Le Décalogue (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Décalogue.

Le Décalogue est une suite de dix films d'une durée comprise entre 55 et 60 minutes, inspirés du Décalogue de la Bible et mis en scènes par le réalisateur polonais Krzysztof Kieślowski

Le Décalogue

Titre original Dekalog
Réalisation Krzysztof Kieślowski
Acteurs principaux
Sociétés de production Telewizja Polska
Pays d’origine Drapeau de la Pologne Pologne
Sortie 1988

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les dix films du Décalogue apportent la célébrité mondiale à Krzysztof Kieślowski en 1988. Ils susciteront une avalanche de louanges en Europe de l'Ouest.

Titres[modifier | modifier le code]

Les dix téléfilms étaient initialement simplement numérotés de 1 à 10 sans autre titre. L'association avec l'énoncé des commandements n'a été explicitée qu'après les nombreuses interrogations des journalistes lors de la projection à la Mostra de Venise en 1989[1]. L'énoncé de chaque commandement n'apparaît pas dans le générique. Ils ont toutefois été placé en exergue dans l'édition DVD pour éviter des erreurs d'attribution, et partant d'interprétations, de la part des spectateurs[2].

Krzysztof Kieślowski s'est inspiré de la version catéchétique des dix commandements. Si cette liste, de type catéchétique, provient du texte du Décalogue (Exode 20, 2-17 et Deutéronome 5, 6-21), elle ne lui correspond pas pour autant point par point[3]. Ainsi, le 3e commandement du décalogue (« Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre ») diffère de celui de la formulation catéchétique, (« Le jour du Seigneur garderas, en servant Dieu dévotement » ou encore « Tu respecteras le jour du Seigneur »). C'est à cette version catéchétique que le réalisateur se réfère dans le 3e film du cycle[4],[5],[6].

Pour Vincent Amiel et Gérard Pangon, les dix téléfilms, bien qu'ils s'inspirent du décalogue biblique, n'en sont pas pour autant des illustrations au sens strict du terme. Selon eux, le thème de chaque commandement est présent dans chaque téléfilm lui correspondant mais inscrit au sein d'un scénario qui fait la part belle aux histoires singulières et aux choix des personnages. Le réalisateur semble surtout vouloir montrer la complexité et l'aspect parfois paradoxal du rapport à la loi dans les situations tirées de la réalité [2].

Œuvre principale[modifier | modifier le code]

  • 1988 : Le Décalogue 1 : Un seul Dieu tu adoreras, avec Maja Komorowska, Henryk Baranowski
  • 1988 : Le Décalogue 2 : Tu ne commettras point de parjure, avec Krystyna Janda, Aleksander Bardini
  • 1988 : Le Décalogue 3 : Tu respecteras le jour du Seigneur, avec Daniel Olbrychski, Maria Pakulnis
  • 1988 : Le Décalogue 4 : Tu honoreras ton père et ta mère, avec Adrianna Biedrzyńska, Janusz Gajos
  • 1988 : Le Décalogue 5 : Tu ne tueras point, avec Mirosław Baka, Krzysztof Globisz
  • 1988 : Le Décalogue 6 : Tu ne seras pas luxurieux, avec Grażyna Szapołowska, Olaf Lubaszenko
  • 1988 : Le Décalogue 7 : Tu ne voleras pas, avec Bogusław Linda, Anna Polony
  • 1988 : Le Décalogue 8 : Tu ne mentiras pas, avec Tadeusz Łomnicki, Arthur Barciś
  • 1988 : Le Décalogue 9 : Tu ne convoiteras pas la femme d'autrui, avec Piotr Machalica, Ewa Błaszczyk
  • 1988 : Le Décalogue 10 : Tu ne convoiteras pas les biens d'autrui, avec Jerzy Stuhr, Zbigniew Zamachowski

Films dérivés[modifier | modifier le code]

  • 1988 : Tu ne tueras point, avec Mirosław Baka, Jan Tesarz (long métrage de 84 minutes tiré de Décalogue 5)
  • 1988 : Brève histoire d'amour (Krótki film o miłości), avec Grażyna Szapołowska, Olaf Lubaszenko (long métrage de 86 minutes tiré de Décalogue 6)

Récompenses[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. René Prédal, Le Décalogue, une esthétique du silence et de l'obscurité dans Krzysztof Kieślowski, études cinématographiques n° 203-210, Éditions Lettres Modernes, avril 1994
  2. a et b Vincent Amiel et Gérard Pangon, De la morale de la loi à la morale de la forme, conversation filmée, DVD 'Le Décalogue, éditions Montparnasse 2004, Compléments (dvd n°4)
  3. Formule catéchistique abrégée tirée du Catechismus Catholicus de P. Card. Gasparri, Vatican, 1933, p. 23
  4. Pour Vincent Amiel, ce film se réfère bien au 3e commandement ("Tu honoreras le jour du Seigneur, dit le 3e commandement") in Vincent Amiel, Kieslowski, Ed Payot et Rivages 1995, p.101
  5. Ashort website about Kieslowski
  6. Télédoc 2007-2008 sur le décalogue