Le Jour des corneilles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Jour des corneilles

Réalisation Jean-Christophe Dessaint
Scénario Amandine Taffin, d'après Le Jour des corneilles de Jean-François Beauchemin
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Drapeau du Canada Canada
Genre Conte, fantasy
Sortie 2012
Durée 96 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Jour des corneilles est un film d'animation issu d'une coproduction entre la France, la Belgique, le Luxembourg et le Canada. Écrit par Amandine Taffin, le scénario est librement inspiré du roman du même nom de Jean-François Beauchemin paru en 2004. La mise en scène est signée Jean-Christophe Dessaint, dont c'est le premier long-métrage. Il est sorti en France le 24 octobre 2012. L'histoire mêle conte et fantasy.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Au cœur d'une grande forêt, le fils Courge grandit en petit sauvage aux côtés de son père, un colosse bourru et tyrannique qui le maintient dans l'ignorance du monde des hommes. Un jour, alors qu'il cherche à soigner son père blessé et inconscient, le jeune garçon s'aventure hors de la forêt et découvre un village. Il y fait la rencontre de Manon, la fille du docteur qui a accepté de soigner son père. Avec elle, il découvre l'existence d'un sentiment inconnu pour lui : l'amour. Il se lance alors à la recherche de celui de son père. Une fois Courge rétabli, il retourne vivre dans dans la forêt avec son fils.

Quelques mois plus tard, Courge s'affaiblit. Le fils envoie un message demandant de l'aide. Manon vient le voir. Courge, voyant Manon et pensant qu'elle veut lui enlever son fils, l'agresse et met le feu à la cabane accidentellement. Il meurt dans l'incendie. Manon et le fils quittent alors la forêt.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre : Le Jour des corneilles
  • Titre anglais : The Day of the Crows
  • Réalisation : Jean-Christophe Dessaint
  • Scénario : Amandine Taffin, d'après Le Jour des corneilles de Jean-François Beauchemin
  • 1er assistant à la réalisation: Guillaume Lebois
  • Montage : Opportune Taffin
  • Direction artistique: Patrice Suau
  • Création des décors: Maël le Gall, Philippe Dentz
  • Directeur du compositing : Jimmy Audoin
  • Effets spéciaux: Paul-Etienne Bourde
  • Musique originale : Simon Leclerc
  • Son: Loïc Prian, Damien Boitel, Emmanuel Croset, Nicolas Becker
  • Producteur délégué: William Picot
  • Producteurs exécutifs: William Picot, Marc Jousset
  • Production: Finalement
  • Coproductions: Walking the Dog, Max Films, Mélusine productions,
  • Coproducteurs délégués: Eric Goossens (Belgique), Anton Roebben (Belgique), Luc Vanda (Canada), Stephan Roelant (Luxembourg)
  • Coproducteurs: Marc Bonny, Adrian Politowski, Gilles Waterkeyn
  • Studios de fabrication : Finalement, Je suis bien content, Folimage, Studio 352, Walking the dog, Digital Graphics, Max Films, Jahngin
  • Distribution: Gebeka Films (France), Le Pacte (international)
  • Relation presse: Monica Donati
  • Pays : Drapeau de la France France, Drapeau de la Belgique Belgique, Drapeau du Luxembourg Luxembourg, Drapeau du Canada Canada[1]
  • Langue : français
  • Format  : 2.35:1 scope couleur
  • Date de sortie : Drapeau de la France France, Drapeau de la Belgique Belgique : 24 octobre 2012[1]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source de doublage[2]

Production[modifier | modifier le code]

Le projet est annoncé en octobre 2008[3]. Le film devait à l'origine être réalisé par Serge Élissalde, mais c'est finalement Jean-Christophe Dessaint qui en assure la réalisation[4]. Le budget du film s'élève à 7 millions d'euros, réunis en associant des financements français, belges, luxembourgeois et canadiens[5]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Le film a été projeté au festival d'Annecy le 6 juin 2012[6] où il est remarqué par la critique et reçoit un excellent accueil du public présent[7].

À sa sortie en salles en France le 24 octobre, le film reçoit dans la presse un accueil allant du bon au très bon. Le site agrégateur de critiques Allociné confère au film une note moyenne de 3,9/5, sur la base de 20 critiques parues dans la presse papier et sur les sites Internet spécialisés[8]. Et une moyenne de 4/5 pour 481 notes dont 104 critiques sur le site.

Box office[modifier | modifier le code]

Le Jour des corneilles sort dans les salles en France et en Belgique le 24 octobre 2012. Distribué par Gebeka Films, il est exploité en France sur 186 copies[9]. En France, le film rassemble 68 775 entrées en première semaine, puis 79 513 en deuxième semaine, puis 49 027 en troisième semaine, et cumule ainsi un peu plus de 197 000 entrées en trois semaines[10]. Le cumul des entrées au 31 décembre 2013 est de 401 000 entrées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Fiche du film sur Cineuropa. Page consultée le 25 octobre 2012.
  2. « Casting du film » sur Allodoublage, consulté le 16 octobre 2012
  3. Le Jour des corneilles (Serge Elissalde) (D'après le roman de JF Beauchemin), article de Tsuka sur le site Catsuka le 19 octobre 2008. Page consultée le 31 août 2012.
  4. Le Jour des Corneilles - premières images (long-métrage de Jean-Christophe Dessaint), article de Tsuka sur le site Catsuka le 13 mars 2011. Page consultée le 31 août 2012.
  5. « L’animation française à l’âge de raison », article de Stéphane Dreyfus sur La Croix le 21 octobre 2012. Page consultée le 23 novembre 2012.
  6. Programmation du festival 2012 sur le site du festival. Page consultée le 31 août 2012.
  7. « Annecy : documentaire judiciaire, Alzheimer et animisme, l’animation ose », billet de Thomas Sotinel sur son blog du Monde le 7 juin 2012. Page consultée le 31 août 2012.
  8. Page des critiques de presse du film sur Allociné. Page consultée le 25 octobre 2012.
  9. « Les Films du Losange lancent Amour sur 240 copies », article de Fabien Lemercier sur Cineuropa le 24 octobre 2012. Page consultée le 25 octobre 2012.
  10. Box office du film sur Allociné. Page consultée le 23 novembre 2012.

Liens externes[modifier | modifier le code]