a refusé[réf. nécessaire]. Le 16 février 1988, Max Meynier est contraint d'arrêter l'émission à la suite de problèmes de santé.

Il est alors remplacé par Éric Galliano qui prend les commandes du jeu. Patrick Roy remplace Max Meynier à partir du 11 juillet 1988. Le jeu devient quotidien en changeant de case horaire pour se retrouver désormais à 12h30.

Dès le 10 novembre 1992, Patrick Roy, à cause de sa maladie, doit céder sa place à Philippe Risoli.

Le 29 septembre 1996, Le Juste Prix fête sa 3 000e émission. Le 29 août 1998, le plateau déménage et les décors changent de même que l'identité musicale. D'autres nouveautés font également leur apparition comme Le grand voyage.

Le Juste Prix s'arrête le 31 août 2001[2] à la suite de la décision de TF1 et de la production Expand de ne pas reconduire le jeu[3]. La case du midi de TF1 est reprise par le jeu Attention à la marche ! produit par Hervé Hubert[4]. Du 31 décembre 2001 au 19 janvier 2002, l'émission est reprise par Patrice Laffont sur France 2 sous le nom Le Juste Euro. Cette version du jeu est un échec d'audience total qui explique sa courte durée de vie. La production a eu quatre mois entre l'arrêt du jeu sur TF1 et sa reprise sur France 2 pour adapter le concept au service public.

Article détaillé : Le Juste Euro.

Après 5 ans d'absence, Hervé Hubert[5], ancien coproducteur du Bigdil, et à l'origine du premier retour à l'antenne de jeux rétro avec La Roue de la fortune[6],[7], propose à TF1 de reprendre Le Juste Prix[8],[9], pour une session initiale de 24 émissions, du lundi 27 juillet 2009 au vendredi 28 août 2009. Le jeu s'installe désormais à 19h05 avec comme nouveau présentateur Vincent Lagaf' et Gérard Vives en tant que voix-in. La nouvelle version compte aujourd'hui 7 saisons.

Le jeu connaît un léger lifting à partir du 3 septembre 2012 : le décor du plateau est modifié et l'habillage des jingles aussi. Le changement le plus marquant est l'absence de Gérard Vives, remplacé par une voix off nommée Monsieur le Baron interprétée par Jean Marc Lancelot.

Le jeu revient le 26 août 2013 avec une nouveauté principale : désormais le 3e jeu est joué en duel. Les deux candidats les plus proche du Juste Prix rejoignent l'animateur pour le jeu[10].

Du 23 au 27 décembre 2013, à l'occasion de la fête de Noël, cinq émissions spéciales « famille » sont diffusées : chaque candidat est accompagné d'un enfant membre de sa famille. Les parents estiment les articles lors des estimations, des jeux ainsi que la vitrine, tandis que les enfants réalisent les aspects ludiques des jeux et tournent la roue. Un stand de bonbons est également à disposition de tous les candidats à chaque émission (y compris les non-qualifiés aux estimations).

Le jeu revient pour une huitième saison à partir du 12 janvier 2015 soit un an d'absence à l'antenne. De nombreux changements sont au programme : le plateau, le logo de l'émission a été complètement changé, relooké dans une version 2.0. Au niveau présentation, 2 nouvelles gafettes : Cyrielle & Alice et pour la première fois, 1 nouveau gaffeur pour compléter le trio. Enfin un comédien joue le rôle de la Maman de Vincent, ils s'agit de Philippe Rambaud. Cette voix off est visible (comme avec Gérard Vivès) et à son propre pupitre dans le public (comme en 2009).

Animateurs et animatrices[modifier | modifier le code]

Les présentateurs[11][modifier | modifier le code]

  • Du 3 avril 1988 au 10 juillet 1988 : Max Meynier

Les hôtesses[modifier | modifier le code]

Afin d'accompagner les animateurs dans les jeux, et pour la présentation des cadeaux, de nombreuses hôtesses se sont succédé

  • De 1987 à 1995 : Dominique Pivain, Sonia Fillaud et Isabelle Delorme.
  • De 1995 à 1999 : Dominique Pivain, Sonia Fillaud, Kasia Krysinska et Frédérique Le Calvez.
  • De 1999 à 2001 : Dominique Pivain, Frédérique Le Calvez, Alexandra Kabi, Caroline Moralès et Nathalie Hermann.
  • A partir du 12 janvier 2015 : Cyrielle, et Alice les nouvelles Gafettes et Nicolas le nouveau Gaffeur.

Les voix off[modifier | modifier le code]

La voix off joue un rôle important pour l'arrivée de l'animateur sur le plateau, pour l'appel des candidats, et dans la présentation des cadeaux[12].

  • À partir du 12 janvier 2015  : Un comédien jouera le rôle de la mère de Vincent.

Diffusion[modifier | modifier le code]

Le Juste Prix totalise 5 321 émissions depuis 1987. Elle a fêté sa 3000e édition le 29 septembre 1996 avec une vitrine valant 451 408 F (ce qui vaut environ 68 816 €)

De 1987 à 2001[modifier | modifier le code]

De 1987 à 2001, l'émission a totalisé 4743 épisodes :

Depuis 2009[modifier | modifier le code]

Depuis 2009, l'émission est diffusée du lundi au vendredi à 19h05 avec Vincent Lagaf' et Gérard Vives jusqu'à 2011 et totalise 578 émissions, le 10 janvier 2014 :

Best of[modifier | modifier le code]

Actuellement 2 best of ont été diffusées sur TF1 montrant les anciennes saisons de l'émission (depuis 2009). On notera l'absence totale de Gérard Vivès sur les 2 émissions spéciales.

  • Le 15 mars 2013 : best of de 2009 jusqu'à 2013.
  • Le 31 décembre 2013 : lors des fêtes de fin d'année avec un spécial bêtisier.

Déroulement et règles[modifier | modifier le code]

Le jeu consiste à évaluer correctement le prix de divers biens de consommation et se déroule en plusieurs étapes aux gains potentiels croissants.

Les estimations[modifier | modifier le code]

Chacun des candidats, de gauche à droite (vue du téléspectateur), en commençant par le plus à gauche (première estimation) ou le dernier appelé (estimations suivantes), donne une seule estimation. Le plus proche du juste prix (sans le dépasser) remporte un cadeau. Si tout le monde est au-dessus du juste prix, un jingle retentit (depuis 1987) et les estimations s'affichent en rouge (depuis 2009) et l'animateur refait estimer jusqu'à ce qu'il y ait un gagnant.

Jusqu'en 2001, si le juste prix de l'article est donné, un jingle retentit et le candidat remporte également un chèque de 1 000 francs. Entre 1996 et 1998, l'un des cadeaux de sélection est sponsorisé, et une voiture est remportée si un candidat donne le juste prix du cadeau de sélection. Elle est également remportée par un des lecteurs du sponsor. Depuis le vendredi 17 décembre 2010, si un candidat donne le juste prix, il remporte un petit trophée avec le logo de l'émission, et depuis le 26 septembre 2011, il remporte en plus un chèque de 100 €.

En 2000 et 2001, lorsqu'un jingle d'aérogare retentit lors de l'estimation du cadeau, le candidat sait qu'il participera au jeu du "Grand Voyage".

Chaque pupitre vide est ensuite comblé par un nouveau candidat du public. Il y a :

  • 4 estimations vers 2000-2001 (3 estimations le dimanche)

Les jeux[modifier | modifier le code]

Version 1987-1998[modifier | modifier le code]

Version 1998-2001[modifier | modifier le code]

  • Les 10 Billets
  • Les 3 Croix
  • Les 3 Tiers
  • Les 30 Secondes
  • Le 50-50
  • L'Alarme Fatale
  • La Balle au Centre
  • La Balle Perdue
  • Le Baromètre
  • Le Bouche-Trou
  • Le Bowling
  • La Caisse Enregistreuse
  • Les Cerceaux
  • Le Ciné Quiz
  • Les Clefs de la Fortune
  • Le Code Barre
  • Le Coup de Poing
  • Le Coup Double
  • Le Couplé
  • Le Dessus-Dessous
  • Le Distributeur
  • Le Doublé Gagnant
  • La Douche Écossaise
  • Le Fakir
  • Les Fléchettes
  • Le Fric-Frac
  • Le Grand Damier
  • Le Grand Prix
  • Le Grand Voyage
  • Le Jeu de Cartes
  • Le Jeu de Dés
  • Le Joker
  • Le Juke-Box
  • Le Lancer Franc
  • La Ligne de Crédit
  • La Main dans le sac
  • Le Méli-Mélo
  • Le Mini-Golf
  • Le Oui ou Non
  • La Pochette Surprise
  • Le Prix Interdit
  • Le Quitte ou Double
  • Le Roulé Boulé
  • La Superballe
  • La Tentation
  • Le Téléphone en Or
  • La Tirelire
  • Les Tirs au But
  • Le TV Quiz
  • Le Tyrolien
  • Le Va-et-vient
  • Le Vrai ou Faux
  • Le Zéro de Plus
  • Un de plus, un de moins

Version depuis 2009[modifier | modifier le code]

  • C'est trop ! Stop
  • Des Chiffres Et Des Prix
  • Les 3 croix (Retiré)
  • Les 3 Tiers
  • Les 7 Billets
  • Les 10 chances
  • L'Alarme Fatale (Retiré)
  • Le Ball-in
  • La Balle au Centre (Retiré)
  • La Balle Perdue (Retiré)
  • La Brique au Prix
  • Le Baromètre
  • Le Bouche-Trou
  • La Boule qui Roule
  • Le Bowling (Retiré pour le Duel)
  • La Caisse Enregistreuse
  • Les Clés de la Fortune (Retiré)
  • La Douche Écossaise
  • Le Coup de poing
  • Le Dessus Dessous
  • Le Doublé Gagnant
  • Le Fakir (Retiré pour le Duel)
  • Les Fléchettes
  • Le Flipper
  • Le Fric-Frac (Retiré)
  • Les Fromages (Retiré)
  • Le Grand Prix
  • Le Gratte Gratte
  • Le Joker
  • Le Juke-Box
  • Le Labyrinthe Électrique (anciennement Le Labyrinthe)
  • Le Lancer Franc
  • La Main dans le Sac
  • Le Mini-Bar
  • Le Mini-Golf (Retiré pour le Duel)
  • Le Mur de Ballons
  • La Pétanque (initialement joué sur la plage du Juste Prix) (Retiré)
  • La Pochette Surprise
  • Le Prix de la Vérité
  • Le Prix en Boîte
  • Le Prix Qui Pète (anciennement Le Prix Suspendu)
  • Le Prix Sélectif (Retiré)
  • La Pluie de ballons (Retiré)
  • Le Quitte ou Double
  • Les Ré-Citations (anciennement connu sous le nom Les Citations) (Retiré)
  • Le Roulé-Boulé
  • Le Super - Bonus
  • La Tournée du Patron
  • Les Tirs au But
  • La Tirelire
  • Le TV Quiz (Retiré)
  • Le Tyrolien
  • Le Vrai ou Faux (Retiré)
  • Le Zéro de Plus
  • Pousse des Dés
  • Quel Chantier !
  • Quelles couleurs ?
Depuis août 2013[modifier | modifier le code]

Une nouvelle épreuve fait son apparition : le troisième jeu est remplacé par un "Duel" : deux candidats sont sélectionnés lors de l'estimation d'un objet et rejoignent Vincent. Les jeux sont les suivants :

  • À Bout de Souffle
  • Les Barres
  • Le Bilboquet
  • Le Bowling (version duel)
  • Les Deux font la paire
  • Les Estimations
  • Le Fakir (version duel)
  • Le Lancer Franc (version duel)
  • Le Mini-Golf (version duel)
  • La Pêche à la Ligne
  • Le Photomaton
  • Le Ping Pong
  • Le Pousse Pousse
  • Les Sucres
  • Les Tirs au But (version duel)
  • Une Dent Près
Jeu en extérieur[modifier | modifier le code]

Du lundi 6 juin 2011 au vendredi 29 juillet 2011 (sauf le 15 juillet à cause de la pluie), le troisième jeu de chaque émission est joué en extérieur :

  • C'est trop ! Stop
  • La Clé en Main (adaptation de l'Alarme Fatale)
  • Les Fléchettes
  • Le Marché Flottant (adaptation de la Caisse enregistreuse)
  • Les Pâtés Impériaux (adaptation du Coup de Poing)
  • La Pétanque
  • La Régate au Prix (adaptation du Grand Prix)
  • Le Tombalo (adaptation de la Douche écossaise)
  • Le Prix Suspendu
  • La Brique au Prix
  • Le Prix en Boîte
  • Quel Chantier !

Les jeux qui ne sont pas des adaptations sont joués en intérieur le reste de la saison.

Jeu de Noël[modifier | modifier le code]

Du 12 au 23 décembre 2011 et aussi du 18 au 25 décembre 2012, mais également le 24 décembre 2013, le troisième jeu de chaque émission a pour thème Noël.

  • L'atelier du Père Noël (adaptation des Fléchettes)
  • Le Calendrier de l'Avent (adaptation du Coup de poing)
  • Le Traîneau du Père Noël (adaptation du Labyrinthe)
  • Les Cadeaux du Père Noël
  • Les cheminées du Père Noël (variante du Ball-in)

Évolution[modifier | modifier le code]

Le retour du Juste Prix sur TF1 en 2009 et la présentation du jeu par Vincent Lagaf' ont amené à transformer l'habillage des différents jeux. En voici quelques exemples :

  • Le Zéro de Plus comprend désormais un grand "1" symbolique fixé en haut de l'étagère du jeu, et est désormais constitué de quatre pneus représentant les zéros : le pneu roule sur la rampe à chaque bonne réponse, en actionnant un levier dont le numéro représente le nombre de bonnes réponses (depuis janvier 2010) ; alors que dans l'ancienne version, l'étagère en forme de zéro est constituée d'un tableau à volets mobiles qui faisait disparaître et apparaître les zéros et indiquait le prix des articles à désigner à ne pas dépasser. Quant au format du jeu, le candidat pose les 4 articles, et il peut choisir les articles dont il est sûr d'avoir bon (contrairement à l'ancienne version où le prix est révélé directement après le choix de l'article). En termes de gains, s'il s'est trompé dans les trois premiers articles, il peut gagner hypothétiquement 100 ou 1 000 € (il aura forcément 2 bonnes réponses), alors que dans l'ancienne version, s'il se trompait, la partie s'arrêtait.
  • Le Roulé Boulé est désormais constitué d'une grande rampe en piste et des dés de grandes tailles ; alors que dans l'ancienne version, il s'agissait d'une petite table à rampe et les dés étaient de petite taille.
  • Le Coup de poing est désormais constitué de deux punching-ball rouge sur lequel est affiché "+" et "-" servant à valider l'estimation des articles ; alors qu'il n'en existait pas dans l'ancienne version.
  • Dans Les Tirs au but, le gardien de but est incarné par la voix-off Gérard Vivès qui s'équipe pour l'occasion d'un casque, alors que dans l'ancienne version, le gardien de but était en forme de maquette représentant les footballeurs. Depuis la 6e saison, Gérard Vivès ayant quitté l'émission, l'absence d'un gardien est compensée par la taille de la cage, qui a désormais le format d'une cage de hockey.
  • La Tirelire est désormais constituée de 10 petites tirelires représentant des chiffres et refermant des pièces des chiffres correspondants, sur lequel le candidat doit casser à l'aide d'un marteau, puis l'animateur insère la pièce dans la grande tirelire ; alors que dans l'ancienne version, le candidat doit citer un chiffre à l'animateur. D'autre part, la tirelire comprenant 11 chiffres, le premier chiffre offert est aujourd'hui un 1 (puisque dans ce jeu une voiture est en jeu, son prix commence toujours par un 1), alors qu'il est un 0 dans l'ancienne version.
  • Dans Les 3 croix, le plateau est constitué de chaises représentant les cases. Les trois Gafettes occupent la ligne verticale centrale. Le candidat et trois de ses amis enfilent alors un tee-shirt noir sur lequel est représentée une croix. La première croix est offerte au candidat et il place donc une personne à la position de son choix sur l'un des tabourets vides. Pour gagner jusqu'à trois croix supplémentaires, il doit estimer des articles: à chaque bonne réponse, le candidat gagne une croix supplémentaire. Une fois les lignes tracées, les Gafettes dévoilent si, sous leur blouson, se cachait une croix. Si une ligne est formée, c'est gagné. Dans l'ancienne version, il s'agissait d'un tableau où la ligne verticale centrale est représentée par des points d'interrogation, et le candidat doit placer les croix sur une case du tableau.
  • Le Dessus-Dessous est composé des petites tables sur lesquelles sont posés les articles, auxquelles le candidat doit placer à l'étage supérieur les prix les plus chers (l'étage inférieur représente les prix les moins chers), alors que dans l'ancienne version, il suffisait de mettre les prix dans la rangée de cadres selon le niveau de prix.
  • Dans Le TV Quizz, Gérard Vives imite des émissions avec les Gafettes, et le candidat doit deviner le titre des émissions. Le jeu se déroule comme le jeu du Jukebox : le candidat ouvre une boîte parmi les 3 proposés pour chaque bonne réponse, et doit alors deviner le juste prix du cadeau parmi les deux proposés. Chaque cadeau correctement estimé permet au candidat de gagner le cadeau. Dans l'ancienne version, le candidat devait reconnaître des génériques d'émissions cachés derrière les 5 thèmes proposés, et chacun des cinq prix proposés avant le jeu était également associé à un thème.
  • Dans La Balle au Centre, le candidat tire des balles de paintball sur la cible avec un fusil à air comprimé, alors que dans l'ancienne version, il s'agissait de balles normales à lancer.
  • Dans La Douche Ecossaise, les douches perdantes font tomber sur le candidat des plumes, de l'eau, de la farine ou du lait, alors que dans l'ancienne version, il s'agissait de confettis.
  • Les manettes auxquelles il faut connecter les clés du jeu du Fric-Frac sont dans un bassin rempli d'eau, alors qu'il n'y en avait pas dans l'ancienne version. Cependant, depuis la 3e saison, le bassin et les clés disparaissent et le candidat doit à la place retrouver l'emplacement des quatre chiffres constituant le prix du cadeau se rapprochant ainsi de l'ancienne version du jeu
  • Les fléchettes que le candidat doit lancer dans le jeu du même nom ont une grande taille. Avant mars 2010, il doit les lâcher sur des ballons pour les crever et peut-être gagner un cadeau + 2 000 €. Depuis mars 2010, Il doit les envoyer sur une cible qui tourne avec des cases siglées de 100 € à 1 000 €. Il doit, en additionnant ses scores sur une à quatre fléchettes, s'approcher le plus près possible du prix de l'article. Cependant, depuis la 7e saison, le candidat doit lancer sur une cible colorée qui tourne les fléchettes pour déterminer le cadeau de son choix. Après, pour le gagner, il doit toucher le centre de la cible. Dans l'ancienne version, le candidat devait, à l'aide de petites fléchettes, crever des ballons correspondant aux prix.
  • Dans L'Alarme Fatale, depuis mars 2010, le candidat doit apporter les prix près des cadeaux avant que la grille ne se referme. Mais il y a sur chaque clé une bombe, et si elle explose, c'est perdu. Ces bombes n'existaient pas dans l'ancienne version. Depuis octobre 2010, ce ne sont plus les prix, mais des clés que le candidat doit apporter près des cadeaux, car il n'a plus à estimer ces derniers. Toutefois, les bombes sont toujours présentes.

La roue[modifier | modifier le code]

Le but de cette épreuve est de réaliser le score le plus élevé à partir d'une roue dont les chiffres sont compris entre 5 et 100 dans une échelle allant de 5 en 5. Le candidat fait tourner la roue une première fois. Si le score lui paraît insuffisant, il la fait tourner une deuxième fois, mais les deux scores sont additionnés dans ce cas. Le candidat ayant fait le plus grand nombre va en finale. Cependant, si le candidat dépasse 100, il a perdu. En cas d'égalité, les candidats concernés relancent la roue une seule fois et ce jusqu'à ce qu'il y ait un finaliste. La configuration de la roue est la même que dans la version américaine, même chose pour les couleurs des numéros sauf le 15 et le 5 qui sont bleus. En revanche lors des précédentes versions, les couleurs étaient multiples.

La roue a subi divers coups de peinture tout au long de l'histoire de l'émission. Elle n'avait pas de curseur mobile jusqu'en 1998. Actuellement la roue se compose ainsi :

Entre 1987 et 1998, la roue est présente en permanence sur le plateau. Plus tard, elle sera apportée sur le plateau, via l'écran géant, au moment où les candidats la tournent.

Jusqu'en 1989 à la télévision, la roue consistait en un seul tour de roue pour chacun des trois candidats. La roue était remise sur le 100 entre chaque lancer, le plus grand score était qualifié pour la vitrine du dimanche. Le dimanche, les deux plus grands scores étaient qualifiés pour la vitrine. En cas d'égalité, les joueurs concernés relancent jusqu'à ce qu'il y ait un vainqueur. Cependant depuis 1998, la roue n'est plus remise sur la case 100 comme jadis entre chaque candidat, mais démarre par le score précédent. Elle est remise sur la case 100 entre chaque candidat seulement en cas d'égalité. Elle doit faire un tour complet pour que le score soit validé.

De 1995 à 1998, la cagnotte rend la roue plus intéressante. Elle démarre à 1 000 F et augmente de dix fois le score de chaque candidat ne faisant pas 100. Le candidat qui fait 100 remporte la cagnotte qui est remise à 1 000 F. En cas d'égalité, les lancers n'ajoutent pas d'argent à la cagnotte, et un 100 ne fait pas remporter la cagnotte.

Un candidat en 1996 a remporté 100 850 F. L'affichage ne comportant que 5 chiffres, un 6e chiffre lumineux et non électromagnétique a été ajouté le jour où la cagnotte a franchi la barre des 100 000 F.

De 1998 à 1999, la roue prend la règle de la version américaine et adopte deux tours de roue par candidat. Celui-ci ne gagne la cagnotte que s'il fait 100 à son premier lancer. Le système étant devenu trop compliqué avec la cagnotte (comment gérer les scores égaux ou supérieurs à 100 en deux tours ?), celle-ci est rapidement remplacée par un cadeau à gagner, annoncée avant la roue, là encore pour un 100 au premier lancer. Malgré cela, le deuxième lancer finira par disparaître pour revenir à la règle initiale. Le cadeau à gagner survivra jusqu'à l'arrêt de l'émission en 2001.

Entre 1998 et 2001, les cases 35 et 55 ont été inversées. Depuis 18 octobre 2010, ce sont les cases 55 et 50 qui sont inversées.

Le 17 août 2009, la roue n'a pas fait un tour complet, mais personne ne l'a remarqué[17].

Le 10 octobre 2013, les trois candidats ont dû à nouveau faire tourner la roue car ils avaient tous fait un score de 100, c'est la première fois, dans l'histoire du jeu, que cela arrive.

La vitrine[modifier | modifier le code]

Le principe de cette finale est d'estimer le montant de la vitrine composée de cadeaux d'une valeur importante.

Entre 1987 et 1988, lorsque l'émission était hebdomadaire, il y avait en réalité deux vitrines (comme dans The Price Is Right). Le candidat ayant gagné le plus d'argent parmi les deux finalistes pouvait choisir d'estimer ou de passer la première vitrine. Le plus proche du juste prix de sa vitrine sans dépasser gagnait sa vitrine. S'il était très proche du juste prix, il pouvait même remporter les deux vitrines.

Jusqu'en mars 2001, lors de l'émission du dimanche, les candidats finalistes des six émissions précédentes (du lundi au samedi) tentent d'accéder à la finale.

De mars à août 2001, la vitrine est quotidienne. Avant l'estimation de celle-ci, le candidat ayant réalisé le plus haut score à la roue doit déterminer la marge d'erreur. Pour cela, il doit stopper à l'aide d'un buzzer le curseur qui se promène sur l'écran géant, déterminant ainsi une marge d'erreur comprise entre 5 000 F et 20 000 F, applicable aux deux finalistes. Les candidats estiment ensuite secrètement le montant de la vitrine en écrivant leur proposition sur un papier, selon la même règle que précédemment.

Depuis 2009, la finale se déroule à la manière du jeu des 30 secondes. Le finaliste dispose de 30 secondes pour retrouver le juste prix de la vitrine en étant guidé par l’animateur qui dit c'est plus ou c'est moins. Le juste prix de la vitrine se situe dans une fourchette allant de 10 000 à 50 000 € (de 10 000 à 100 000 € entre janvier et mai 2010)

Le 16 mars 2010, la vitrine était composée d'une voiture, d'un camping-car, d'une moto et d'un voyage. Elle coûtait 81 556 €, ce qui en fait la plus grande vitrine que l'émission ait connue. Elle a été remportée.

Depuis le 26 août 2013, le temps accordé pour l'estimation de la vitrine est réduit à 25 secondes.

Autres informations[modifier | modifier le code]

Entrées des animateurs[modifier | modifier le code]

De 1987 à 1995, l'entrée des animateurs se faisait par l'une des portes à volets.

De 1992 à 2001, l'entrée de Philippe Risoli s'est faite par son célèbre lancer de micro jusqu'en 1997. Puis, de 1998 à 2001, il entrait sur le plateau par l'écran géant.

Depuis 2009, un grand rideau placé au pied des gradins s'ouvre progressivement, tandis que la voix-off annonce l'arrivée de Vincent Lagaf' suivi de son célèbre "bip bip".

Jeu téléspectateur[modifier | modifier le code]

Entre 1987 et 2001[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1998, le jeu téléphonique permettait de faire gagner un élément de la vitrine de la semaine précédente (le plus souvent un voyage).

De 1998 à 2001, le jeu téléphonique met en jeu une voiture. Pour être tiré au sort, il fallait généralement se souvenir du juste prix d'un des cadeaux de sélection.

Depuis 2009[modifier | modifier le code]

À partir de 2009, le jeu spectateur permet de faire gagner un lot en estimant le juste prix d'un article.

Les téléspectateurs peuvent répondre :

  • Par téléphone au 36 80
  • Par SMS au 7 14 14 (anciennement le 7 13 13)
  • Par internet sur MyTF1.fr

Plusieurs versions du jeu existent :

  • Soit il faut envoyer sans propositions le juste prix (supprimé) ;
  • Soit à partir d'un prix proposé (exemple: 60 €) : il faut dire si l'objet en question est plus cher ou moins cher que ce dernier ;
  • Soit il faut trouver le juste prix à partir de deux prix proposés avec les mêmes chiffres (exemple: 24 € ou 42 €) ;
  • Soit il faut deviner, parmi deux articles proposés, lequel vaut le plus cher (cette version existe depuis le 17 décembre 2010) ;
  • Du 26 septembre au 30 décembre 2011, le jeu téléspectateur reprend l'un des principes cités ci-dessus, mais avec l'un des articles montrés lors du jeu ou le cadeau de sélection précédent.

Le lot gagné peut être :

  • Une somme d'argent (2 000 € pour 5 gagnants, 3 000 €, 5 000 € ou 10 000 €)
  • La voiture de la vitrine
  • L'intégralité de la vitrine (supprimé à partir du 03/09/2012)
  • Un voyage
  • Des produits high-tech.

Du 26 septembre au 30 décembre 2011, en parallèle au jeu d'estimation de prix d'articles, un deuxième jeu téléspectateur, basé sur l'épreuve de la roue, permet de gagner chaque semaine une somme d'argent (20 000 € les premières semaines, puis 15 000 €) ou de nombreux cadeaux. Pour cela, il faut jouer par téléphone ou par SMS, et réaliser un score égal ou supérieur à celui du meilleur candidat du jour ou celui de Gérard Vivès, selon les semaines, afin de faire partie du tirage au sort.

Depuis le 3 septembre 2012, le jeu téléspectateur reprend le principe d'un des jeux de l'émission, et permet de gagner de l'argent ou des cadeaux. Il existe plusieurs jeux différents :

  • Réaliser à la roue un score égal ou supérieur à celui obtenu par l'une des gafettes (même principe que lors de la 5e saison, supprimé depuis le 27/10/2012) ;
  • Les 3 croix : il faut deviner, parmi les trois cases de la colonne centrale, laquelle cache une croix (supprimé depuis le 25/10/2012) ;
  • Le Coup de Poing : il faut trouver l'un des deux numéros gagnants parmi six ;
  • La Balle Perdue : il faut observer les gobelets mélangés par l'une des gafettes, et deviner ensuite lequel des trois cache une balle ;
  • Le Joker : trois cartes à l'effigie des gafettes sont mélangées. Il s'agit de retrouver celle représentant la gafette qui a manipulé les cartes ;
  • Les 3 Tiers : il faut trouver les deux premiers chiffres du prix de la voiture de la vitrine parmi trois propositions
  • Le Fakir : il faut deviner, parmi trois cases numérotées en bas de la planche du Fakir, dans laquelle va tomber le palet qui sera lâché par l'animateur plus tard dans l'émission. (supprimé depuis le 20/02/2013) ;
  • La Boule qui Roule : deviner où se retrouvera la balle parmi les 3 cases de la table de jeu.

Depuis le 26 août 2013, de nouveaux jeux pendant le jeu audiotel ont fait leurs apparitions :

  • Une Dent Près
  • Le Photomaton

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Deux jeux de société ont été créés : le premier, édité par Idéal, est sorti en 1990, et le second, de TF1 Games et Dujardin, est sorti en septembre 2010. Cette seconde version du jeu de société est offerte aux candidats qui échouent à la vitrine depuis le 18 octobre 2010. Il existe aussi quelques pin's représentant le logo de l'émission de 1987 à 1993[18]

Le jeu version électronique a été annulé faute de moyens. Le jeu de voyage est sorti en janvier 2011 et contient une dizaine de jeux[réf. nécessaire].

Audiences[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Le Juste Prix enregistrait de bonnes audiences tous les midis avec près de 4 millions de fidèles et environ 35 % de part de marché[3].

Pour son grand retour après huit ans d'absence, la première émission du Juste Prix, nouvelle version, diffusée le lundi 27 juillet 2009 à 19:05, a réalisé une très bonne audience en réunissant plus de 5,6 millions de téléspectateurs, pour 38,7 % de part de marché. Sur la cible des ménagères de moins de 50 ans, la part d'audience s'élève a 45,8 %, sur les 4-14 ans 41,6 %, sur les 15-24 ans 56,9 % et sur les 15-34 ans 50,2 % de part de marché. Il est à noter qu'à 19 h 47, moment où la candidate Aline a remporté la première vitrine, un pic d'audience à 7 337 000 téléspectateurs a été évalué. Ce retour du Juste Prix a battu le dernier record d'audience estivale en access prime-time, enregistré le 30 août 2009[19],[20].

Le 1er février 2010, le jeu a battu son record d'audience avec 6,2 millions de téléspectateurs et 28,7 % de part de marché, avec un pic à 8,1 millions de téléspectateurs lors de l'estimation de la vitrine[21].

La saison 6 du Juste Prix a rassemblé en moyenne 4,8 millions de téléspectateurs. Un excellent score pour TF1 qui renouvelle une septième saison le 26 août 2013.

Audiences saison N°7[modifier | modifier le code]

Depuis son grand retour le 26 août 2013, le jeu a rassemblé 4,1 millions de téléspectateurs soit 24% de part d'audience sur l'ensemble du public (individus âgés de 4 ans et plus) et 21% de part d'audience sur les femmes de moins de 50 ans. L'émission fait beaucoup mieux que :Money Drop.

Mercredi 28 août 2013, 4 millions de téléspectateurs ont suivi le divertissement, soit 25% du public présent devant la télévision. Au niveau de sa part de marché auprès des ménagères, L'émission a également dominé la partie, avec 24% du public.

Jeudi 12 septembre 2013, 4 millions de téléspectateurs, ce qui représente 22 % du public présent devant son poste ainsi que 21 % sur les femmes de moins de 50 ans responsables des achats. Le jeu télévisé se place ainsi très largement en tête des audiences. Il s’agit de sa deuxième meilleure audience en nombre de téléspectateurs depuis son retour à l’antenne.

Le 19 septembre 2013, l'émission atteint sa meilleure audience sur TF1 depuis son retour à l'antenne avec 4,1 millions de téléspectateurs, soit 23% de PdA et 23% de PdA sur les femmes de moins de 50 ans RdA.

Jeudi 26 septembre 2013, l'émission confirme son succès avec une moyenne de 4,2 millions de téléspectateurs soit 24 % de l’ensemble du public présent devant leur petit écran. Positionnant la chaîne en tête des audiences, le divertissement a signé sa meilleure performance depuis son retour à l’antenne.

Lundi 7 octobre 2013, le jeu a diverti 4.3 millions d’inconditionnels, correspondant à 23% de part d’audience. Sur la cible des ménagères de moins de 50 ans, l’émission culte a enregistré un score de 21%. Il s’agit du record d’audience du Juste Prix depuis la rentrée.

Mardi 8 octobre 2013, l'émission a de nouveau battu son record d'audience depuis son retour à l'antenne avec 4,5 millions de téléspectateurs soit 23,9 % de part de marché.

Lundi 21 octobre 2013, l'émission a encore une fois battu son record d'audience depuis son retour à l'antenne avec 4,6 millions de téléspectateurs soit 23 % de part de marché ainsi que 19% sur les femmes de moins de 50 ans responsables des achats[22].

Lundi 28 octobre 2013, l'émission a battu son record de la saison : ce sont plus de 5 millions de téléspectateurs avec 22,8 % de part de marché. Le Juste Prix se hisse en tête des audiences dans cette tranche horaire.

Jeudi 7 novembre 2013, Le Juste Prix a séduit 4.8 millions de téléspectateurs, correspondant à 23,2 % de part de marché. Il s’agit de la deuxième meilleure audience du jeu depuis le mois de septembre. Auprès de la cible des ménagères, Vincent Lagaf’ a « amusé » 21 % du public[23].

Lundi 11 novembre 2013, l'émission a réalisé sa deuxième meilleure audience depuis son retour à l’antenne avec 4,9 millions de fidèles, soit 21 % de parts de marché. Toute la case d’access prime time de TF1 a profité de ce jour férié, durant lequel les Français étaient nombreux devant leur poste de télévision[24].

Lundi 23 décembre 2013, pour la spéciale parents/enfants, Vincent Lagaf' a réuni 4.6 millions de téléspectateurs entre 19h05 et 19h49, ce qui représente 23% de parts de marché. Sur la fameuse cible stratégique des ménagères, scrutée à la loupe lors des achats de publicités, L'émission réalise 24% de part de marché, soit sa troisième meilleure part d’audience depuis son retour à l’antenne.

Jeudi 26 décembre 2013, le divertissement a réalisé un score de 23.5% de part de marché auprès de l’ensemble du public, soit son meilleur niveau depuis son retour en août selon les chiffres de TF1. En moyenne, 4.6 millions de téléspectateurs ont suivi le jeu. Sur la cible des femmes de moins de 50 ans, Le Juste prix a conquis 24% du public.

Audiences saison N°8[modifier | modifier le code]

A venir...

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Site officiel de The Price is Right
  2. (fr) Patrice Laurent, « Le Juste Prix », c'est bientôt fini ! », sur Le Parisien,‎ 20 août 2001
  3. a et b Les raisons de l’arrêt du Juste Prix en 2001
  4. Hervé Hubert produit des jeux à la pelle
  5. Le Grand Retour de Lagaf'
  6. TF1 ressort les grands jeux
  7. Interview Hervé Hubert site officiel de TF1
  8. Le Juste Prix revient cet été avec Vincent Lagaf' sur TF1
  9. Le Juste Prix de retour le lundi 27 juillet 2009 sur TF1 avec Vincent Lagaf'
  10. http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/article/jeux/76659/le-juste-prix-lagaf--revient-le-26-aout.html
  11. (fr) « L'équipe au fil du temps », sur lejusteprixtv.com (consulté le 10 décembre 2010)
  12. (fr) « les voix off », sur Le Juste Prix TV
  13. « Gérard Vivès : il reprendra Le Juste Prix le 17 décembre », sur letelegramme.com,‎ 2 décembre 2010 (consulté le 7 janvier 2011)
  14. (fr) « La Roue de la fortune fait son retour sur TF1 avec l’Atout finale », sur toutelatele.com,‎ 1er mars 2011
  15. « Le », sur blog.telestar.fr,‎ 6 septembre 2011
  16. « "Le Juste Prix" de retour le lundi 26 août, à 19h05, sur TF1 », sur jeanmarcmorandini.comr,‎ 6 août 2013
  17. http://www.lepost.fr/article/2009/08/18/1660779_la-roue-du-juste-prix-n-a-pas-fait-un-tour.html La roue du juste prix n'a pas fait un tour
  18. (fr) « Produits dérivés », sur lejusteprixtv.com (consulté le 19 septembre 2010)
  19. Carton d'audience pour le retour du Juste Prix avec Lagaf'
  20. Interview Hervé Hubert BFM Radio Succès retour Juste Prix
  21. Nouveau record d'audience pour Le Juste Prix
  22. Lagaf’, roi de l’access avec Le juste prix
  23. Après une rentrée en demi-teinte, Le Juste prix retrouve son niveau sur TF1
  24. Une pluie de records d’audience pour les access de TF1