Le Déserteur (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Déserteur.

Le Déserteur est un film québécois de Simon Lavoie sorti le 24 octobre 2008.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le 7 mai 1944, à Saint-Lambert-de-Lévis (village au sud de Québec), des constables de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) abattent un jeune conscrit d’une balle dans le dos. Son nom est Georges Guénette et il a un jour déserté l’armée. C’était son seul crime.

Quelques jours plus tard, un journaliste à l’emploi du Bloc populaire, un parti politique opposé à la conscription, se rend à Saint-Lambert pour faire la lumière sur les circonstances de ce drame. Par l’entremise des témoignages recueillis par le journaliste, les derniers mois de la vie du jeune homme sont racontés. Le téléspectateur découvre le quotidien d’un conscrit déserteur vivant dans la clandestinité, la relation tendue de ce dernier avec ses parents (dont il était le seul soutien), ses liens avec d’autres fuyards, ses amours contrariés avec une jeune femme mariée du village, ainsi que les motifs de sa désertion. Il s’avère finalement que la mort de Guénette est liée à un autre événement : l’hiver précédent, un constable de la gendarmerie est sévèrement tabassé par quatre jeunes gens du village. L’identité des coupables demeure obscure, mais on soupçonne Guénette d’avoir été l’un d’eux...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]