Le Fils du loup

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Fils du loup
Auteur Jack London
Genre Nouvelle d'aventure
Version originale
Titre original The Son of the Wolf
Éditeur original Houghton, Mifflin and Co.
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original Boston (États-Unis)
Date de parution originale 1900
Version française
Traducteur M. S. Joubert
Lieu de parution Paris
Éditeur Éditions Crès
Date de parution 1926
Nombre de pages 237

Le Fils du loup (titre original : The Son of the Wolf) est une nouvelle américaine de Jack London publiée aux États-Unis en 1900. En France, elle a paru pour la première fois en 1926[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

Scruff Mackenzie parcourt le Grand Nord canadien depuis plus de vingt cinq ans[2], chassant le renne et cherchant l’or. Un jour, las de sa solitude, il décide de prendre femme et, dans ce but, se rend chez les Sticks – les fils du Corbeau – de farouches Indiens dont les hommes blancs – les fils du Loup – sont loin d'être les meilleurs amis. La méfiance des jeunes de la tribu se transforme en jalousie féroce quand ils comprennent que l’étranger a l’intention de demander la belle Zarinska, la fille du chef ...

Références[modifier | modifier le code]

  1. Notice n°: FRBNF41663001 de la Bibliothèque nationale de France
  2. Le Fils du Loup, in L'Homme et le Loup et autres nouvelles, Le Livre de Poche jeunesse, 2010