Le Discours d'un roi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Discours d’un roi

Titre québécois Le Discours du roi
Titre original The King’s Speech
Réalisation Tom Hooper
Scénario David Seidler
Acteurs principaux
Sociétés de production UK Film Council
See-Saw Films
Bedlam Productions
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre drame historique
Sortie 2010
Durée 118 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Discours d’un roi ou Le Discours du roi au Québec et au Nouveau-Brunswick (The King’s Speech) est un drame historique britannique réalisé par Tom Hooper, sorti en 2010.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans les années 1930, au Royaume-Uni, le prince Albert, deuxième fils du roi George V, vit un grave problème de bégaiement. L'abdication de son frère aîné Édouard VIII l'oblige à monter sur le trône sous le nom de George VI. Or le roi doit s'exprimer en public. Sur l'insistance de sa femme, il rencontre Lionel Logue, orthophoniste australien aux méthodes peu orthodoxes. Malgré les réticences du prince, la méthode de Logue fonctionne. Albert doit surmonter ses difficultés de langage pour prononcer, en septembre 1939, le discours radiophonique[1] d'entrée du Royaume-Uni dans la guerre contre l'Allemagne lors de la Seconde Guerre mondiale.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Tom Hooper sur le tournage du film à Queen Street Mill Textile Museum[2].

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Festival du film d'Aspen : prix du public
  • Festival international du film des Hamptons : prix du public

Nominations[modifier | modifier le code]

Récapitulatif[modifier | modifier le code]

Tom Hooper (à gauche) avec Colin Firth (à droite) à la cérémonie d'attribution d'une étoile à l'acteur sur le Walk of Fame d'Hollywood Boulevard, en janvier 2011.
Catégories Nomination(s) Récompense(s)
Meilleur acteur

(Colin Firth)

26 20
Meilleur film 19 6
Meilleur acteur (second rôle)

(Geoffrey Rush)

(Guy Pearce)

19 3
Meilleur actrice (second rôle)

(Helena Bonham Carter)

14 3
Meilleur scénario 12 7
Meilleur réalisateur

(Tom Hooper)

12 1
Meilleure distribution 5 1
Meilleure direction artistique 5 0
Meilleurs costumes 4 1
Meilleure musique

(Alexandre Desplat)

2 1
Meilleure photographie 1 -
Total 118 43

Autour du film[modifier | modifier le code]

La découverte en 2009 des journaux de Lionel Logue dans le grenier de Mark, le petit-fils de l'orthophoniste, suggère, contrairement au film, que la thérapie n'utilisait pas de jurons et que l'amitié entre les deux hommes n'allait pas jusqu'à la familiarité, Logue nommant respectueusement le roi « Votre Majesté » et non « Bertie »[5].

D'autre part, la thérapie a commencé dès octobre 1926, donc bien avant la mort de George V, et s'est poursuivie jusque dans les années 1940.

Les acteurs Colin Firth (George VI) et Jennifer Ehle (Myrtle Logue) ont déjà joué ensemble dans la mini-série Orgueil et Préjugés (1995), respectivement dans les rôles de Fitzwilliam Darcy et Elizabeth Bennet. D'autre part, Colin Firth avait déjà joué avec Geoffrey Rush dans le film Shakespeare in Love (1998), les deux acteurs n'y tenant alors que des rôles secondaires.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie annexe[modifier | modifier le code]

  • Mark Logue, Peter Conradi (trad. Suzy Borello, Raymond Clarinard, Caroline Lee), Le Discours d'un roi, l'histoire de l'homme qui sauva la monarchie britannique, Plon,‎ 2011 (ISBN 978-2-288-08072-3).
    Mark Logue est un petit-fils de Lionel Logue et Peter Conradi journaliste au Sunday Times.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :