Le Cri silencieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Le Cri Silencieux)
Aller à : navigation, rechercher

Le Cri silencieux

Titre original The Silent Scream
Réalisation Bernard Nathanson
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre film documentaire
Sortie 1984
Durée 28 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Cri silencieux (The Silent Scream) est un film documentaire américain réalisé par Jack Duane Dabner, sorti en 1984

Le film, réalisé en partenariat avec l'organisation National Right to Life Committee) et raconté par Bernard Nathanson, obstétricien et fondateur de l'organisation NARAL Pro-Choice America, montre le déroulement par ultrason d'une IVG sur un fœtus humain de sexe féminin, âgé de 12 semaines. Ce fut le premier film à montrer la réalité d'un avortement ainsi que les réactions du fœtus grâce à l’échographie.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans ce film, Bernard Nathanson, ancien avorteur repenti, sert à la fois d'expert médical et de narrateur. Il décrit les événements de l'avortement en temps réel « du point de vue de la victime ». Le film compile une série d'images à nature échographiques de l'avortement d'un fœtus de douze semaines. Nathanson montre au grand public les instruments utilisés pour un avortement typique et fait remarquer que la tête, même à la gestation de 12 semaines, sera trop grande pour entrer dans le dispositif d'aspiration ; il montre alors comment les forceps sont utilisés pour écraser le crâne, où les ondes cérébrales ont été actives pendant six semaines.

Avec les images échographiques, Nathanson décrit étape par étape ce qui se passe, en soulignant chacun des nouveaux instruments qui sont introduits dans l'utérus. La canule d'aspiration est décrite comme une arme mortelle qui « démembre, écrase et détruit » ce que Nathanson désigne comme l'enfant. Nathanson décrit le fœtus humain comme un « enfant en train d'être déchiré, démembré, broyé et détruit par les impitoyables instruments en acier de l'avorteur ». Il note comment le rythme cardiaque du fœtus accélère et comment il semble ouvrir sa bouche dans un « cri silencieux. »

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Réception[modifier | modifier le code]

L'impact psychologique de ce film est tel que le médecin ainsi que son assistante qui réalisèrent l'opération tout en visualisant en temps réel les mouvements du fœtus au cours de l'intervention, renoncèrent par la suite à procéder à des avortements. Pendant le processus d'avortement, le fœtus est décrit comme apparaissant à faire des « cris de douleur ».

La vidéo a été un outil très populaire utilisé par le mouvement pro-vie pour s'opposer à l'avortement mais a été aussi critiquée par les membres de la communauté médicale[1].

Le professeur Étienne-Émile Baulieu, accusé de diffamation par les auteurs du film, a été relaxé. Le Tribunal de Grande Instance de Paris (17e Chambre) écrit dans son jugement du 20 février 1992[2] : « Le film tend à une dramatisation manifeste du propos et ne saurait être considéré comme un document objectif, à caractère scientifique, mais plutôt comme un film de propagande qui vise à convaincre par tous les moyens, notamment par l'appel à l'émotion du public. »

Bolesław Piecha, ancien médecin polonais gynécologue et ministre de la Santé a décrit le film comme totalement honnête substantiellement[3].

Dans certaines écoles, ce film a été projeté en Pologne pour les cours de religion et d'éducation à la vie familiale[4],[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Wallis, Claudia; Banta, Kenneth W. (March 25, 1985). "Medicine: Silent Scream". TIME. Retrieved March 17, 2011.
  2. Jugement confirmé par la Cour d'Appel de Paris le 3 mars 1993
  3. Gazeta Wyborcza - Grand format, le 3 octobre 2009
  4. "Gazeta Wyborcza nr nr 517, wydanie z dnia 26/02/1991, str. 8, Jacek Hugo-Bader "Niemy krzyk"
  5. http://wiadomosci.gazeta.pl/wiadomosci/1,114871,13956345,Drastyczny_film_o_aborcji_na_lekcji_w_szkole_w_Pinczowie_.html

Liens externes[modifier | modifier le code]