Le Droit de tuer (film, 1980)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Droit de tuer.

Le Droit de tuer (The Exterminator) est un film américain réalisé par James Glickenhaus, sorti en 1980.

Synopsis[modifier | modifier le code]

John Eastland (Robert Ginty) et Michael Jefferson (Steve James) sont deux vétérans du Viêt Nam vivant à New York. Suite à une agression d'une violence extrême, Michael se retrouve à l'hôpital entre la vie et la mort. Assoiffé par un désir de vengeance envers ceux qui ont osé s'en prendre à son meilleur ami, John va traquer ses agresseurs et mettre fin à leurs jours. Peu à peu il va se transformer en justicier de la ville en faisant disparaître tous ceux qui par l'argent, la perversion ou la violence anéantissent la ville de New York.

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le musicien de Jazz Stan Getz joue son propre rôle lors d'un concert auquel assiste le détective Dalton.
  • À noter une brève apparition de Samuel Lee Jackson dans l'un de ses premiers films.
  • John Eastland retrouve un livre de Jean-Paul Sartre en préparant ses armes chez lui ; on ne parvient pas à distinguer le titre et il est difficile de savoir s'il s'agit d'un clin d'œil du réalisateur à l'écrivain.
  • Un policier retrouve un exemplaire de The Anarchist Cookbook dans l’appartement de l’«exterminateur».
  • Le Droit de Tuer fait partie d'un genre de films dit "Vigilante Movie", où un simple citoyen prend les armes pour accomplir lui-même ce qu'il estime être la Justice. Ce type de film a été initié par Un Justicier dans la Ville, film de 1974 avec Charles Bronson. Le Droit de Tuer a connu un gros succès en location vidéo.

Distribution[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]