Le Hérisson (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Hérisson

Réalisation Mona Achache
Scénario Mona Achache
Muriel Barbery
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Sortie 2009

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Hérisson est un film français réalisé par Mona Achache, librement inspiré du roman de Muriel Barbery, L'Élégance du hérisson. Réalisé en 2008, le film sort au cinéma en 2009.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Paloma, une jeune fille de 11 ans, très intelligente mais suicidaire, va démontrer, caméra en poche, qu'elle a pris une grande décision pour son prochain anniversaire. Elle est en effet consternée par la médiocrité d'esprit de ses parents (bien qu'elle semble respecter son père plus que sa mère) et de sa sœur et n'entend plus vivre dans un tel contexte ; sa seule solution est de mettre fin à ses jours.

Madame Michel, une concierge de 54 ans, d'allure bourrue, vit recluse de la société dans l'immeuble où habitent Paloma et sa famille, cachant sa grande culture littéraire à ses employeurs copropriétaires de cet immeuble très bourgeois qui ne voient en elle qu'une simple concierge sans intelligence ni talent.

Il y a également un vulgaire poisson rouge qui semble s'ennuyer dans son bocal, ce qui ne l'empêche pas de tenir farouchement à la vie, et enfin, un nouveau résident, veuf et d'origine japonaise, qui va tenter de mettre un peu de soleil dans cette grisaille.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le film par rapport au livre[modifier | modifier le code]

S'inspirant très librement du roman, la réalisatrice a fait un important travail d'adaptation et d'écriture. Ainsi, Mona Achache a supprimé quelques scènes du roman pour en rajouter d'autres. Le journal de bord dans lequel la gamine note ses observations de son monde « bourgeois » et « morbide » est remplacé par un caméscope. Ce camescope permet également d'amener à l'écran certains éléments du texte où Mme Michel s'adresse au lecteur, remplaçant le système de « voix off ». De plus, l'aventure du poisson rouge est une invention de la réalisatrice.

Ozu[modifier | modifier le code]

Plusieurs références sont faites au cinéaste japonais majeur Yasujirō Ozu :

  • Le nouveau propriétaire, japonais, s'appelle monsieur Ozu.
  • Renée, la concierge, et monsieur Ozu se projettent un film dont il partagent le souvenir : Les Sœurs Munakata (Munekata kyoudai - 宗方姉妹) de Ozu, sorti en 1950.

Jean-Paul Sartre[modifier | modifier le code]

Le film et le roman font référence au roman La Nausée du philosophe Jean-Paul Sartre, lorsqu'est cité : « L'existence, c'est être là, simplement ».

Autres[modifier | modifier le code]

Le film est censé se dérouler au 2 rue Eugène-Manuel, dans le 16e arrondissement de Paris.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]