Le Jour où le cochon est tombé dans le puits

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Jour où le cochon est tombé dans le puits

Titre original 돼지가 우물에 빠진 날
Réalisation Hong Sang-soo
Scénario Hong Sang-soo
Jeong Dae-seong
Kim Al-ah
Seo Sin-hye
Yeo Hye-yeong
Acteurs principaux
Sociétés de production Dong-A Export Co
Pays d’origine Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Genre drame
Sortie 1996
Durée 115 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Jour où le cochon est tombé dans le puits (hangeul : 돼지가 우물에 빠진 날 ; RR : Doae-ji-ga Woo-mool-e Bba-jin Nal) est un film dramatique sud-coréen écrit et réalisé par Hong Sang-soo, sorti en 1996.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Hyo-Seop est un écrivain fauché qui a des difficultés à être édité, et qui semble avoir de plus en plus de mal à se contrôler. Il entretient une relation amoureuse stable mais clandestine avec Bo-Gyung, une femme mariée. Deux ans auparavant, chez un éditeur, il a fait la connaissance de Min-Jae, qui y était correctrice. Elle occupe aujourd'hui divers petits emplois et est toujours amoureuse de lui. Il ne l'aime pas, mais accepte parfois qu'elle lui prête de l'argent. Elle a dans son entourage un prétendant qui ne s'est pas encore dévoilé mais pourrait s'avérer dangereux s'il était éconduit. Le mari de Bo-Gyung a un travail visiblement rémunérateur de représentant et souffre de troubles compulsifs : à la moindre souillure il faut qu'il se lave frénétiquement. Un jour, alors qu'il est en déplacement et perturbé, il couche avec une prostituée, mais le préservatif utilisé se déchire. Sans en informer sa femme, il va faire des tests de dépistage...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Hong Sang-soo écrit le scénario en s'inspirant du roman coréen de Koo Hyo-seo[1] et lui donne un titre Le Jour où le cochon est tombé dans le puits qui vient de celui d'une nouvelle américaine de John Cheever (The Day A pig fell into the Well, 1954)[2] : « Je ne savais rien de cet écrivain, je n’avais pas lu la nouvelle. Je mémorise certaines choses qui m’intriguent et je fais abstraction du reste. Dans mes films, j’utilise des mots, des phrases, des situations tirées de la vie courante. Je m’amusais à imaginer quelqu’un à la campagne, en train de crier : « Le cochon est tombé dans le puits ! ». Les gens se réunissent autour de ce puits, le cochon est en train de se noyer. Ensuite, les gens rentrent chez eux, et le puits reste silencieux, avec le cochon à l’intérieur », raconte-t-il dans un entretien[3].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Anonyme, « The Day a Pig Fell into a Well », sur KOFA (consulté le 14 décembre 2013)
  2. (en) Anonyme, « Fiction: The Day A pig fell into the Well », sur The New Yorker (consulté le 14 décembre 2013)
  3. Vincent Ostria, « Hong Sang-Soo – Nouveaux fragments d’un discours amoureux », sur Les Inrocks,‎ 26 février 2003 (consulté le 14 décembre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]