Le Feu sous la soutane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Feu sous la soutane est un roman sur le génocide rwandais écrit par Benjamin Sehene, en 2005. Inspiré de l'histoire vraie d'un prêtre hutu, le père Stanislas, qui accueille des réfugiés Tutsi dans son église avant de profiter des femmes et, finalement, participer aux massacres.

Boubacar Boris Diop écrit à son propos : « roman remarquable [...] Sehene décrit avec une finesse et un réalisme impressionnant les états d'âme d'un célèbre prêtre génocidaire[1]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Boubacar Boris Diop, L'Afrique au-delà du miroir, Philippe Rey, 2007, 216 p. (ISBN 978-2848763163).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]