Le Déshonneur d'Elisabeth Campbell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Déshonneur d'Elisabeth Campbell

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo français et québécois du film.

Titre québécois La fille du général
Titre original The General's Daughter
Réalisation Simon West
Scénario Christopher Bertolini
William Goldman
Acteurs principaux
Sociétés de production Paramount Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre drame
Durée 117 minutes
Sortie 1999

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Déshonneur d'Elisabeth Campbell ou La fille du général au Québec (The General's Daughter) est un film américain de Simon West sorti en 1999.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Paul Brenner et Sarah Sunhill, enquêteurs à la CID (Division des enquêtes criminelles de l'armée) et anciens amants, sont chargés d’élucider le meurtre du capitaine Elisabeth Campbell. Fille du général Campbell, un héros national promis à un bel avenir politique, elle a été étranglée et apparemment violée. Plongeant dans la vie sexuelle tumultueuse et dans le passé tragique de la victime, Brenner et Sunhill se heurtent à tous ceux, et ils sont nombreux, qui n’ont pas intérêt à ce que la vérité éclate.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Drapeau des États-Unis États-Unis : 18 juin 1999
Drapeau de la France France : 29 septembre 1999
  • Interdit aux moins de 12 ans lors de sa sortie en salle

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Plutôt mal reçu par la critique, le film a en revanche été un succès auprès du public, se classant en dix-neuvième position au box-office américain en 1999. Il a rapporté plus de 100 millions de dollars aux États-Unis, et près de 50 à l'étranger (source : Box Office Mojo).
  • John Cusack fut le premier à être choisi pour le rôle de Paul Brenner mais il était trop jeune pour le rôle. Les studios ont donc pensé à Michael Douglas, qui le refusera, ainsi que Bruce Willis avant de se tourner finalement vers John Travolta.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Générique français du film
  2. Doublagissimo

Liens externes[modifier | modifier le code]