Le Jour d'après (film, 2004)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Jour d'après

Titre original The Day After Tomorrow
Réalisation Roland Emmerich
Scénario Roland Emmerich (histoire)
Jeffrey Nachmanoff (adaptation)
Art Bell & Whitley Strieber (livre)
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Catastrophe, drame, science-fiction
Sortie 2004
Durée 124 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Jour d'après et Day After Tomorrow.

Le Jour d'après (The Day After Tomorrow) est un film catastrophe de Roland Emmerich sorti en 2004.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le paléoclimatologue Jack Hall (Dennis Quaid) et ses deux collègues effectuent une mission scientifique de routine en Antarctique : le forage de carottes de glace. Cependant, le plateau de glace se détache soudain du reste du continent.

Des dérèglements climatiques importants se produisent sur la planète : trois hélicoptères de la RAF, piégés dans l'œil d'un cyclone, s'abattent car la température glaciale (-150 °F ou -101°C) a gelé leurs rotors ainsi que le carburant. Dans le même temps, des grêlons frappent Tokyo, de gigantesques tornades détruisent Los Angeles et New York est noyée sous les eaux qui finissent par geler pour transformer la ville en une gigantesque banquise.

C'est aussi l'histoire d'un père (Dennis Quaid) qui ira chercher son fils, Sam, bloqué avec un groupe de survivants dans la bibliothèque municipale de New York qui est ensevelie sous les glaces.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Casting[modifier | modifier le code]

Le choix des acteurs pour certains rôles comme celui du président des États-Unis et de son vice-président est basé sur la ressemblance entre la personnalité connue et l'acteur l'incarnant : ainsi Perry King, qui incarne le président des États-Unis, ressemble à Al Gore, candidat malchanceux à la même présidence en 2000 qui s'est ensuite illustré par son combat contre le réchauffement climatique. On peut aussi noter la ressemblance physique entre l'acteur Kenneth Welsh (vice-président Becker) et Dick Cheney (vice-président de George W. Bush)[1].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le film a été tourné en partie à Montréal.

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le Jour d'après est en partie inspiré du livre d'Art Bell et Whitley Strieber Le Grand Dérèglement du climat (The Coming Global Superstorm). Il s'agit d'une « hypothèse haute » sur les effets du réchauffement climatique. Le Pentagone a produit un rapport sur le même modèle, destiné à « penser l'hypothèse la plus catastrophique, afin de se donner les moyens d'y faire face », mais a renoncé à le diffuser car il était régulièrement pris pour argent comptant par la presse.
  • La série animée South Park parodie le film dans l'épisode 908 (saison 9) Deux jours avant le jour d'après-demain.
  • La chanteuse Chimène Badi interprète la chanson Le jour d'après, pour promouvoir le film en France[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Bonus DVD du film Le Jour d'Après - Commentaire de Roland Emmerich et de Mark Gordon
  2. Chimène Badi Le Jour D'Après sur Discogs

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]